31 janv. 2012

Les Mercenaires De La Plume Relancent La Campagne D’Émulation Du Syndrome Bouazizi. L’Immolation De Musulmans Ne Mérite Toujours Pas Leur Compassion !

"Arts et lettres", pour psychopathes
démoniaques ?
Le drame de l'inconscience juvénile ou tout simplement humaine ne soulève aucun émoi chez les criminels harkis de la plume qui sont de nouveau à l'oeuvre pour accomplir la mission de sape socio-psychologique que l'ingénierie sociale talmude leur a assignée : les infos sur l'immolation par le feu sont de nouveau rediffusées dans le but de propager le syndrome qui afflige des inconscients mal inspirés et ayant un penchant vers l'imitation aveugle. Par la banalisation de ce phénomène beaucoup de média assument un rôle génocidaire, en accord avec leur ligne rédactionnelle dictée par leur commanditaires et sponsors talmudes (Rothschild, BNP, Freedom House, NED, et autres organismes de la subversion juive internationale).
Un article rédigé le 22 Janvier 2011, intitulé
dans lequel je lançais l'avertissement : "Troublant le rôle, l'importance et l'influence des tendances, des goûts, des modes, des utopies, des mensonges enrobés du verbiage "d'experts", lorsqu'on examine leur impact sur le monde réel et sur la perception de la réalité." 
La complaisance affichée et la légèreté du traitement  par certains organes de presse (El Watan !) de ce phénomène dramatique traduit toute la malveillance des harkis de la plume dont la subordination est réservée aux maitres de l'intrigue, les talmudipèdes sataniques, qu'ils servent sans réserve et dont ils exécutent les plans d'ingénierie sociale préconisant la destruction par l'utilisation "d'armes silencieuses" dont ils ont développé les techniques. La caricature reproduite 
ci-dessus symbolise, au même titre que celles déjà publiée en Janvier 2011 (voir mon article Lien), l'indifférence envers la victime, le mépris de la vie humaine, le manque de responsabilité, l'arrogance du criminel devant la loi car appuyé et sponsorisé par le puissant de l'heure, le cartel juif talmude mondial (Rothschild). Ces dessinateurs sous le prétexte de pratiquer l'humour, sont en fait de puissants agents promotant la vulgarisation et  la banalisation de stéréotypes, de clichés, qui façonnent les usages, l'humeur, et la perception du public. Dans ce cadre, un grand tapage médiatique a accompagné l'affectation de Dilem au quotidien "Le Monde".  L'idiot utile et consentant (tyrannisé par les pulsions du ventre), pour la simple raison que le travail subversif du transfuge, accompli à El Watan-TV5, lui a assuré une promotion chez la juiverie sioniste de France; il est programmé en préparation du travail qu'on lui dictera lorsque les tambours de la guerre raisonneront en direction de l'Algérie (voir articles " Lien" et "Lien") 
Mensonge, perfidie et sournoiserie, les drones "armes silencieuses" dirigées contre nous. La guerre est déclarée. Réveillez-vous !

Aucun commentaire: