10 déc. 2011

CIA-MOSSAD-MI6 : Activité combinée Des Agences d'espionnage en Syrie.

CIA-MOSSAD-MI6 : Activité combinée Des Agences d'espionnage en Syrie.(english.pravda.ru)

De Damas, Webster Tarpley dénonce la CIA, le Mossad et M16 agissant ensemble en Syrie.
Les pays occidentaux font tout leur possible pour perturber la paix civile en Syrie, a dénoncé l'écrivain et journaliste américain, Webster Tarpley (Vermelho,. Voltaire) à Damas, la capitale syrienne à la télévision RT (Russia Today). Selon lui, les civils syriens ont à traiter quotidiennement avec des escadrons de la mort et le terrorisme aveugle, ce qui est typique des actions secrètes de sabotage et de déstabilisation utilisée par la CIA. A l'origine de cette stratégie de déstabilisation on retrouve l'ambassadeur américain Ford, un "spécialiste" talmude du monde arabe.
 Photo: 
L'ex-ambassadeur américain en Syrie, Robert S. Ford * ( à droite), est, selon des sources fiables **, le fonctionnaire clé du Département d’État américain,et a été responsable du recrutement de terroristes arabes pour créer des «escadrons de la mort», généralement avec des militants d'Al-Qaïda (l'organisme financé par la CIA) pour ces mêmes unités comme en Afghanistan, en Irak, au Yémen et en Tchétchénie, pour lutter maintenant contre l'armée syrienne et la police en Syrie et à créer une guerre civile dans ce pays.
Pour comprendre et apprendre l'Histoire en se servant de son bon sens, pas des manuels scolaires "fabriqués" par la Kosher Nostra, re-lisons les écrits d'observateurs neutres (Lien).Une traduction publiée par Silviacattori.net :

Un Talmudipède, ennemi de l'humanité.
   Wayne Madsen a été informé par des sources fiables que l’ambassadeur américain en Syrie, Robert S. Ford, est le fonctionnaire clé du Département d’État responsable du recrutement d’ « escadrons de la mort » arabes auprès des unités affiliées à Al-Qaïda en Afghanistan, en Irak, au Yémen, et en Tchétchénie, pour lutter contre l’armée et les forces de police syriennes dans la Syrie assiégée. Ford a servi comme « Political Officer » à l’ambassade des États-Unis à Bagdad de 2004 à 2006 sous l’ambassadeur John Negroponte qui fut ambassadeur des États-Unis au Honduras de 1981 à 1985. Negroponte a été un personnage clé dans le programme secret des États-Unis pour armer les Contras du Nicaragua et dans le soutien aux unités paramilitaires criminelles au Salvador et au Honduras qui lui a valu le surnom de « Mr. Death Squad » (« Monsieur Escadron de la Mort ») .
Negroponte a chargé Ford de mettre en œuvre l ’« option El Salvador » en Irak, par l’utilisation de milices chiites irakiennes et de Pechmergas kurdes pour assassiner, enlever, et torturer des dirigeants irakiens de l’insurrection, en Irak et à travers la frontière avec la Syrie. L’opération a été baptisée d’après les opérations d’Escadrons de la Mort de Negroponte en Amérique centrale dans les années 1980.
Ford est devenu le pivot du recrutement d’Arabes et de musulmans du Moyen-Orient et d’ailleurs pour mener la guerre contre les forces de sécurité loyales au président syrien Bachar al-Assad. Les terroristes soutenus par les États-Unis ont non seulement mené des attaques contre les forces de sécurité syriennes, mais ont aussi massacré des civils dans des opérations sous « faux drapeau » attribuées par la suite aux forces du gouvernement syrien. WMR a été informé que les opérations de Ford en Syrie étaient menées avec l’aide du Mossad israélien.
_________________________
(*) ne vous fiez pas au patronyme anglais, l'agent criminel du gouvernement US est un pure pédigrée talmude. Un modèle version américaine du Juif-français BH.Levi, affecté au monde arabe, avec comme couverture la fonction d'ambassadeur et au service uniquement du sionisme-talmudisme !
(**) Suggère les liens suivants (Lien, Lien, Lien) pour confirmation du type d'activité ces diplomates américains exercent : la subversion directe nivelant le terrain à l'agression militaire. Toutes les règles traditionnelles régissant les relations et accords internationaux sont bafoués en ces temps
où la justice est piétinée sous les bottes des armées du Nouvel Ordre Mondial Juif. ____________________________
Pendant son séjour en Algérie, Ford trouva des collabos (harkis) prêt à lui offrir leur service. Dans les média, El Watan et ses acolytes des média indépendants, et un nombre d'autres personnalités politiques dont j'en citerai le plus en vue alors, Said Saadi le copain à BHL.
El Watan remplissant le rôle de porte parole de Ford et publiant en grands titres les déclarations malveillantes que ce criminel de guerre annonçait  (18 Déc 2010) : «.M. Ford estime que ses interlocuteurs ont dépeint une image "d’un régime algérien fragile comme il ne l’a jamais été par le passé, en proie à un manque de vision atteignant des niveaux de corruption sans précédent et à des rumeurs sur des divisions au sein de l’armée". Qualifiant ses contacts algériens de "souvent grincheux", l’ambassadeur souligne qu’il arrive, aujourd’hui plus qu’avant, de les voir parler de "l’incapacité du gouvernement à faire face aux problèmes politiques, économiques et sécuritaires". M. Ford, dans son mémo datant du 19 décembre 2007, soit quelques jours après le double attentat du 11 décembre à Alger, souligne : "L’image d’un Président isolé – un processus de réformes stagnant et une approche incertaine contre le terrorisme – vient à un moment où des efforts sont déployés par le gouvernement pour faire passer l’option du troisième mandat." Et de dire : "Nous n’avons pas l’impression qu’il sera question d’une explosion à venir tout de suite. Mais nous voyons un gouvernement à la dérive, qui tâtonne à aller de l’avant."
...«Le 3 décembre 2007, Ford reçoit le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Saïd Sadi, qui dit avoir présenté un aperçu sombre du régime qu’il accuse de manquer de vision et de capacité. Sadi aurait dit à Ford que "le contexte actuel fait état de stagnation dans les domaines économique et politique, les institutions de l’Etat souffrent de corrosion de l’intérieur et perdent beaucoup de leurs meilleurs cadres".»
..«Le même X se dit d’accord avec l’analyse de Saïd Sadi comparant le gouvernement à «la secte de Tikrit et dans laquelle un nombre disproportionné de ministres et de généraux provient de la région de l’Ouest et de Tlemcen comme le président Bouteflika». Saïd Sadi, note Ford, aurait mis en garde les Etats-Unis contre le silence sur la détérioration de l’état de la démocratie en Algérie. Le président du RCD, indique M. Ford, voit un soutien de l’extérieur comme essentiel à la survie de la démocratie. "Si les Etats-Unis sont complices du changement de la Constitution et pour permettre à Bouteflika un troisième mandat, ils risquent de perdre les jeunes qui sont la force de l’avenir", met en garde Saïd Sadi.»
...«Ford a rappelé à Sadi les multiples efforts fournis pour maintenir ouvert le bureau du National Democratic Institut (NDI) et avoir soulevé à plusieurs reprises les problèmes du processus électoral et sa crédibilité. L’ambassadeur a exhorté le RCD – et d’autres partis politiques qui demandent un soutien américain – à faire mieux entendre leurs voix : "La démarche américaine pour demander la levée des obstacles à la démocratie ne serait crédible que si les partis politiques algériens élevaient eux-mêmes la voix." Lors d’un dîner, le 18 décembre, l’ancien ministre et magistrat, Leïla Aslaoui, a estimé qu’il y a une démobilisation de la part d’une partie de la société algérienne sur la lutte contre le terrorisme.
Elle a confié à M. Ford que le gouvernement lui a avait demandé d’organiser une marche pour dénoncer le terrorisme après ces attentats et elle a refusé car, a-t-elle dit, «si c’était dans les années 1990 elle n’aurait pas hésité à le faire, mais maintenant elle dit avec amertume ne rien vouloir faire pour aider l’approche sécuritaire du gouvernement» 

6 commentaires:

Anonyme a dit…

salut ; je suis de Blida,
je voudrais savoir ce que tu penses des observateurs envoyés par la ligue arabe et de celle-ci,son role dans le drame syrien...
merci

wah fkir a dit…

Cher anonyme,
Pour éviter de tenter de réinventer la roue je te recommende de consulter les liens -1-"http://globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=28379"
-2-"http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=28406"
-3-"http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=28062"
-4-"http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=28362"

Quand à la question des "observateurs de la ligue arabe", aussi longtemps que des "Rijal" algériens feront parti de la délégation, le méfaits juifs-sionistes seront minimisés, Incha Allah !

Anonyme a dit…

justement, je ne fais pas confiance aux "rjals" algériens car, l'un d'eux, Anouar Amlek (Nouar Abdelmalek en fait) disait sur AL-Jazeera il n'y a pas si longtemps, par exemple, que le POLSARIO a été créé par les généraux d'Alger, ce qui est le sommet de l'irrationalité, celui-là précédant historiquement l'existence de ceux-ci. Ces articles dans la presse marocaine, avant qu'il débarque dans Echorouk SANS NIER son passé, déshonore l'Algérie, peuple et Etat...
C'est en voyant son visage exécrable, lui le mercenaire affirmé que j'ai eu des craintes sur le devenir de cette "mission"...
Pour rappel, il a été emprisonné à El-Harrach et il est interdit d'entrée en Algérie jusqu'à cette seconde où je tape..

Samir B (pour anonyme)

wah fkir a dit…

Une présentation de la délégation, menée par un juriste soudanais, présentée par la télévision Syrienne m'a donné l'impression que le travail accompli est objectif et révélera la situation qui règne dans le pays. Ceci, loin des spéculations et manipulations qu'exerce les gouvernements occidentaux au service de l'oligarchie talmude juive. Cet Annouar Amlek m'est inconnu, et j'avoue ne pas connaitre la composante algérienne des observateurs de la LA. Mais dans tous les cas de figure son témoignage relève de sa conscience personnelle, tout en n'ignorant pas le rôle de la diplomatie algérienne qui sans doute, ne demeure pas inactive, mais toujours fidèle à ses principes. Ceci a été constaté lors de l'invasion de la Libye. Et Allah, El-Haqq, est le soutien du croyant, et notre position est digne et claire, celle d'éviter la guerre civile fratricide où qu'elle soit. Une attitude rare en ces temps d'injustice et d'agression militaire. Je tenterais de piocher le dossier "Annouar", et te ferais part de toute information supplémentaire. Merci pour les précisions que tu apportes à cet article. Assalamou aalikoum et à bientôt....Incha Allah.

wah fkir a dit…

Anonyme :«Le voici Anouar Malek dont je t'ai parlé bien avant son "geste" fracassant, démission ultra-médiatisé d'un "observateur algérien"... Je te le dis, dès que j'ai vu son visage dans une vidéo le premier jour, j'ai su que cela présage un désastre...
http://www.youtube.com/watch?v=icMTW_WSUJA»
_________________
Wah Fkir : Merci pour le lien youtube elle m'éclaire sur Anouar Malek. Mais je maintiens mon avis qu'il n'aura aucun effet sur l'appréciation objective que la délégation fera après sa mission à Damas,pour que la vérité soit dévoilée sur la situation sur le terrain. Le mécontentement occidental et le barrage de critiques contre cette délégation est signe qu'elle fait son travail, ce qui est le plus important. Celà ne mettra pas fin à la propagande juive, elle existe depuis des millénaires.

wah fkir a dit…

Un commentaire supprimé par accident, d'Anonyme, nous informe
sur Annouar Malek :
«Le voici Anouar Malek dont je t'ai parlé bien avant son "geste" fracassant, démission ultra-médiatisé d'un "observateur algérien"... Je te le dis, dès que j'ai vu son visage dans une vidéo le premier jour, j'ai su que cela présage un désastre...
http://www.youtube.com/watch?v=icMTW_WSUJA »
---------------
Réponse Wah Fkir :
La vidéo youtube extraite d'une émission d'Aljazeera (voir l'historique de la chaine dans mon article "Média 2012 : Mensonges Et Diversion-1ere Partie")a rafraichi ma mémoire, ce "spécialiste" est un commentateur conventionné par la chaine dont le profile d'islam-mimique est connu pour sa plaidoirie en faveur des coupeurs de tête. Même le GIA était, selon sa version de l'histoire, une association caritative d'enfants de chœur. Ce criminel utilise le verbe pour amortir les crimes commis par les mercenaires de l'OTAN, ceux hébergés par le MI6 à Londres, la Mecque des soldats du Dajjal. Il n'est certainement pas membre de la délégation algérienne, mais une taupe en mission pour le compte de la CIA-MOSSAD, et qui s'est auto-éjecté car il n'a pas trouvé l'occasion d'accomplr son travail de sabotage. Les choses sont claires maintenant, et je te dois un grand merci pour l'info. La délégation poursuit son travail, grâce à la persévérance de ses honnêtes participants, et Allah aidant, les portes vont se fermer au nez de l'ingérence juive qui tente de détruire la Syrie, de la même manière que la Libye (la nouvelle Somalie !!). La Russie et la Chine s'opposent, au sein de l'ONU, à l'intervention militaire de l'OTAN-Israél-USA, ce qui évite pour le moment la catastrophe. Dans le cas contraire, si les Juifs insistent pour attaquer la Syrie, et l'Iran, la guerre mondiale est à l'horizon. L'avenir relève, dans tous les cas de figure, de la seule volonté d'Allah.
assalam.