26 sept. 2011

L'audiovisuel À Un Tournant De L'Histoire Et De L'Avenir De L'Algérie. Catalyseur D'Un Sursaut Civilisationnel Ou Déversoir Des Immondicités Et Abominations Des Charlatans Du "Modernisme" Avarié ?


NOTRE Audiovisuel devra différer du modèle qui a cours dans les pays qui prônent la soumission de l'homme aux idéologies et systèmes de pensée élaborés dans les coulisses des pouvoirs occultes de l'oligarchie mondiale qui met en place une dictature axée sur l'aliénation et la corruption morale de l'individu.
Appel Urgent :
Le champ audio-visuel est un patrimoine collectif national et le vecteur d'enjeux multidimensionnels-- sociaux, éducatifs, économiques, politiques et sécuritaires, le peuple conscient de la nécessité de son bon usage, ou mauvais usage--refuse que quiconque s'accapare le droit de statuer sur la question sans tenir compte de l'intérêt général de la majorité, aujourd'hui et à l'avenir. 
Les données recensées et élaborées dans des cahiers de charge concis et exhaustifs, adressés au secteur publique ou privé, doivent répondre aux exigences suivantes  :
# tout candidat potentiel doit déclarer l'origine des ressources mobilisées--humaines, financières, techniques, etc-- destinées au lancement des chaines,
# la nature et le contenu des programmes, des thèmes   proposés doivent être déclarés, définis explicitement, sans détour ni échappatoire, sans artifice ni subterfuge,
# l'adhésion et le respect des règles d'éthique et de déontologie, dont principalement ceux démontrant un égard aux sensibilités familiales algériennes, traditionnelles et historiques, religieuses et morales,
# la politesse envers les audiences et le respect de l'opinion sont des prérequis à la diffusion d'abord de la vérité grâce à argumentation intelligente, rationnelle, et objective, couvrant les sujets de l'histoire, de l'économie, de la politique, et de la religion. Ces conditions excluent et prohibent l'usage du mensonge et de l'intox, le spectateur n'est ni un cobaye sur lequel vont se pencher les sorciers de l’ingénierie sociale, ni une simple statistique de l'audiométrie, et encore moins la cible malléable et passive de la séduction publicitaire commerciale,
# la défense des constantes nationales, non négociables, non divisibles, non profanables,
# l'équilibre éducationnel-loisir, fixé à 50%-50%, pour éviter que le contenu ne devienne le véhicule de l'abrutissement et de l'avilissement du spectateur,
# l'intégration à 50% de la production nationale pour encourager le talent national et l'innovation locale, tout sujet confondu.
Aux parties concernées et à la frange de la société qui refuseraient d'adhérer à ce contrat juridique et moral, nous disons: le satellite vous offre un éventail varié de TV/Radios, convenant aux goûts de chacun, faites votre choix en toute liberté et conscience et foutez nous la paix. Nous sommes par contre inébranlables sur le principe que tout service médiatique algérien devra respecter les choix de la majorité et ne pas tenter de détruire un des derniers refuges audio visuels de la planète. Nous patriotes, chauvins de l'identité nationale et de la décence morale, jaloux de l'harmonie et équilibre de la cellule familiale, sommes dévoués à la santé de nos enfants et chérissons, malgré les carences présentes non fatidiques et certainement remédiables, la politique de la TV nationale, entreprise perfectible que seule la mauvaise foi ou la compromission de ses responsables dans quelque plan de bâclage voulu, en empêchent le décollage et le rayonnement professionnel.  
L'offensive talmude culturelle aliénante, dirigée contre l'humanité, est dénoncée par nombre de patriotes dans les pays mêmes où résident les producteurs de contenu offensif de toutes les valeurs authentiques qui élèvent l'homme à sa dimension réelle. La société, qui au nom de paradigmes frauduleux et laxistes, est inondée par des programmes conçus pour pervertir la moralité de ses citoyens, est vouée à la décomposition morale et civique. Les empires de l'antiquité ont disparu et ont été ruinés sous l'influence de la délinquance morale de leurs élites d'abord et de leurs peuples gangrénés par le mimétisme sociale.
L'ENTV demeure notre bastion et nous la défendrons ! Respectueusement, mais fermement nous vous le rappelons, Monsieur le Ministre de la communication  : sachez que nous appuyons toutes vos démarches, celles qui servent l'intérêt de la grande majorité de cette nation. Dans l'incertitude ou dans l'indécision, sachez qu'il existe un remède à cet imbroglio ou embarras du choix : la consultation populaire par référendum, outil d'une démocratie agissante et non démagogique introduite par le Président Boutéflika dans les mœurs politiques .
L'ouverture éventuelle de l'audio visuel au privé est une opportunité historique et un défi à l'intelligence managériale compétente, pour tenter d'affirmer les particularisme de notre société et d'élever la conscience de l'opinion. Ceci n'est pas un soupir d'idéalisme romanesque mais un appel à la mobilisation autour d'un projet d'engagement civilisationnel exemplaire qui signalerait la renaissance des valeurs humaines universelles. L'espace médiatique national "vierge", offre l'occasion unique de bâtir un réseau international de communication performant, concurrentiel, économiquement viable, et exemplaire dans le fond et la forme, car fondé sur des convictions et des certitudes, celles de l'importance de son rôle promoteur des hautes valeurs humaines universelles, par l'accompagnement de l'opinion vers la dignité, l'épanouissement spirituel et moral. Le monde entier est orphelin en l’absence d'un tel parent soucieux de son bien être spirituel et se verrait gratifier par une telle adoption. Expérience circonscrite à l'Algérie d'abord et pouvant s'élargir de manière révolutionnaire au delà de ses frontière, pour la simple raison qu'elle est attachée à un volet de principes nobles, n'excluant pas la prérogative de rentabilité financière, mais non restrainte uniquement au calcul économique.

Aucun commentaire: