10 sept. 2013

Manifeste De La Crise Syrienne : Haine Des "Enfants De Satan" Et De Leurs Laquais Envers Les Croyants En Dieu.

 Les nombreuses approches adoptées pour analyser la crise de Syrie fournissent chacune à sa manière des enseignements appropriés sur les motifs, les objectifs, les enjeux, les conséquences et même les dessous secrets des événements qui affligent ce pays depuis bientôt deux ans. 
En Synthétisant les écrits des observateurs avertis qui se réclament du  combat contre le Nouvel Ordre Mondial Juif/Talmude on constate que l'offensive politique, militaire, et médiatique sert plusieurs desseins, tous complémentaires. Brièvement, on peut en citer dans le désordre et sans éplucher le contenu quelques exemples :
- militaire : suprématie d'Israél et domination du Moyen Orient, destruction des derniers adversaires (Syrie/Liban);
- politique : destruction des états opposés à l'établissement de l'hégémonie du NOM juif sur la région;
- économique : contrôle des richesses naturelles, essentiellement gaz et pétrole. Voir celles des dernières découvertes en Méditerranée, celles du Golf étant déjà sous contrôle du cartel/banksters; 
- financier : renflouer les banques grâce au commerce de armes; pillage des revenus des hydrocarbures du Golf et ceux d'Irak ou des régions avoisinantes; et une bonanza pour les banques shylock qui inévitablement pointeront du nez lors de la reconstruction des pays ravagés par la guerre;
- géostratégiques : encerclement / confrontation avec l'Iran, la Russie et la Chine;
- eugénique/génocide : réduction des populations dans le cadre des objectif de la Déclarations de Rome (Kissinger) d'élimination de 2/3 des "tubes digestifs" de la planète grâce à la fraude du "réchauffement de la planète", des catastrophes "naturelles" mais pas accidentelles (Lien pour plus détails)), et bien sûr, un grand conflit nucléaire mondial;
- média : confiscation des moyens d'information indépendants et nationalistes et leur intégration dans le réseau international juif permettant un contrôle de la culture et de la circulation des idées (Notons que ceci a été accompli partiellement avec notre presse privée, El Watan, El-Khabar, Liberté)
- " religieux/spirituel " : nivellement des religions, instauration d'une religion universelle d'essence judaïque/talmude, et intronisation du Dajjal / Anti-Christ à Jérusalem/El Quds.
L'agenda global est une synthèse de différents plans et stratégies qui se développent depuis au moins deux siècles et que les "Protocoles de Sion"
articulent méticuleusement (pour les trois traductions des Protocoles- Lien). Pour permettre la réalisation de ces plans, une étape importante a du être franchie : la diffusion des dogmes matérialistes gravitant autour d'utopies ou de théories de développement, opposées au traditionalisme des religions révélées. Selon le contexte historique le mieux adapté, le marxisme, le socialisme, aujourd'hui le libéralisme et la laïcité, sont des doctrines socio-politiques qui sont propagées en masse pour détacher les hommes de leur Créateur et les désarmer. Un nouveau volet, qui vise le "diviser pour régner", est le régionalisme sectaire fondé sur des nuances linguistiques, culturelles ou religieuses, source de conflit potentiel et qui sont exploitées uniquement comme catalyseur du démantèlement de la cohésion-unité sociale souvent millénaire.
Tous les nations-états ciblés par le NOM juif font l'objet de cette stratégie du "diviser pour régner" : la Syrie, l'Irak, le Liban, l'Égypte, le Soudan, l'Algérie, etc....
La Chine et la Russie également ne sont pas à l'abri de ce type d'intrigue.
- Revers à la conspiration juive en Russie : renaissance de la foi !
La Russie est en train d’accomplir une régénération de l'Église Orthodoxe, institution appuyée officiellement par Poutine. La Russie panse ses plaies morales et spirituelles léguées par le marxisme judaïque durant un règne apocalyptique qui faillit mettre en esclavage le peuple russe, après en avoir éliminé 60 millions (d'habitants) et démoli des milliers d'églises ! Les peuples musulmans des anciennes républiques d'URSS, également persécutés et presque totalement anéantis par les agents talmudes Lénine, Trotsky et Staline,  récupèrent leurs traditons grâce à une renaissance de l'Islam ! Le militantisme des terroristes wahhabites de la Tchéchenie n'étant qu'un produit de la tentative de déstabilisation par la CIA/MOSSAD, il doit être qualifié de marginal car désapprouvé par la grande majorité. Ce groupuscule séparatiste est actuellement recyclé en mercenaires djihadistes opérant en Syrie après avoir subi une réponse adéquate ferme de Moscou !
- L'hostilité des média juifs (le cartel international de l'information) dirigé contre la Russie, et plus particulièrement contre son Président Poutine, s'oppose au rétablissement du rôle centrale de l'Église Orthodoxe. Église qui s'avère être le bouclier spirituel et moral du peuple russe face à la dégénérescence de la culture "moderne" d'essence satanique. Les activités organisées par les dégénérés cacochymes et tordus du "3em genre"(sic) sont sévèrement réprimandées. Ce revers à la politique de pourrissement interne de la Russie instiguée par la Kosher Nostra a mis les "Enfants de Satan " en désarroi; désespoir canalisé dans des campagnes massives futiles axées sur des thèmes dérisoires du genre "Pussy Riot" ou autres affaires banales surdimensionnées en 
"scandales" visant à ternir la réputation et l'intégrité de Poutine ou de son entourage.
Quel liens avec la Syrie ?
La même situation prévaut en Syrie où l'Islam authentique, dans sa démonstration de tolérance, permet la cohabitation effective de différents cultes et leur épanouissement. Ce fut le cas pendant l'apogée de l'Islam, au cours duquel le judaïsme sous la protection des souverains musulmans ( le royaume d’Andalousie) prospéra. C'est la raison principale de l’inquiétude de Satan et de ses troupes : ce régime constitue l'antonymie et la réfutation de la propagande mensongère prêchée par les thèses frauduleuses qui aggravent les scissions générées par
- les droits "à la différence" (entendre fragmentation et anarchie sociale créant des antagonismes religieux et sociaux), 
- les droits des peuples à l'autodétermination (causant le morcellement et la balkanisation),
- les droits des minorités (engendrant le sectarisme et la division),
- le droit à la liberté du culte (objet de l'ingérence extérieure sous forme de prosélytisme provocateur menant au conflit religieux), 
- etc...
Les menaces de guerre proférées par l'impérialisme talmude et les agressions autorisées par le "droit de protéger" des résolutions scélérates onusiennes sont la norme du nouveau droit international qui est un euphémisme civilisé de la primitive "loi du plus fort". 

L'injustice qui caractérise cette nouvelle approche des relations internationales est flagrante même si l'oxymore "défense des populations" est appuyée par autant de pays se réclamant du "monde civilisé". Parallèlement, "la communauté internationale" dont se prévaut Obama ferme volontairement les yeux devant l'impitoyable génocide programmé et exercé par Israël et ses proxies contre les Palestiniens, les Irakiens, les Afghans.
- Pourquoi et comment autant d'individus et d'organisations se trouvent alignés derrière une telle incohérence des lois internationales et des principes moraux?
- Leur complicité active et subversive dans cette horrible machination contre l'humanité est motivée par l'argent !
Remarque : le pouvoir et la puissance de la juiverie internationale obtenus grâce au monopole de l'argent et des média autorise le recrutement et l'orientation d'agents de la subversion pour la réalisation d'objectifs occultes malveillants, l'établissement du Nouvel Ordre Mondial Juif représentant son couronnement. Ce constat est valable pour le monde occidental et ses alliés/valets, mais également pour nombre de pays "infiltrés" dont des citoyens apportent leur participation au "complot".
Trois cercles principaux, souvent imbriqués, servent les maîtres de l'intrigue talmude :
- la franc maçonnerie locale, 
- les associations et ONG de défense des "droits humanitaires" (libertés, minorités, démocratie, etc...) ,
- et les réseaux d'agents, Harkis et Sayanim, recrutés par les services de renseignement. 
                                     À Suivre......La situation en Algérie.

Aucun commentaire: