5 déc. 2011

Dictature Militaire Décrétée Aux USA : Omerta Des Média "Démocratiques" Qui Occultent L’Évènement !!

Le forcing du Nouvel Ordre Mondial Juif se poursuit pour déstabiliser la Syrie : les proxies de tout genre s'acharnent sur ce pays au nom des "Droits de l'Homme" que les États Unis brandissent comme arme de destruction massive. Le ridicule dans la posture des agents impliqués dans cette campagne mensongère (Lien très éducatif à impérativement consulter  !) est qu'ils tentent de justifier une nouvelle agression militaire similaire à celle perpétrée contre la Libye, sous la direction du pays qui s’enorgueillit d'être le champion de la démocratie, les USA. Alors que par le biais d'un vote du Sénat US passant la "Senate Bill 1867", il est dorénavant permis à l'armée américaine de détenir illégalement (sans procès) et au besoin d'assassiner les opposants antigouvernementaux qui manifestent dans les villes américaines ! (Lien, Lien, Lien, Lien
 Mike Adams, "the Health Ranger",écrit :
(Lien)«..." the National Defense Authorization Act" qui autorise le gouvernement à exercer la détention, l'assassinat des manifestants OWS (Occupy wall Street), d'hôtes de talk-show, des blogueurs, des journalistes et de toute personne qui soutient un point de vue soi-disant  "anti-gouvernemental". Ceci est la déclaration ouverte et flagrante de guerre contre tous ceux qui s'opposent 
-aux voyous du TSA (scanner de sécurité dans les aéroports), jetant leurs mains  au bas de votre pantalon, 
-au pillage économique de la nation par Goldman Sachs, 
-l'arrestation secrète et la torture de citoyens américains, 
-et d'autres actes de tyrannie absolue menée par un gouvernement hors de tout contrôle.»
Ceci n'est qu'un exemple, parmi des milliers, de la réaction de patriotes américains, d'analystes avisés(Lien, Résistance 71), d'observateurs avertis (Lien, mondialisation.ca !!), devant le tsunami qui balaie les USA sous forme de remous sur les fronts sociaux-financiers-économiques-politiques, et qui a finalement mené au "putch" militaire opéré furtivement par les tyrans de l'oligarchie talmudipède.
Quelques images choquantes (Lien source, Le Guardian-GB)  du traitement subi par les manifestants. ( Le mécréant Said Said et sa troupes de révoltés du Dimanche, devraient les consulter et peut être se repentir des insultes professées contre notre "Système" et remercier Allah d'avoir placé le clément Boutéflika à la tête de l'Algérie ! )
-1-   Une manifestante "saisie" par les robocops !
  -2- Jet de "bombe au poivre" !
-3- Une botte dans le dos pour immobiliser la dame !
 -4- Une "kazzoula" pour calmer l'opposant !

-5- Un bâton pour exorciser les démons !

-6- Un opposant qui tente de résister pour ne pas être "arrêter"  !

-7- Du football américain, ou une partie de wrestling (lutte) ?


Etc, etc...
Le comble dans cette situation politique critique, dans une certaine mesure surréaliste, est que les média dominants ne réservent pratiquement aucune couverture réelle aux chaos qui se développe au pays de l'élite talmudienne. Pour occulter la panique qui suivrait la diffusion de ces événements dramatiques, tragiques et alarmants, les médias occultent ou minimisent la nature du "changement" promis depuis 2001,  un putch militaire pure et dure, qui se déroule sous nos yeux et qui a pour théâtre les USA ! La Syrie sert entre autre de paravent pour couvrir les crimes commis par Rockefeller et le CFR contre le peuple américain qui, depuis deux mois et le "Occupy Wall Street" (un mouvement qui touche plusieurs dizaines de villes majeures), découvre la vraie nature du système de gouvernance bâti par les banksters talmudipèdes au détriment du reste des 99 % de simples citoyens (les "tubes digestifs sur deux pieds" honnis par Henry Kissinger !)
Les média algériens, ceux de profession indépendante, à façade démocratique, n'ont toujours pas reçu de sommation de l'AFP pour annoncer l’institutionnalisation du diktat des banksters sur tous les pouvoirs constitutionnels et l'instauration de leur tyrannie aux USA. Ils attendent les ordres, en bons et disciplinés chevaux de Troie Rothschildiens. Leur vision des incidents internationaux se focalisent  sur Damas et réclament une "ouverture démocratique", après celle qu'ils ont sponsorisée pour ..... Tripoli.
Omar Belhouchet, un passionné défenseur des droits de l'homme, en terre d'islam , cultive son amour des libertés seulement pour l'Arabe et le Musulman; un sentiment qu'il ne réserve à aucune autre communauté. Même pas à celle de l'Oncle Tom !  Dans la foulée des rédactions d'El Khabar et Echourouk avec lesquelles il partagent étrangement la même exaltation, Belhouchet a (consécutivement à ses déboires avec l'Égypte, la Tunisie et la Libye) sombré dans la désillusion (les salafistes ont, comme prévu, pris les rennes du pouvoir), mais sa passion ne semble pas pour autant éteinte. Il entame une nouvelle aventure avec la Syrie, soucieux de ne pas chagriner son commanditaire (la main qui le nourrit), le bankster Rothschild.  Parer du prix décerné par la "Freedom House" et de son grand mérite dans la maitrise de l'intox il ambitionnerait un autre "Grand Prix International", si la belle Syrie...."tombait".
Un de ses sous fifres, au nom de Salim Mesbah, prévoyait dans la dernière curée d'El Watan, dite du "weekend" (02/12/2011) :
«En attendant Hillary» (Clinton)
««Les Américains mettent la pression sur le
pouvoir algérien pour que les réformes politiques et économiques soient rapidement engagées,confie un ancien membre du gouvernement sous couvert de l ’anonymat. Ils conseillent aux responsables algériens de profiter de cette relative accalmie pour désamorcer une éventuelle explosion. Ils disent aux responsables algériens que l'Algérie ne pourra pas éviter une très grave crise s’ils n’entreprennent pas tout de suite des réformes politiques. La Tunisie et l’Egypte leur sert
d’exemples pour imposer leur démarche.»
Et ce n'est pas fini :
«..."les Américains craignent que les Algériens jouent avec le feu et tentent de miner l’expérience islamiste menée actuellement en Tunisie et au Maroc, et que certains cercles du pouvoir voient d’un très mauvais œil. Les Américains sont favorables à une intégration plus importante des islamistes dans le jeu politique des pays arabes et conseillent fortement aux dirigeants algériens de ne pas les exclure de la vie politique ", souligne un ancien cadre du pouvoir.»
Nous vivons décidément dans un monde où règne un surréalisme déroutant qui nous fait découvrir El Watan dans le rôle d'avocat d'El Qaida et de ses héritiers, les coupeurs de têtes anoblis par le Nouvel Ordre Mondial  !
Entre les lignes, l'insensé et impudique Mesbah professe des menaces et tente d'exercer un chantage, en brandissant comme un épouvantail le vampire talmudipède (grande prêtresse  du NOM qui non désaltérée du sang libyen, sillonne le monde musulman à la poursuite de nouvelles victimes.)
Conclusion :
La trahison chez El Watan, s'étale au grand jour, mais le quotidien feigne toujours la victimisation, une technique d'ingénierie sociale réservée aux faussaires juifs maitres de la débauche de l'Histoire (mythe de la Shoah-banana). L'harcèlement et la pression médiatique sur l'autorité est une autre pratique talmude, pour tenter de provoquer et d'induire en erreur le "système". Qu'importe l'intox et le mensonge, "la fin justifie les moyens" (Talmude) ! Toutes les mesures concrètes de démocratisation de la vie politique sont systématiquement dénigrées et dévalorisées, en extirpant sincérité et intégrité des textes. L'objectif : démobiliser et aliéner l'opinion. Car la foule, est l'enjeu des campagnes d'intox et la force aveugle que les "Protocoles des Démons de Sion" préconisent comme arme ultime pour précipiter la nation dans l'anarchie. El Watan et ses acolytes des médias indépendants (la jonction entre laïcité et "islam_mimique" ayant été convenue dans les hautes sphères du NOM) s'activent à fomenter le mécontentement et la colère au sein de la population, dévoilant leur perfidie par l'exercice arrogant du mercenariat intellectuel.
Pour les révoltés potentiels, les inconscients qui érigent des barrages et provoquent des désagréments à autrui, une campagne d'information et d'éducation devrait être entreprise à leur égard par les média intègres et surtout la puissante télévision nationale, dont les personnels devraient sortir de leur torpeur et faire preuve d'un peu d'imagination pour combler le vide que les harkis de la presse s'empressent d'occuper.   
 

Aucun commentaire: