26 févr. 2014

Algérie. Bouteflika Doué De Pouvoirs Surnaturels, IL Déroute Ses Ennemis Sans Prononcer Un Seul Mot !

Les réactions se multiplient suivant l'annonce de la candidature de Bouteflika et signalent l'apparition d'un phénomène unique dans les annales. Les média renoncent à tous les artifices de la démocratie, de la liberté d'expression dédiée à l'information, aux règles courantes de déontologie, des obligations de réserve, de l'argumentation rationnelle, des faits objectifs. Ils sont embarqués dans une campagne de dénigrement sans précédent, un pressing verbal appelant au désordre, à la révolte, à la dissidence civile, à la révolution. Des militaires à la retraite sont consultés sur les chances d'un coup d'état. L'opposition s'est engouffrée dans la spirale de la violence verbale en usant d'un langage crû débarrassé de toute retenue et impartialité.
Des orateurs incendiaires sont appelés à la rescousse, Said Saadi a pris congé de BHL, pris note des ordres de son tuteur politique, et ait accouru pour participer à la curie d'intox.
Des média se réclamant du reportage sérieux ont eux aussi rejoint la horde. Citant une victime du cabalisme talmude (ésotérisme juif traduit en management /marketing), MaghrebEmergent publie les photos (ci-dessus) révélatrice de l'état d'esprit pathologique qui règne dans les milieux de l'opposition, dans ce cas NABNI, une association adepte des enseignements du Gourou-en-chef A.Benbitour précurseur du dogme "malédiction des hyrocarbures. Certains disciples assidus dans les pratiques occultes de la secte accèdent au rang de devin, certains à celui d'oracle. Le cas exposé ci-dessus , effrayé, il déclare apercevoir un iceberg qui émerge à l'horizon, signe d'une catastrophe certaine pour leur cause (pas la notre heureusement). Bouteflika serait-il en train de jouer des tours aux illuminés de l'opposition, ici du management cabaliste, en prenant des formes terrifiantes, un iceberg dans ce cas précis ? L'opposition devrait déposer des réserves pour ces infractions aux règlements électoraux.
«Je le vois ! Il se dirige vers nous ! »
La propagation de la peur dans l'opinion est une technique en vogue pour essayer de convaincre la population à s'opposer à la ré-élection de Bouteflika. Exemple du Doctor Mebtoul qui depuis des années tente de démolir les statistiques du ministère de l'énergie sur les réserves en gaz naturel, pour démontrer la faillibilité de la stratégie de développement économique fondé sur les revenus des hydrocarbures, ce qu'il qualifie de "rente". À défaut de prouver la validité de sa thèse, il a opté pour une nouvelle méthodologie simple à présenter : prédire carrément l'épuisement des hydrocarbures. Cette approche est plus innocente, elle shunte les débats rigoureux complexes d'ordre économique sur le rôle de ces énergies dans le développement. Il n'y en aura plus dans 15 ans ! Problème résolu ! Il a accordé un interview au "très sérieux "Maghrebémergent , un extrait de l'entrevue :
Vous constaterez le sens de la perfection chez le doctor en statistiques, il a omis seulement les décimales après la vergule !
Autre intervenant dans la campagne d'annonce de  calamités et le présage de catastrophes qui menacent l'Algérie, le Doctor Said Saadi. En médecin qui se respecte, il s'est fait accompagner d'une ambulance pour prendre en charge d'éventuelles victimes à la place Tahrir (1er Mai). Son cas est particulier, il ramène dans sa valise plein de nouvelles techniques que BHL lui enseignées, spécialement celles que le philosophe de la guerre a expérimentées en Libye et récemment en Ukraine. Le sujet étant si pertinent et si instructif, qu'il est de mon devoir de lui réserver prochainement un article entier. Incha Allah !

4 commentaires:

Amir a dit…

Si les gens sont pessimistes, pauvre petit, c'est parce que l'Algérie ne doit pas se reposer sur les hydrocarbures. Quand bien même nos réserves sont éternelles, humainement parlant et intellectuellement, on devrait songer à diversifier notre économie en développant notre industrie et notre secteur agricole.
"Ton Bouteflika", je suppose que tu es un membre de sa famille ou un sbire -ce qui se respecte, autrement tu ne serais pas respectable; c'est pas gratuit j'espère de brosser d'une telle façon- inquièterait beaucoup s'il est réélu. Il ne s'est pas adressé au peuple depuis des lustres, il est toujours en convalescence depuis son AVC. Logiquement, il a besoin de repos et non s'engager encore pour cinq années... nfahmouk ki drari? la campagne de dénigrement, elle ne vient ni de BHL ni de NATANYAHOU. C'est la logique des choses, la suite des evenements, cause/conséquence, qui sème lkhra récole lekhra. kifach nfahmouk? la corruption a atteint des sommets, y en a marre. Notre peuple ne souhaite même que le système parte, ils veulent une autre tête en bonne santé si possible pour garder l'espoir. tafham belamboute? Je viens dans ce blog désert de temps à autre pour voir ce que produit de mieux le camp adverse en matière d'argumentaire depuis que j'ai basculé dans le désaccord, je ne dirais pas dans l'opposition. Je te suis vraiment de près et je ricane à la lecture de tes torchons ridicules. ila rak sghir ya wlidi, cherche un autre travail, ila rak kbir, eh ben rak kbir.
Salam alikoum

wah fkir a dit…

Réponse aux h'mir.
Puisque tu me "suis de près" je vais te répondre, ivrogne, qui apparemment soûl a glissé dans un égout pour dégager autant de puanteur. Au fait c'est un scandale, ton message, il t'a exposé nu aux lecteurs de ce blog, et la vulgarité de ton langage a dévoilé ton profil et tes affinités, quelque cercle de la débauche d'Alger. Avec des gens de ta misérable condition humaine et morale,on comprend pourquoi notre capitale est devenue infecte. Malgré tout Je t'ai fait l'honneur de te répondre malgré le niveau de médiocrité dans lequel tu as tenté malencontreusement de m'entrainer car la discussion aurait pu être plus civique et le débat intelligent. Mais c'est trop demander à l'opposition, dont tu te réclames, d'élever le niveau. Les rapaces qui tentent de rouler le peuple avec les phrases creuses, prétendues "intellectuelles", ont trouvé leur maitre.Il semble que tu sois un peu froissé que j'utilise la liberté d'expression qu'accorde Sidek Bouteflika aux gâtés de l'opposition. L'Homme est trop digne et trop éduqué pour répondre aux fripouilles de ton genre qui déversent leurs ordures sur la toile et partout ailleurs. Toi et tes saletés d'opportunistes que la politique économique actuelle dérange vous êtes indignes d'appartenir à ce que la politique appelle "opposition". Vous, brebis galeuses, rassemblez la pire des espèces humaines que ce pays a vu naitre. La raison principale de ton entêtement à dénigrer le Président est parce que sa politique sociale a dérangé les habitudes des clans et lobbies qui ont mené le pays à la faillite, pays que Bouteflika à sauvé. Songer à "Humainement et intellectuellement" diversifier l'économie est un luxe que les déshérités n'ont pas le temps de se payer, ils ont des besoins urgents qu'il faut satisfaire. Ceux de ton genre, repus du bien publique, et le ventre plein d'illicite, qui voient le peuple de haut ont tout l'avenir pour "penser", s'ils possédaient une cervelle pour le faire; mais celui qui crève la dalle n'a pas le temps d'attendre les insanités que tes discussions vont produire, il a des besoins urgents. Grâce aux hydrocarbures, on donne au peuple, du pain, du travail, un logement, de l'éducation, puis à son tour le peuple aura le temps de "penser" et viendra le progrès et le développement.

wah fkir a dit…

(suite)Réponse aux h'mir.
Au fait de la corruption dont tu parles, elle est l’œuvre des rats de ta tribu, ils courent les rues jour et nuit, Bouteflika seul a de la peine à les renvoyer à leurs égouts, et a compris qu'il vaut mieux distribuer les provisions au peuple que de les laisser à la portée de ces parasites. C'est pour ça que les rats le haïssent. Tout cet argent qu'ils empochaient au temps de la dictature et du socialisme, il est maintenant distribué au peuple. Les rats comme c'est leur habitude, complotent dans l'ombre et veulent se débarrasser de lui. Hydrocarbures, diversification, secteur agricole et tout les théories que tu dois sans comprendre piquer dans El-Watan ne sont que des prétextes, des mensonges, pour mener à bien leur entreprise de pillage qui a été heureusement défaite par Sayoudou Annass, Bouteflika. À propos de la corruption sache qu'elle existe depuis toujours, sauf qu'avant on en entendait pas parler pour deux raisons :
1- le silence des média et de la justice qui étaient complices,
2- parce que les rats de ta famille n'avaient généralement pas besoin de voler, ils se servaient carrément dans la caisse, l'Algérie leur appartenait !
Tu as compris idiot! Depuis que Bouteflika tient les rennes, la corruption existe que parce qu'il autorise sa dénonciation. S'il n'y avait trop d'idiots de ta sorte, on devrait l'aider pour dénoncer la corruption et les rats qui vivent de cette rapine. La maffia des égouts serait en tôle et Alger une capitale plus propre.
Je ne sais si tu saisis le message, pour mal éduqué que tu es. Tant pis pour toi si tu persistes à végéter dans cet état lamentable. Cultives-toi, et viens lire plus souvent mes brillants articles ça t'aidera à te récupérer, épave humaine qui a échoué sur mon blog.
Et "assalam àala man ihtada"!

wah fkir a dit…

À l'anonyme inculte:
Il est rapporté par une dépêche AFP.
La rue Quincampoix borde la place Edmond Michèle qui est connue pour être un endroit propice pour toute sorte d'attentats crapuleux de jour et de nuit ! La presse en rapporte les méfaits, et les gens du voisinage vivent dans la peur. Les ninjas sont mobilisés 24/24 et s'y rendent lors de courtes visites (de "courtoisie" ) pour assurer la tranquillité aux paisibles citoyens.