30 janv. 2012

Média Et Mensonge :L’Algérie Soumise Au Pressing De la Nébuleuse Subversive Des Réseaux Talmudes. (1ere Partie)

Les Média.
Cet exposé n'a pas l'ambition de tenter une étude des média en vue de présenter l'histoire de ces supports de l'information. Loin de moi cette prétention, le sujet nécessitant un cadre autre que celui offert par ce modeste blog. Il a pour but de démontrer que certains organes, principalement de la presse écrite, remplissent une fonction occulte, secrète, subversive, dissimulée sous le paravent de la liberté d'expression, et sont contrôlés et dirigés par un pouvoir de l'ombre. Ce pouvoir est structuré et possèdent des ramifications multiples, dispose de réseaux. C'est une nébuleuse regroupant des associations diverses, des institutions financières, des entreprises commerciales et mobilisant des acteurs nationaux et internationaux, gravitant majoritairement  autour des "mass média" (dominants), tous chapeautés par la kosher nostra. Le dogme qui réunit les protagonistes de cette galaxie est celui entretenu par la judéo-maçonnerie, donc du Nouvel Ordre Mondial Talmude, et se présente sous différentes façades idéologiques. L'Ordre brasse large dans les organisations dites de défense des droits de l'homme, des libertés, de la justice sociale, des droits politico-économiques, culturels, religieux, etc... En un mot, il associe toutes les utopies que les "Protocoles de Sion" proclament dans leur programme de séduction, d'aliénation, et d'égarement des Goyim, ouvrant ainsi la voie au Diktat sioniste-talmude. A savoir celui de l'élite de la juiverie internationale, les banquiers shylock, ou selon la description de certains analystes (*) : les Illuminati,  lieutenants de Satan. C'est en fonction de la découverte des liens qui existent entre ces algériens, se présentant comme innocents et dévoués à la cause idyllique de valeurs nobles mais utopiques (liberté, égalité, fraternité, légalité, justice, tolérance, etc...), et les organismes internationaux dirigés par la ploutocratie talmude, que l'on découvre les intentions réelles, et la subordination effective, au NOM, de la nébuleuse des média "indépendants", et de la multitude d'intellectuels qui gravitent autour et participent à la confection du mensonge, de l'illusion et de la diversion .         
Les média "indépendants" et leur allégeance réelle :
Pour dévoiler la nature énigmatique des MI (média indépendants) il suffit d'élucider la dépendance de ces
centres d'information envers d'autres institutions ou groupes d'intérêt, et conclure selon la simple formule énoncée dans le dicton "Dis moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es " ! Nombreux sont les articles de ce blog, s’appuyant sur des sources fiables et reconnues qui exposent la nature de nombreux groupes subversifs qui agissent sous le couvert d'ONG, d'associations en apparence bénévole, de personnages politiques ayant sévi contre le bien être populaire, par leur rôle dans les crises et bouleversements néfastes ayant secoué l'Algérie.
Comme des hyènes, ils sont à l'affut, attendant une occasion de saisir la proie tant convoitée : nos richesses et la jouissances de privilèges qui leur ont été refusés depuis 1999 !  Ils s'acharnent sur les carences du système, existantes certes, mais occultent le fait qu'elles sont un héritage de leur règne ou de celui auquel ils s'identifiaient (voir l'arnaque du socialisme "spécifique" et des utopies mensongères qu'il véhiculait).

Les liens internes,et locaux, en Algérie :
Durant les années suivant l'indépendance, de 1962 à 1980, l'idéologie officielle du "socialisme spécifique" et la culture inspirée du marxisme-communisme a permis l'éclosion d'adeptes du matérialisme et du dogme de la laïcité, tous deux propices à la diffusion de l'abomination de l'athéisme qui afflige un grand nombre de modernistes déculottés de la foi en Dieu.
Une génération d'intellectuels, fut victime de l'endoctrinement massif exercé à l'époque, tout en demeurant aliénée par la culture francophone ambiante, support des valeurs se heurtant aux traditions ancestrales musulmanes. Ses adeptes occupaient une position prédominante dans les média.
Parallèlement, du coté de la religion et de ceux qui s'en réclament, l'envoi par l'état d'étudiants en Arabie Saoudite sema les graines du wahhabisme dans l'Islam authentique, celui pratiqué depuis 14 siècles.
Thèse et anti-thèse s'affrontèrent sur le terrain d'une confrontation qui atteint son paroxysme durant les années de conflit fratricide.
Un autre acteur, présent bien avant 1962, est celui des loges maçonniques du Caire ayant recruté des membres importants parmi les futurs cadres du parti unique. Ceux-ci s'allièrent naturellement à leurs "chers frères" recrutés par Paris. La scène était dressée pour lancer l'opération de prise de pouvoir qui allait se dérouler sous les acclamations du peuple qui répétait les "yahia BeBe", "yahia BoumBoum".
Résultat : un pays en faillite, et une économie moribonde découlant du pillage opéré par les apparatchiks du parti-alibi, d'une dette extérieure injustifiée accablante, d'un peuple ayant perdu ses repères, car dérouté et désorienté par la propagande communiste gérée par des coopérants techniques soviétiques dispatchés d'URSS d'alors (sous contrôle talmude). Tous ces ingrédients préparaient l'anarchie marquant l'étape de reconquête coloniale qui devait prendre effet après une guerre civile sanglante planifiée de longue date et qui aurait permis aux troupes étrangères d'être accueillies en sauveurs.
 Allah le Suprême en décida autrement !
Les liens externes se tissent progressivement :
Dés 1999, un vent souffla et balaya les vestiges d'un système qui était arrivé à terme. Ses hommes recyclés dans l'opposition, ne perdaient cependant pas l'espoir de regagner les premières loges des tribunes, leur appétit gargantuesque insatisfait, leur faim titanesque inassouvie. Leurs sous-fifres des média, révolutionnaires et marxistes d'hier, accomplirent une métamorphose miraculeuse, qu'on peut qualifier d'alchimique, adoptant le libéralisme économique et l'idyllique démocratie .
Cette transformation phénoménale de l'intelligentzia fut accueillie avec enthousiasme par les tenants du NOM qui avaient, depuis Gorbatchev, signé l'arrêt de mort du communisme et opté pour un nouveau paradigme : le  "clash des civilisations".  Les liens, de cette génération spontanée et opportune de démocrates nationaux, avec une dépendance envers les officines new-yorkaises, commencèrent à se tisser. Les premiers candidats (article de ce blog) à la collaboration, chevaux de Troie du NOM, furent promus et décorés lors de remise de prix tapageur, et leur défilé se poursuit aujourd'hui.
Trahison : Les chevaux de Troie décorés pour leur vile participation au travail subversif des Talmudipèdes de New York !

Notons au passage, le détour de ces renégats par les centres d'endoctrinement et de formation des "Foundations"  et "Think tanks", administrées par la CIA, (Freedom-House, NED, etc..Lien, Lien) sous la conduite des Soros, Breizjinsky et autres prêtres de la Kabala. Même des futurs cadres de l'état (liste de quelques énergumènes, cf note**) et des ex-employés des FMI, BM bénéficièrent des largesses de la Kosher nostra !
Les citoyens de ce pays n'ont hélas aucune idée de la monstruosité et du degré de perfidie dissimilés par ces mercenaires (harkis au sens propre du mot) sous le vernis de beaux discours philosophiques, d'expertises orientées, et de fausses plaidoiries en faveur de l'amalgame libertés-droits-justice, etc... Ces fervents pratiquants de la démagogie et du mensonge sont de vils charognards près à offrir leur pays à leurs maitres pour dépeçage, avec l'espoir de récupérer les miettes que leurs commanditaires (banksters juifs)  consentiraient à leur jeter une fois leur festin terminé.
La situation économique, financière, politique et sociale de l'Algérie durant les années de sa subordination à la Banque mondiale et au FMI, est le témoin de la nocivité de ces agents de l'ennemi. Les discours mensongers,  sur les révolutions et les reformes "spécifiques", abusant de la confiance d'un peuple crédule et naïf, sont les mesures de leur malhonnêteté. Le bilan de leur règne historique néfaste devrait nous imposer vigilance et prudence particulièrement devant le tapage médiatique que leurs complices des média exercent à longueur d'année, sur le thème perverse du "changement", et l'oxymore des "printemps arabes".
La destruction de nombreux pays par le NOM et ses mercenaires dévoile la complicité sournoise des média qui promotionnent les révolutions sous prétexte d'initier des changements démocratiques ( ou doit-on dire démon-cratiques ?). Notre devoir est de recenser les agents et chevaux de Troie de l'offensive globaliste judéo-talmude et les dénoncer pour informer le maximum de citoyens, car le public est balloté par l'appel de sirènes aux voix enchanteresses, qui émergent autour de l'île-Algérie. Il ne sait quelle voie emprunter, chacune lui promettant bonheur et prospérité, justice et égalité, amour et fraternité, droits et liberté, santé et frugalité, en un mot le paradis terrestre. Certains leurs prédisent l'éternel Ferdous une fois inscrits sur leur liste électorale !
-Qui croire ?
-Les conseilleurs n'ont jamais été les payeurs !
-L'aventure de la démocratie "made in USA", mijotée par Rockefeller-Soros-Kissinger, défendue par Sarkosy-Clinton-Cameron, et imposée par les missiles de l'OTAN et les coupeurs de têtes, offre-elle honnêtement la solution la plus sage à nos petites tracasseries quotidiennes et à nos carences passagères ?
-Doit-on pour tuer une mouche qui nous agace, se servir d'un canon ? Ou pour déloger une souris parasite, dont on suspecte la présence, mettre le feu à sa demeure ?
La destruction de la Libye, de l'Irak, du Yémen, de la Somalie nous rappelle à l'ordre et réfute les arguments des avocats du "changement" qui exaltent la révolution imposée par les drones de l'OTAN, et la présentent comme remède à tous nos maux. Cette approche est meurtrière, et quiconque s'en réclame est un menteur, un ennemi de l'intérieur, un mercenaire sans scrupules, un allié des criminels de guerre qui martyrisent tant d'innocentes vies et sèment le chaos sur tous les continents. Cette catégorie de créatures monstrueuses n'est que mieux représentée par les acteurs des média qui durant une année entière, 2011, ont vanté les bienfaits des "révolutions vertes" et ont milité en faveur -de la désobéissance civile, 
-des manifestations, 
-des mouvements de grève, 
-de la révolte anarchique, et pire encore, 
-de l'ingérence étrangère, la plus barbare qu'ait enregistrée l'humanité, celle des proxies du talmudisme international !  Toutes confessions confondues, juive, évangéliste et islam-mimique !           

Un conseil fraternel :  Choisissons de rester solidaires et rallions nous au capitaine qui nous a sauvé du naufrage. C'est un commandant qui depuis 12 ans manie le gouvernail avec dextérité, en évitant écueils et  mines flottantes, et en déjouant les mutineries.
Par contre les rats qui ont fui le navire pressentant le danger, et qui tentent de le réoccuper en se déguisant en chiens Saint-Bernard , ne sont là que pour nous ruiner. Les média et encore les média, et tous ceux qui
s'y activent sont la plus grande menace à notre existence et à notre bien être. Ils se mobilisent en ce moment, pour tenter de combler le déficit enregistré durant 2011, au cours de laquelle leurs efforts de déstabilisation du pays ont échoué. La campagne d'intox n'a pas pour autant marqué le pas, car les félons de la plume en particulier sont pressés par leurs commanditaires de maintenir la pression sur le gouvernement à coup de mensonges et de désinformation. Le mensonge est leur arme principale. Ils l'agrémentent de commentaires d'experts complices et de discours humanistes caressant les émotions du public. L’exaspération des émotions, et non l'éveil de la conscience et de l'esprit rationnel, sont les faiblesses de l'individu qu'ils espèrent manipuler. Sous l'emprise des émotions, l'individu irrationnel et incontrôlable, est un outil idéal. Manipulé et excité, il exécute toutes les tâches qu'on lui suggère par le chuchotement (ouass-ouâss) celui que les média diffusent. L'immolation, la manifestation et la destruction, l'agression physique, toutes les actions nihilistes deviennent du domaine du possible. Le chaos établi, des situations autrement inimaginables en temps de quiétude, deviennent   possibles et c'est alors qu'interviennent les maitres de la subversion, les éternels conspirateurs, qui mettent en marche les mécanismes d'intervention : l'ONU et ses résolutions, la mobilisation des proxies, l'intervention des mercenaires, l'agression militaire, les bombardements, la guerre civile, etc... Un nouvel ordre taillé à leur mesure est instauré dans l'anarchie et la confusion, avec des conséquences désastreuses, irréparables. Le prix des pertes en vies humaines et la ruine des infrastructures de développement est prohibitif et annihile tout espoir de reconstruction. Le recul du pays victime, qui ne peut plus se relever, est livré à la horde des hyènes qui le dépècent; les mêmes "alliés" qui l'ont sauvagement réduit en poussières, s'annoncent comme des sauveurs et prêchent l'aide à la ...... reconstruction !  C'est en fait le coup de grâce qu'ils assènent !
Dans la 2em partie, je propose d'examiner la campagne qui se dessine à l'horizon, étape n°1 de la subversion via les média, et signalant le début des hostilités . 
Quelques indices du lancement de l'offensive :
- les cas rares d'immolation sont de nouveau en première page, pas pour compatir avec la cécité spirituel ou le désespoir des victimes mais pour déclencher un phénomène d'émulation (revoir article sur ce sujet au Lien)
-le juge Marc Trevidic, un gardien d'enclos de la justice talmude de France veut interroger les Moines de Tibérine ! Reporté par le fer de lance de l'intrigue juive en Algérie, l'ennemi de la nation, El Watan, qui répercute le message produit par les chaines de montage du mensonge chez la régie médiatique talmude de France (Lien) :«Moines de Tibéhirine : un juge français veut autopsier leurs crânes à Alger.»
Notez la source de l'article "El Watan avec AFP", lire "El Watan avec l'agence de Rothschild"
Systématiquement, El Watan est une chambre de résonance de l"AFP. Ceci n'est évidemment pas une coincidence ! Celà fait 20 ans que ça dure ! Conclusion ?

BNP Paribas, d'autre part, contrôlant la rédaction du quotidien, il est normal que ce dernier livre son âme et sa "liberté d'expression" à l'entière disposition des réseaux sionistes de l'information. Belhouchet et ses scribes, compromis jusqu'à la moelle par leur trahison irréversible et subordination au pouvoir talmude, ont depuis toujours été dépossédés de leur indépendance par la kosher nostra. Prix de la trahison, les harkis, 
sont devenus (comme nous l'enseigne l'histoire) de simples soldats dans l'armée de mercenaires du NOM talmude. La conception et la rédaction chez El Watan sont maintenant du seul recours du Mossad israélien qui gère les grandes lignes du contenu de l'information à l'échelle planétaire ! 
Qui sponsorise qui ?
 -L'offensive contre les pays arabes se poursuit avec la complicité des média affiliés au NOM. En Algérie, El Watan, la nébuleuse renégate des prétendus opposants au régime, ainsi que certains sites internet miroir de l'israélien "Guyssen.com", (voir TSA), reprennent leur diffusion des slogans fabriqués par la kosher nostra internationale et répètent le scénario de la pièce théâtrale présentée par les perfides shylock lors de la campagne libyenne. Hier orchestré par BH Levy, avec la participation de Sarkosy, Clinton, Cameron, Obama, et les nombreux lutins européens, le pressing contre un autre pays arabe est aujourd'hui conduit selon une stratégie identique. Cette fois El Watan crie son chagrin de voir la Russie contrarier le complot du NOM et dénonce sans équivoque dans son édition du 28 Janvier 2012 (Lien):  « La Russie bloque le Conseil de sécurité et protège Al Assad ! »Plus sioniste que Le Figaro, plus juif que Haaretz, plus perfide que le New-York Times, le quotidien indépendant (par rapport aux média du secteur publique) démontre un engagement sans restreinte pour faire "tomber" la Syrie, à l'image de la Libye, l'Irak. Le quotidien n'a jamais réprouvé aussi durement les vétos des USA, proxy du sionisme, lors de vote en faveur de la Palestine occupée (depuis 60 ans) !
-En fait-il une affaire personnelle ? 
-Si !  
-Car en dépend sa survie, sa notoriété, ses revenus, le maintien du voile sur les bassesses de son personnel, qu'on devine embarrassantes, et pire dangereuses, parce que classées dans les tiroirs de maitres chanteurs (MOSSAD), experts de la manipulation et de la collecte d'informations compromettantes ! Un bonus dans l'opération, est la victoire de l'islamophobie-arabophobie assouvissant la rancune d'infidèles rongés par la haine ancestrale, depuis que Crémieux émancipa ses coreligionnaires mais les exclut de ses faveurs, car leur judaïsme n'était alors pas évident. 
Le plus grave, ce que les patriotes de ce pays devraient
méditer, est l'engagement de ce quotidien dans la campagne qui s'annonce à petits pas, et qui cible l'Algérie, débutant par le harcèlement et la provocation sous couvert d'enquêtes judiciaires, humanitaires ou prochainement de quelques "résolutions" mensongères scélérates. Résolutions hâtivement concoctées par les sbires onusiens, et que seuls les talmudipèdes maitres de l'intrigue savent enclencher avec la complicité de chevaux de Troie, ceux parmi nous, qui à la nuit tombée leur ouvriront les portes de la cité.
A méditer....vivement et méthodiquement. 


(Fin de la 1ère Partie)
       

                                            A suivre.......

    __________________________________
(*) H Makow adopte cette terminologie, car il traite le Nouvel Ordre Mondial comme une cabale organisée par la haute hiérarchie de l'élite entourant les Rothschild et leurs réseaux qu'il juge responsables de tous les déboires de l'humanité. Ces adorateurs de Satan, à visage humain,  constituent le pouvoir de l'ombre à essence démoniaque œuvrant à l'établissement du chaos mondial devant précéder la venue et l'intronisation du Dajjal.
(**) Ils  sont des centaines qui transitent par New York, pour recevoir les félicitations de leurs commanditaires et les "prix" de leur trahison et du travail de sape accompli. Ils agissent dans différentes activités, mais ont en commun l'objectif de nuire à l'Algérie par l'usage du mensonge qui vise à pourrir la situation du pays sous prétexte de dénoncer des carences, mais en occultant systématiquement les avancées prodigieuses réalisées depuis 12 ans (Lien).

Quelques Judas à surveiller : 

-A. Benbitour (l'agent des FMI-BM); Omar Belhouchet (le doyen de la collaboration) et ses scribes d'El Watan;
Zaher-Eddine Smati (El Khabar الكذﱠاب); les secrétaires généraux des partis islam-mimiques du rite wahabi;  Said Saadi (Lien); les intellectos du ventre, genre Dilem (caricaturiste des média sionistes); etc, etc....
Ils constituent la nébuleuse locale affiliée au NOM talmude.  Ce ramassis de renégats partagent deux traits communs :
1-leur opposition au Président Bouteflika, qui a eu le noble geste de tenter de les associer à son programme politique, mais dont l'appel a toujours reçu un refus injustifié et gratuit.
2-leurs liens et dépendance externes aux forces du Nouvel Ordre Mondial. Tous sont les chevaux de Troie de quelque force maléfique étrangère dont ils souscrivent à l'idéologie, soit-elle de gauche, de droite, laïque, islam-mimique, les croisades, ou le nouveau colonialisme.

Aucun commentaire: