17 nov. 2011

Femme En Politique : Le Troc D'Un Rôle Noble Rétribué Par Le Miséricordieux Pour Celui Du Mensonge Et De La déception Sponsorisé Par Les Enfants De Satan..


(Suite de l'article " Féminisme : L'Hydre Enfantée.." )

En vue d'illustrer l'état de confusion dans lequel sombre la gente féminine suite à la déception dont elle est victime des mains des agents de Rothschild et Rockeffeler, les financiers du Nouvel Ordre Mondial Satanique (comprendre Talmude), je propose de lire des extraits de l’œuvre de Nancy Levant, écrivain et journaliste, critique des coutumes adoptées par la femme américaine (Lien, Lien , Lien ). L'appel exclusif aux analyses de H.Makow (Lien, Lien, Lien, Lien, etc..), pour argumenter la réfutation du mouvement féministe ("modernité et libération des femmes") endosse l'accusation de sexisme ou de tentative de domination par les chauvins machistes luttant pour des privilèges usurpés à l'autre genre. Pour ceux et celles qui se gargarisent de remontrances contre le système patriarcal ( soit "une structure générale dans laquelle les hommes ont un pouvoir sur les femmes", définition au Lien ), et aiment à illustrer leur commentaires en se référant systématiquement à l'Occident comme modèle ultime de vertue (sic) et de justice, recommandons leur un regard au revers de la médaille, la ruine psycho-sociologique des Américaines, au pays "moderne" par excellence. Combien instructive la consultation, fut elle formelle, de la pensée de l'auteur cité plus haut (Nancy Levant Lien), et qui réveillerait les illusionnés militants du féminisme (ce blog en fustige un bon nombre), pour exemple : W.Tamzali, L.Babes, G.Moufok, S.Ghezali, la nébuleuse qui sévit à travers la presse indépendante, et y ajoutez  le nombre de pauvres égarés de la laïcité qui ruminent leur rancune contre l'Islam. Leur snobisme intellectuel et singerie aveugle s'en trouveront sans aucun doute apaisés, peut être totalement cicatrisés.
«La dévastation culturelle des femmes américaines.», «Hypocrésie des femmes, un symptôme du féminisme» , «FÉMINISME et le contrôle de la féminité», «L'émasculation systématique des hommes»sont des titres qui, traduits de l'Anglais, révèlent le haut degré de conscience et d'intelligence de l'auteur et sa perception sensible des enjeux, sinon des dangers que recèle le féminisme et par association le travail de ses militants aveugles nourris de la propagande juive des criminels talmudes qui travaillent
d’arrache-pied à la destruction de l'humanité. Les écervelées W.Tamzali, G. Mouffok, S.Ghazali, L.babes et autres opportunistes du féminisme, idéologie ingurgitée dans les salons parisiens de la laïcité laxiste, seraient déculottées et fessées par cette dame qui défend sa dignité et sa pudeur et condamne les abus dont ses concitoyennes sont victimes sous l'étreinte des éternels conspirateurs talmudes. Personnages vils qu'elle ne cite pas explicitement car clairement reconnaissables. 
Nancy Levant dans un cri de colère, mais avec une plume acerbe décrit l'état de l'américaine "moderne" :
«Donc, la question qui s'impose : Pourquoi les femmes américaines, dont la culture et les hommes leur ont permis de se libérer de la contrainte liée au genre, sont-elles si incroyablement négligentes avec leur liberté? Considérons une petite liste de stupidités étriquées : 
-Nous sommes libres d'élever notre vanité à des normes et standards bizarres: celles créées par les industries de la beauté, de la santé et des médias : le prérequis de la minceur squelettique, les photos avec un regard juvénile une vie durant, le bronzage de peau sur lits de bronzage, les injections de Botox dans le visage, de faux seins, de faux ongles, l'épilation des sourcils impeccables, la chirurgie plastique de toutes les marques et de toutes les dimensions, des dents blanchies au chlore, et les régimes alimentaires sans fin une vie durant. Nous sommes libres de tomber dans le piège de l'industrie de la "santé mentale obligatoire" - le soutien aux grandes entreprises pharmaceutiques et à " l'Initiative de Nouvelle Liberté pour la Santé mentale" - par notre dépendance aux anti-dépresseurs, à hauteur de millions et de millions de femmes américaines utilisent désormais quotidiennement des médicaments psychotropes. Nous sommes également libres de devenir inutile dans nos maisons. Nous avons maintenant embauché des services de ménage, des paysagistes, des nettoyeurs de piscine, peintres, décorateurs, des cuisiniers, nurses, des enseignants et des tuteurs, des sous-traiteurs, des thérapeutes, des organisateurs de festivités, des massothérapeutes, des services de blanchisserie, etc, tout en perdant tout instinct de notre nature intuitive de femme. Nous sommes libres d'avoir des relations extraconjugales; d'avoir plusieurs amants; d'avorter nos enfants, outrageant et ignorant les traditions familiales et de nos religions; à utiliser les hommes comme des distributeurs automatiques (ATM); de poignarder nos amis et membres de la famille dans le dos; et de dépenser des milliers et des milliers de dollars du budget familial pour une utilisation personnelle dans notre effort à ressembler (et d'agir comme) des adolescentes. Nous sommes libres d'avoir des enfants avec autant d'hommes que nous souhaitons, et de mener à la faillite plusieurs d'entre eux par les paiements de pension alimentaire obligatoire. Nous sommes alors libres d'ignorer les enfants en accordant une attention beaucoup plus au travaux de nettoyage de la bonne, qui doit être sans tache, et à la couverture du magazine sur l'immobilier, où il n'y pas de cuisson, aucuns souvenirs de famille ne sont créés, et les chaussures ne sont pas autorisées à être porter sur le tapis blanc de la «nouvelle» maison américaine. Nous sommes libres de donner des logiciels à nos enfants pour les garder occupés et addictes pendant des années, pour ensuite nous plaindre de leur manque d'habiletés sociales. Nous sommes libres d'ignorer complètement le fait que nos enfants souffrent d'avoir des mères mesquines et incompétentes - des enfants qui ont faim, faim d'un peu d'attention, et sont maltraités par des régimes non-stop d'activités extra-scolaires sportives, de parcours-sans-fin faits de sachets d'aliments toxiques, d'enseignants de camps publiques d'endoctrinement scolaire, nous avons complètement ignoré leurs besoins spirituels, et encouragé l'irrespect et le mépris de leur père. Tristement, cette liste de déconvenues est devenue le scénario type du foyer pour les enfants et les maris en Amérique . "Home" est devenu stérile parce que les femmes dans les foyers américains ont perdu la tête sous le déguisement hautement politique de la "libération". Une autre question s'impose que signifie "libération des femmes américaines " ?
Veut-elle dire la liberté de vote? Liberté de la contrainte historique des genres ? Liberté de ne pas être possédée ? Je ne pense pas. La femme américaine est aujourd'hui libre d'être une idiote - une personne superficielle, égocentrique, pathologiquement orgueilleuse, complètement incompétente, et en colère, colère au rythme de l'industrie anti-dépresseur, source de plus grand profit lucratif chez les grandes entreprises pharmaceutiques. "Stupide n'est que ce que le stupide fait".
Les enfants américains n'ont pas de maison heureuse. Ils sont toxicomanes de télévision et d'ordinateur grâce, principalement, aux mères. Désolé certes, mais les faits sont là. Les enfants américains ont autant de jeux vidéo, de films, et d'équipement, que nous créons maintenant des "salles multimédias" pour contenir le nombre considérable des achats effectués à fin de très délibérément ignorer nos enfants. Ensuite, ajoutez à ces ingrédients le fait que les femmes américaines ne peuvent pas cuisiner et ne le font pas. Elles ne savent pas comment. Et par ailleurs, entre le travail, les soins de beauté, les calendriers de «santé», et les régimes alimentaires chroniques, les mères d'aujourd'hui se sentent la plupart du temps comme étant du rebut, cause de colère à la maison. Le papa (ou le copain) en sait quelque chose. Mes appréhensions? En observant l'histoire des femmes dans d'autres pays - les pays "sans liberté" - et notre marche rapide vers et sous une nouvelle forme de gouvernement, celui dans lequel les libertés sont progressivement démantelées et la population en est privée. Voyez les gouverneurs des États qui mettent en œuvre une législation de reproduction, en ce moment même, pour restreindre les droits à la procréation, qui comme nous le savons, sont des moyens et des droits biologiques inaliénables, primordiales, des femmes. Je constate que les hommes qui sont de plus en plus déçus avec le mariage et redoutent plus que tout les conséquences du divorce qui éventuellement suivrait. Je vois le "slutting" (sexualisation) augmenter chez les femmes américaines par l'habillement, le comportement et l'attitude, et je vois les adolescentes américaines leur emboîter le pas.»
Dans " L' émaculation des hommes " , Levant se tourne vers l'impact du féminisme sur les hommes.
«Le féminisme est un monstre politique. C'est un mouvement qui exige un comportement dictatorial, les rôles des genres, et la servitude des sexes. Il n'est pas un mouvement basé sur le souci envers les femmes, mais est entièrement consacré à 
-1) l'endoctrinement en faveur de la dépopulation et de son déclenchement, et  
-2) le contrôle de la masculinité. 

Laissez-moi commencer par dire que : 
1) les femmes sont battues et assassinées par des hommes dans chaque culture et dans tous les pays du monde. Ce tous, savons. Nous savons aussi que les femmes tuent des femmes, des hommes et des enfants dans chaque culture et pays du monde, et que les hommes commettent ces crimes même sur d'autres mâles dans chaque culture et pays du monde. Les gens ne sont pas des créatures passives. Nous savons aussi que les femmes dans d'autres cultures et pays ne sont pas traitées de la même façon qu'elles sont traitées aux États-Unis, mais qui a beaucoup plus à voir avec le fait que les hommes américains en fait honorent leurs homologues féminins, ceci couplé avec leurs normes culturelles, leurs traditions chrétiennes, et les lois constitutionnelles, d'une manière beaucoup plus sincère et raisonnable. Sous l'angle étendu de l'histoire du monde, les hommes américains s'en sont tirés admirablement dans le traitement et le respect des femmes pour les raisons précitées. Dans un contexte mondial, les femmes américaines ont eu un meilleur traitement en droits et égalité culturelle, que la plupart des femmes du reste du monde. D'une certaine manière, ce fait est continuellement ignoré par la frange du féminisme radical. 
Le fait que les femmes américaines jouissent du respect culturel, d'opportunités diverses et de l'égalité des gendres, est une tradition unique et contemporaine américaine, et principalement en raison de l'acceptation réelle par les hommes de leurs homologues féminins. Les deux genres partagent une unique et très bonne relation aux États-Unis , du moins jusqu'à récemment. Mais je suis très certaine que l'émasculation des hommes de cette nation, par le très puissant lobby féministe - globalement financé et soutenu- a des motifs inavoués. Il est certain que la dépopulation est un aspect clé de la mission du gouvernement mondial (Nouvel Ordre mondial). En fait, une dépopulation mondiale massive est mandatée par nombre de décrets, de commissions, de groupes de réflexion (think tanks), et mouvements politiques. Le génocide se poursuit sans relâche dans le monde, siècle après siècle. Les «Maladies» font partie d'un savoir sophistiqué, lourdement financé, qui progresse, génération après génération, pour être utilisé comme une arme mortelle. Beaucoup de médicaments sont dangereux pour les femmes enceintes. De nouveaux médicaments ont été conçus certains pour éliminer les cycles menstruels et d'autres pour rendre les hommes stériles. Les aliments génétiquement modifiés ont également été utilisés pour rendre les hommes stériles. Des propositions religieuses destinées à fructifier les opérations sont également dédiés à l'extinction politique, ce que nous savions vu que les roturiers (tubes digestifs chez Rockefeller) trop nombreux, sont problématiques pour la cupidité et la pérennité de l'élite. Stratégies politiques de dépopulation utilisées pour réduire les populations dans les pays du Tiers-Monde riches en ressources, sous prétexte de défense et de domination politique; et n'oublions pas de mentionner les " objectifs 2000" dans le rapport de 1974 sous l'administration Carter, qui promettait que la population des Etats-Unis serait diminuée de plusieurs millions d'habitants en 2050 ! Alors s'il vous plaît, chers gens, ne nous faites pas continuellement croire que «l'histoire» est accidentelle ou survient par hasard. L'histoire est orchestrée, planifiée et financée au détriment de tous les contribuables qui, pathétiquement et historiquement, financent tout le temps leur disparition orchestrée, maintes et maintes fois.» 
«Finalement, si les hommes sont culturellement émasculés, redéfinis, et rendus incapables de porter les armes, qu'advient-il de la défense légitime de cette nation - tenant compte en particulier du fait que l'armée américaine n'est plus américaine et n'est plus présente sur le sol de la patrie? S'il est illégal pour les hommes d'agir défensivement, de porter des armes, d'exprimer leur colère, ou d'avoir des opinions autres que celles conçues par les ingénieurs sociaux, les hommes sont réduits à l'incapacité de défendre leurs droits (constitutionnels) et leurs traditions. Notez combien cela fonctionne machiavéliquement si bien ? »  
Retour au mouvement féministe - comme nous l'enseigne si courageusement Carey Roberts, maintes et maintes fois, le mouvement féministe radical est un mouvement politique destiné à émasculer les hommes et à aliéner les femmes... Et le mouvement féministe, globalement financé et créé par l'avidité maladive et arrogante de la dynastie des ingénieurs sociaux, n'est qu'un effort pour rendre impuissants les souverains États-Unis et leurs traditions constitutionnelles. Et tristement, terriblement, les hommes de ce pays ont été gravement mutilés- financièrement, émotionnellement, intellectuellement, et défensivement. »
 
«Loi électorale : les députés algériens machistes jusqu'au bout.» (RFI-France), titre le site de la chaine sioniste. Qui pourrait croire en les bonnes intentions des talmudipèdes de RFI de donner des conseils utiles aux pauvres Goyim algériens ? Les spécialistes du mensonge doivent se réjouir de la bêtise que commettent les acteurs de la scène politique en entamant ce débat qui n'a pas lieu d'exister, sinon pour les objectifs subversifs qu'il masque et le gaspillage d'énergie qu'il entraine dans le sillage de polémiques stériles détournant l'opinion de discussions productives, telles celle de la recherche de solutions pour parer au célibat prolongé de 5 millions de femmes ayant dépassé 35 ans, par exemple !  
«Le projet de loi du président algérien Abdellaziz Bouteflika( répondant à la demande de nombreux étourdis et inconscients féministes, démocratie oblige) pour l'instauration d'un quota de 30% de femmes à l'Assemblée nationale et dans les assemblées locales a été amendé par les députés algériens ce 3 novembre 2011 : le nombre de sièges réservés aux femmes sera en fait déterminé de façon variable selon les assemblées. Un système qui ne garantit pas l'augmentation de la représentation des femmes.» 
Entendez-vous les ricanements des hyènes talmudes, constatant la sottise inculquée dans l'esprit des Goyim qui reprennent en chœur les slogans empoisonnés qu'ils distillent comme intox.
-Femme en politique, ou pas femme ?
-Et la famille qui s'en chargera ? Question à poser à celle qui n'ont pas été irréparablement endoctrinées par  l'oxymore de "modernisme" frelaté, et qui souhaiteraient fonder un foyer, le berceau de toutes les bénédictions, de l'authentique félicité, et le fondement d'une société forte,  saine, et équilibrée.
________________________________________
(A suivre

Aucun commentaire: