29 sept. 2011

Crise Libyenne Mise A Nu. Les Intrigues Des Réseaux De La Subversion En Algérie : Rouages De La Désinformation Talmude Sioniste, Lubriqués Au Beurre Rothschildien (BNP Paribas).

Plus on observe la nébuleuse de l'intox et du mensonge tirée par la locomotive El-Watan, plus on constate l'effronterie qu'elle affiche dans la poursuite de sa mission subversive de diffusion de la désinformation.
Le contenu et les slogans délivrés par sa rédaction sont convenablement coordonnés, sinon synchronisés, avec les tendances des média occidentaux porte-paroles du sionisme international. Les campagnes de propagande lancées par le Nouvel Ordre Mondial Talmude, de Londres, New York, Paris, Tel Aviv, ou autre capital occidentale (soumise au diktat juif), trouvent inévitablement un écho favorable, chez les Kadi Ihsan, Amrani, Lamiri, Fodil,  et autres tordus du nid de cafards de la Place du 1er Mai. Une revue des articles publiés pendant deux décennies, par la nébuleuse de la désinformation, dite "indépendante", "libre", "démocratique", et "laïque", révèle cette règle de conformité du message : identique à celui transmis par la Kosher Nostra médiatique occidentale. La majorité des articles consiste d'ailleurs en une simple copie des dépêches de l'AFP. Agence qui est la propriété de la maison Rothschild (Lien) au même titre que Reuters (UK), Associated Press (USA), WOLF (Germany), Havas (France), ainsi que toutes les chaines de TV des grandes firmes américaines et européennes (Lien, Lien), souvent avec des prêtes noms de façade. Essayez de trouver la vérité dans le flot d'information débité 24/24  par ces puissants média soumis au mot d'ordre, et la devise secrète, de la propagation de l'oxymore et du mensonge, de l'inspiration d'illusions et du "faire croire", et naturellement, forçant l'avance et l'instauration du NOM talmude ! Peine perdue pour le néophyte qui tenterait de voir clair dans ce tourbillon d'images, de commentaires frelatés, de témoignages contrefaits, d'avis "d'experts" inexacts, de statistiques manipulées, d'interviews orientées, de sondages confectionnés, etc..  pour la simple raison :
«Pas une seule annonce atteindra le public sans notre contrôle. Même maintenant, cela est déjà atteint par nous dans la mesure où toutes les informations sont reçues par quelques agences, dans les bureaux desquelles convergent ces informations de toutes les régions du monde. Ces agences seront alors déjà entièrement nôtre et ne publieront que ce que nous leur dictons.» ("Les Protocoles des Sages de Sion", 12:4)  
Un événement occupe depuis 9 mois le devant de la scène médiatique par la couverture que lui réservent les média dominants de la planète (traduire ceux aux mains de la Kosher Nostra talmude internationale) : les "révolutions arabes", enveloppés dans l'oxymore "printemps arabes".
Dans un élan suspect, sans retenue ni prudence, les médias dominants se sont embarqués dans la promotion de la démocratie libyenne (assaisonnée du sang de victimes civiles) dans un conflit où les parties se réclamant de la liberté étaient inconnues, mais que, les experts et reporters qui se distancent d'eux, parvinrent à recenser et à tracer, dévoilant leur pédigrée politique : le chenil de la CIA-MOSSAD et l'élevage djihadiste-salafiste-wahhabite
El Watan de coutume si soupçonneux des manœuvres politiques du gouvernement, suspicieux des déclarations claires et intègres de ses dirigeants, en collant le doute et la méfiance à toutes les actions des responsables politiques locaux, s'est par miracle transformé en un fanatique enthousiaste des guerres civiles menant les populations arabes vers un destin obscure et un avenir incertain, imprévisible et imprévu. Pire, il s'est distingué par son militantisme partisan et son rôle de catalyseur des divergences régionales maghrébines, et a fourni un appui total à l'agression militaire engagée par l'OTAN et les politi-chiens occidentaux (Sarkosy et Cameron, d'allégeance connue juive-sioniste, et agents à temps partiel du MOSSAD israélien  ! ).
Le mépris du musulman et de l'arabe chez le quotidien militant de l'islamophobie et du sectarisme amazigh, a atteint un tel paroxysme que sa perfidie est affichée aujourd'hui sur chaque page de son torchant. Déroutant le lecteur et dissimulant la nature réelle de ses convictions  (héritées de sa haine du musulman) il excelle dans la fausse passion et l'amour de la liberté, de la démocratie, de l'égalité et tous les tra-la-la des fictions idéologiques. 
Les illusions et mirages confectionnés cette fois, au rythme des bombardements de populations civiles par les hordes criminelles de l'OTAN, ont martelé l'opinion d'euphémismes repris de la campagne d'Obama lors des élections US : "changement", "oui nous pouvons", "le peuple libyen (Obama) dit non à la guerre", "nouveau commencement".
Ajoutez-y : "vive Sarkosy", "vive la France", et "vive l'OTAN". La pauvre population libyenne ballotée par la manipulation des experts des "révolutions colorées" siégeant dans les Think-Tanks commissionnés par le démons Brezjinsky et Soros, finit par croire en ces utopies, dont la portée destructrice lui échappait, pour n'avoir jamais vécu l'anarchie qu'elles engendrent, ni les illusions qu'elles dissipent. Trop tard ! 
«Un fou dans la foule et c'est la folie générale». 
«Qui contrôle la foule, contrôle le devenir du pouvoir». Ou d'un extrait intéressant au Lien :
«À partir du moment où il appartient à une foule, un individu pourra adopter les comportements suivants :  
# courage : de par son intégration à une masse de personne ayant les mêmes buts que lui, l'individu peut entreprendre certains actes dont il n'aurait pas eu le courage s'il avait été isolé : 
# irresponsabilité : l'appartenance à une foule provoque une dissolution du sentiment de responsabilité de l'individu. Cela provient à la fois de l'anonymat apporté par la foule et du sentiment d'impunité dû au grand nombre.»
Durant 9 mois, pas un seul mot de compassion pour l'Arabe n'a été publié par la rédaction d'El-Watan lui réservant le ressentiment pour son "invasion" de Tamazgha, par la plume de ses scribes ou en offrant ses colonnes à quelque illuminé de passage venu semer la zizanie . L'agression de l'OTAN est par contre "une action humanitaire". Est-ce là de l'effronterie, de la défiance, de la provocation ou de l'insulte déguisée?  Ou simplement de l'aigreur envers les victimes libyennes, majoritairement arabes, mais aussi berbères et africaines. Toutes respectueuses du mois sacré du Ramadan, durant lequel elles n'ont eu droit à aucun répit de la part de ces Frankeinstein volants, sortis des laboratoires talmudes. Bombes et missiles semant la terreur en déversant, sans retenue ni décompte, les armes à uranium appauvri, qui elles enrichissent l'industrie militaire propriété des banksters et aident à renflouer les caisses vides de leurs banques supposées être en faillite. L'aide n'étant pas gratuite, elle sera débitée des fonds gelés, donc au frais de la victime ! Les arrangements contractés avec les mercenaires du CNT prévoit l’indemnisation de l'OTAN pour sa généreuse "protection" des populations civiles, et les réserves de change propriété de la Libye, mais sous contrôle des shylock, ne sont pas près de se dégeler dans les frigos des banksters. Rien de surprenant car qu'importe le vol, la règle est qu'il est interdit de retourner à son propriétaire légitime (goy), tout  bien (des goyim) tombé dans les mains juives. Ceci est prescrit par les Rabbins, inscrit dans le Talmude  !  Jetez-y un coup d'oeil, vous serez étonnés par le contenu de ce manuel détaillé et concis de la prédation juive ! Cette recommandation n'est pas une vue de l'esprit, c'est la vérité nue. pour plus de précision sachez que tout juif contrevenant à ce décret et règle stricte dictés par les Rabbins, risque des sanctions et les foudres de la synagogue !  Le surréalisme de cette situation dramatique où l'oxymore inonde la réalité au point où la vérité se transforme en mensonge, le réel et l'irréel se confondent, le criminel est victime, le persécuté est agresseur. Un monde dessus-dessous. Et notre El Watan et ses acolytes, grâce à une subordination à la "Freedom House" et au savoir acquis lors des formations accélérées dans les Think-Tanks New Yorkais, sont passés maitres dans les techniques d'ingénierie sociale dont la plus manifeste est la "chutzpa" juive.  D'aucune compassion, ni d'aucune pitié, ni d'aucune miséricorde, et ni d'aucune clémence, le bicot libyen n'a bénéficié. Notre presse "indépendante" dans un état hystérique, s'est même retournée contre son propre gouvernement, le sermonnant pour son refus de participer à l'orgie des barbares,  durant leur rituel, de sacrifice humain. Car il s'agit bien d'une offrande à Satan, qui a du apprécier cette dédicace durant le mois sacré de Ramadan. Mois que la presse laique réprouve tant, au point de le dévaloriser en soulignant ses déconvenues, la chèreté de la vie, les mauvaises humeurs des gens, les bousculades à la mosquée, les accidents de la route. Occultant sciemment ses faveurs !  Comment peut-on s'attendre de ces laxistes qui indulgent dans la défense des gays-lesbiennes, de l'athéisme et autres abominations, qu'ils aient une pensée respectueuse envers l'Islam, les Musulmans, les Arabes et les pays qu'ils peuplent. Antagonisme même de nos convictions et croyances, abusant de notre tolérance et de la liberté que leur accorde l'Algérie, ils nous vouent une haine et un mépris sans bornes. Ils mènent une guerre silencieuse dans l'espoir de nous détruire et nous livrer au joug de leurs financiers et commanditaires, la Kosher Nostra dirigée par les banksters talmudes !  
Que ce drame soit orchestré des mains des sbires et proxies de la maison Rothschild n'a rien de surprenant, car "Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge ! »  Tous les partenaires de l'OTAN du coté de l'information, El Jazira et les criminels des quotidiens algériens, El Watan, El Khabar, Echourouk, Liberté, etc.., se sont embarqués dans cette aventure, en volontaires dans l'action "humanitaire" Onusienne ! Le journalisme est révolu, les professionnels d'hier sont aujourd'hui les hérauts d'une nouvelle ère, le Nouvel Ordre Mondial. Signalons que pas la moindre allusion n'est faite sur la composition des forces rebelles, leur commanditaires (CIA-Mossad), leur origine (pays couverts de mines qu'ils ont semées, Irak-Afghanistan), et leur collaboration avec les forces de colonisation. Observons les Barbares qui ont débarqué sur le sol libyen et annoncé sans pudeur leurs gains en % des concessions pétrolières, obtenues du criminel CNT. Leurs intentions et ambitions réelles: l'hégémonie territoriale, le calcul économique et le pillage. La stratégie a été testée en Irak et s'avère fructueuse.
En résumé,  lançons l'avertissement suivant : 
L'attitude de nos média nationaux "indépendants", signale un problème d'éthique majeur et attire notre attention sur le risque auquel la présence de ces chevaux de Troie parmi nous, nous expose. Ces agents provocateurs, harkis-mercenaires de l'intox, sans foi ni loi, n'ont de maitres que leurs financiers et commanditaires. Soient les pouvoirs qui tiennent les leviers de commande de cette presse renégate dont le danger se résume à dérouter l'opinion sur des questions aussi tragiques que l'occupation militaire et le pillage économique d'un pays voisin, dont l'histoire et la civilisation communes sont intrinsèquement imbriquées. Notre patrimoine est liée au destin arabo-musulman commun, et nos média devraient impérativement en tenir compte.
Dans un article prochain, une analyse sera présentée, traitant de la campagne d'intox qui a suivi l'invasion de la Libye par les forces de l'OTAN et ses mercenaires d'El Qaida. Il aura pour objet de mettre à nu l'engagement d'El Watan, frôlant l'hystérie démentielle, dans le rôle de sixième colonne des proxies de Rothschild. Affectée à la mission de désinformation et de déroutement de l'opinion, depuis le tout début du conflit libyen. El Watan s'est transformé en agent provocateur participant aux opérations dans la guerre de colonisation en cours, et a tenté par toutes les ruses imaginables d'entrainer l'Algérie dans ce conflit fratricide, pire de légitimer une agression future contre elle. Un acte de guerre explicite, de trahison et de collaboration avec les forces d'invasion de cette coalition commanditée par Rothschild. En temps voulu, les Algériens devront se rappeler El Watan, El Khabar et toutes les fripouilles associées à cette vague d'intimidation orchestrée et coordonnée avec des idiots utiles, recrutés et rémunérés par les usuriers shylock. Il est primordial pour les patriotes de ce pays de reconnaitre l'ennemi qui circule parmi eux sous différents déguisements et œuvre à ouvrir les portes de la cité à une nouvelle aventure Sarkosyste.
Pour El Watan et El Khabar, Rothschild a investi dans leur équipement et pèse de tout son poids sur l'information, en se servant de sa puissance de chef de file des banksters talmudes. Il leur accorde un appui illimité, financier, médiatique, légal, au besoin militaire, afin de leur garantir impunité civique et l'immunité judiciaire. Les campagnes internationales infernales contre l'Algérie, lors des arrestations de Belhouchet, Benchicou et tant d'autres malfrats de la presse spécialiste de la diffamation, en est la preuve. Ceci explique l'arrogance et l'effronterie avec laquelle ils nous narguent : ils se sentent couverts par le puissant de l'heure. Attitude classique du collaborateur qui sert le plus fort, le gain servant de confort. 
-Mais quel est ce prix ?
-Quelque soit le prix ! Le débiteur étant la maison la plus riche au monde, et qui détiendrait à elle seule, la moitié des richesses de la planète !
Les Belhouchet, Benchicou, et autres fraudes démocratiques, ont tous prévu, contre toute déconvenue économique, une sortie de secours, en ayant en permanence un pied posé dans la capitale française. S'étant servis dans les caisses d'El Khalifa, le vrai magot de la trahison est aujourd'hui plus consistant car il procède de leur allégeance à la pire des espèces humaines, l'élite de la caste des usuriers,  Alliés de Satan, maudits par Allah et ses Prophètes. Que personne ne se berce d'illusions, ni de chimères philosophiques, la guerre est en cours depuis la déchéance d'Adam et Ève, et l'ignorer en prétextant des débats abstraits bâtis sur la spéculation et la dialectique, ne peut mener qu'à la défaite devant un ennemi furtif qui mobilise des forces occultes, à visage humain, mais à inspiration démoniaque. C'est le vrai combat qui a lieu depuis que le Monde est Monde. Ce défaire de cette vérité, est se dépouiller de l'arme défensive spirituelle portée dans la gaine de la foi. Ce discours apparaitra décousu pour beaucoup, et jugé de "traditionaliste", "religieux", "dépassé", "fanatique", etc..., pour la simple raison que l'école, la presse, la littérature et les outils dits de "savoir" sont du monopole de la Kosher Nostra, les "enfants de Satan", qui nous "font croire" en l’obsolescence de la croyance en Dieu. Il est permis de constater l'effet dévastateur de l'éducation défaillante et de l'endoctrinement culturel sur la pensée de nombreux écrivains, philosophes, scientifiques sans conscience, qui en bêtes de somme déplacent à la ronde les théories déversées dans leur esprit et se transforment en leurs défenseurs con-vaincus. L'exemple de l'évolution des espèces-darwinisme, les égalité-fraternité-liberté, la laïcité et la confusion des genres.  
Le néophyte plein d'enthousiasme qui décide de s'informer et de s'éduquer en se tournant vers les supports traditionnels de l'information, presse, livres, télévisions publiques/privées est immédiatement soumis à un feu croisé d'armes automatiques causant sa mort prématurée et s'il persiste à s'exposer au flot perpétuel de mensonges et d'intox, sa noyade mentale est inévitable car il finit emporté par un tsunami, une énorme vague d'innombrables et incroyables insanités, futilités, sottises et puérilités, servies par les professionnels du marketing (commercial et politique) qui encadrent les réseaux du mensonge. Les présentateurs et journalistes étrangers (tous juifs), sont dressés pour répéter sans interruption les fables historiques (ex. Shoah), les modèles économiques  défectueux (socialisme, communisme, capitalisme), les croyances perverses. Cette machination entretient l'apathie et l'aliénation de l'opinion. Pour en découdre avec les comploteurs talmudes qui souhaitent notre asservissement, seul le web demeure un refuge et une source inépuisable de connaissances éducatives.   
     

4 commentaires:

Anonyme a dit…

bravo.bravo voila enfin une personne qui denonce la crasse crapulerie des journaleux de ces quotidiens de merde.qui crache sur leur pays pour faire plaisir a botul le menteur et a ses freres racistes talmudique

wah fkir a dit…

Merci pour la visite et pour le compliment, une oasis dans le désert de silence. Mais avec foi en l'Algérie j'accomplis que mon modeste devoir. Les ennemis traditionnels et leurs collaborateurs multiplient les attaques et les intrigues stériles et inutiles, car la victoire est à l'horizon, après que le peuple ait payé un lourd tribu, souffert dans la patience et l'endurance.

Anonyme a dit…

cher wah fkir.
ton blog fait parti de mes favoris et je n'hesite pas une seconde de copier le lien de ton blog.le drnier en date sur la banlieu s'exprime.continue qu'allah te protege et protege notre cher pays de ces rapaces talmudiques.

wah fkir a dit…

Merci pour le visiteur de "banlieu s'exprime". Les encouragements sont toujours appréciés et il est réconfortant de trouver des gens qui partagent les mêmes convictions et le même combat. L'unité faisant la force, Allah nous mènera à la victoire. Salam aux patriotes de la "banlieu s'exprime."