21 sept. 2011

Financés Et Commandités Par Le Banquier Rothschild (BNP-Paribas), El Watan, ElKhabar Et Consorts , Lancent Une Offensive Contre Le Patrimoine National Audio Visuel.

Les chevaux de Troie du NOM, Elkhabar, El Watan, Liberté, et les canassons privés tentent de se positionner dans le champs audio visuel en exploitant des réformes annoncées par le gouvernement dans le cadre de l'avant projet de loi sur la communication en faveur de l'ouverture de l'audio visuel au secteur privé. Va-t-on assister à une ingérence étrangère dans ce domaine sensible du modelage social par le biais d'un ramassis de mercenaires de la plume qui mènent une guerre sournoise contre l'Algérie et son peuple au profit de forces hégémoniques occultes ?
Ce que les gens ne saisissent pas est la nature de l'agression qu'ils subissent. La guerre que mènent ces groupes inféodés au sionisme talmudisme ne requière pas de déclaration publique de déclenchement des hostilités et de manœuvres militaires classiques. Elle est subversive, furtive, secrète, mais tout autant nocive que celle que le peuple appréhende, parce que visible et audible, celle des armes, des bombardements, des avions, des chars et des troupes.     «Les techniques de propagande modernes reposent sur les recherches conduites dans le domaine de la psychologie,de la psychologie sociale et dans celui de la communication. De manière schématique, elles se concentrent sur la manipulation des émotions, au détriment des facultés de raisonnement et de jugement.» (Wikipedia)
C'est sous couvert de défense de "droits", d'idéologies et de doctrines utopiques dirigées comme armes d'aliénation, et de corruption morale-religieuse-économique-sociale-politique, que ces "harkis" de l'âge de l'information sillonnent l'espace médiatiques depuis 1990. Complices et catalyseurs de toutes les sources de dissensions et sévissant en vrais pyromanes dans tous les débats nationaux potentiellement conflictuels. Avocats des fraudes dogmatiques sionistes, laïcité - berbérisme sectaire - islamophobie - occidentalisation incontrôlée profanatrice des valeurs culturelles et religieuses. Dans le rôle d'agents du Nouvel Ordre Mondial, servant ses objectifs hégémoniques, vêtus de l'insolente "Chutzpah", les quotidiens El watan, El Khabar, Liberté et nombre des  renégats "indépendants", harcèlent l'opinion de dogmes dictés par leurs maitres de New York, ne craignant d'offenser ni Dieu, ni ses fidèles, et surtout, minant l'unité nationale et déracinant l'opinion de son ancrage patriotique; martelant le peuple du syndrome de la "mal vie, du système qui ne fonctionne pas, de l'injustice, de la corruption, des harragas, de l'incompétence...", et occultant systématiquement, volontairement, les progrès gigantesques accomplis depuis 1999. Lire les quotidiens "indépendants" est un vrai parcours du combattant semé de nouvelles déprimantes, attristantes, décourageantes, démoralisantes. Et ceci dure depuis des décennies. Aucun espace n'est réservé aux nombreux bonds gigantesques en avant, des réalisations dans l'infrastructure du pays : hôpitaux, écoles, universités, routes, barrages; du bilan financier et économique, de la dette extérieure, des réserves monétaires, de la paix civile, de la création d'emplois, etc...La parole est donnée uniquement au mécontentement, manipulant les frustrations et excitant les émotions. 
Objectivement parlant, les carences existent; les imperfections et insuffisances sont sensibles; l'injustice est parfois présente; la corruption est certaine; mais la réalité est cependant différente de celle projetée par l'intox livrée 24/24 par ces parias de l'information qui insistent pour faire apparaitre la "bouteille toujours vide", jamais "à moitié pleine". Les raisons et les acteurs responsables de toutes les déficiences sont historiquement connus et  résident dans le choix erroné du mode de gouvernance qui a prévalu avant 1999. 
Les pays d'Europe de l'Est sont là pour témoigner et condamner les systèmes politiques, économiques et idéologiques célébrés par les enfants de Rabbins, Marx, Lénine, Trotsky. 
Les utopies idéologiques n'avaient aucune consistance pratique ou sociologique, sauf la démagogie servant à bercer le peuple de ferveur révolutionnaire pour mieux maintenir la dictature d'alors.  Comble de la perfidie, de la malhonnêteté, de la mauvaise foi, les journalistes qui majoritairement participaient avant 1999, comme anesthésistes dans l'opération de bourrage de crâne de la population se sont "mutés" magiquement en démocrates irréductibles. Devenus conseilleurs et conseillers, experts, spécialistes, doctors, savants, juges et avocats; leur transformation garde cependant et inévitablement l'empreinte du cycle des métamorphoses zoologiques, sept pour certains insectes, qui explique le comportement erratique de ces invertébrés, retournant périodiquement à leur origine de larve ou de chenille, soit de "démocrates" ou de "révolutionnaires". 
Les 20 journalistes transfuges du "El Moudjahid" qui ont fondé El Watan, et tous ceux des média devenus indépendants,
 rêvent de nous recruter pour la révolution en vogue,  selon différents modèles, Tunisien, Égyptien, et finalement Libyen. 
« Algérie-Libye : Rôle trouble et peur de la contagion démocratique.», titre El Watan (Lien), dans une tentative furtive de désinformation, idéalisant l'anarchie et le pillage dont est victime le pays voisin, et suggérant notre appréhension à imiter ce "belle" exemple de révolution printanière. Purement diabolique la logique du perfide 
A.Bensaad, lanceur de cette allumette incendiaire semblable à celles devant encourager les immolations qui devaient mener au printemps tunisien. Inconscients et irresponsables, consentants et inlassables dans l’exécution du stratagème enseigné à la  Freedom House des Kissinger-Brejzinsky, les quotidiens indépendants égrainent inlassablement tous les subterfuges imaginables servant l'agenda de la nébuleuse satanique, maçonnique/talmude, internationale. "Idiots utiles", est le pseudonyme que leur réservent les observateurs intègres et avertis opposant le Nouvel Ordre Mondial. De ce NOM, nul mention n'est faite par cette presse, soulignant leur complicité dans l'omerta qu'ils tentent d'entretenir dans le champ médiatique composés essentiellement de lecteurs naïfs privés de la capacité mentale de discernement entre information et propagande.  
 -Le chaos libyen et l'ingérence étrangère qui l'a accompagné, comme remède adéquat pour résoudre les problèmes du pays ? 
-Traiter une intoxication alimentaire avec une surdose d'arsenic, la diète que ces girouettes intellectuelles nous proposent, est-elle la cure idéale à nos malaises sociaux ?

L'agression militaire de l'OTAN contre la Libye contrevenant à l'objet et à l'esprit de la prétendue mission "humanitaire" énoncée dans la résolution 1973, et dénoncée par la communauté internationale libre, mais jamais par "El Watan et compagnie", qui pire, répète depuis 8 mois les dépêches des agences de presse Rothschildiennes AFP, AP, Reuter, sans amendement ni commentaire !  Relai de l'intox du Nouvel Ordre Mondial.  El Watan n'a jamais dénoncé la participation prépondérante des islamistes-djihadistes d'Al Qaida, décrits par les observateur internationaux comme mercenaires à la solde de la CIA-MOSSAD et programmés pour initier la descente apocalyptique de la Libye vers le chaos. Plus grave, le quotidien et sa rédaction couvrent d'oxymores mensongères, 
-les crimes contre l'humanité suite aux bombardements intensifs sans discrimination des objectifs civils-militaires , 
-le génocide planifié par le blocus sur les approvisionnements alimentaires et les médicaments,
-l'utilisation d'armes prohibées et la destruction systématique des infrastructures économiques libyennes. 
Elles se concentrent sur la manipulation des émotions.
C'est le cas en Libye : l'inconscience et la naïveté des libyens-rebelles, dont l'intention initiale même partiellement négociable s'est transformée en un nihilisme dévastateur, à cause des égorgeurs d'Al Qaida acheminés des bases américaines et des centres d'entrainement Qataris.
OCCULTANT sciemment la présence dominante des salafistes-djihadistes recyclés pour la circonstance en combattants de la liberté, rapatriés d'Irak, d'Afghanistan, du Pakistan et d'autres zones de conflits fratricides Car ces moudjahidines ont la particularité et la vocation de cibler uniquement les pays musulmans pour exhiber leurs talents meurtriers, la décapitation de prisonniers et de civils, marque déposée, acquise sous licence(3) judéo-wahhabite. (ou Lien)-Quelles émotions ?
-Celles que génère " El Watan- et - C° " dans ses titres : "Libération-liberté", "instauration de la démocratie", "combat pour la justice", "défense des droits individuels", etc..., panoplie d'euphémismes glorifiant les utopies que les "sages de Sion" ont inventées et qu'ils ont instillées à l'opinion pour les accompagner vers le chaos et l'anarchie, étape transitoire du plan d'hégémonie et de colonisation mondiale.
"El Watan et compagnie", de coutume virulent contre l'islamisme, a changé d'habit et rejoint le club de la nouvelle fraternité liant Néo-Conservateurs et Frères Musulmans 
 (Lire WG Tarpley  Lien ou Lien). Un quotidien, devenu cordial et tolérant envers l'hérésie djihadiste, encense la guerre de colonisation sous l'oxymore mensongère "d'intervention humanitaire", au profit ultime d'Israél, par l'interposition de ses proxies et du pouvoir sioniste représenté par Sarkosy, BH Levy, Cameron.
Un sondage falsifié et manipulé qu'El Watan a présenté, pour commencer son postulat à l'audio visuel, trahit ses ambitions malsaines, car en plaquant des commentaires flatteurs de lecteurs virtuels sur sa page web, qui se sont avérés fabriqués, la supercherie signale déjà un départ malintentionné, conforme aux habituelles tricheries. Car la majorité de la population est exacerbée par l'agression journalière de ces quotidiens profanes, contre l'islam, les traditions ancestrales, la langue nationale, la culture locale, mais surtout parce qu'ils véhiculent la singerie aveugle d'une culture et de mœurs occidentales laxistes. Leurs attaques gratuites et leur injures contre le Président Bouteflika ont été source de mécontentement populaire lors des simulations de manifestations "tahririennes", à la place du 1er Mai. Et la tentative de crémation de l'imprimerie de Ain Naadja est révélatrice de la grogne que provoque les provocations de certains quotidiens indifférents aux sensibilités de l'opinion.
___________________________________
Doléances et conseils aux autorités en charge du projet de loi sur l'audio visuel
Va-t-on accorder à la nébuleuse une autre arme, la Télévision/Radio, et l'autoriser à amplifier son travail de propagande calqué sur celui des média sionistes qui polluent les esprits de l'humanité par leur flot de mensonges et contre-vérités, de débauche et aliénation,  servant exclusivement les intérêts de la ploutocratie juive talmude ? 
Les méfaits de ces média corrompus et nocifs appellent une prise de conscience alerte des autorités qui doivent faire un bilan de leurs déboires et abus passés, et décider en toute souveraineté du bien fondé et de l'intégrité des candidatures des futures chaines de TV/Radio. Il n'y a pas lieu de courtiser les ONG, ou les gouvernements étrangers occidentaux en livrant aux abus l'opinion nationale majoritaire et l'exposer à  à la manipulation subversive multiforme. Le champ audio-visuel est un patrimoine collectif national et le peuple conscient de ses enjeux multidimensionnels (socio-éducatifs, économiques, politiques et sécuritaires) et de son bon usage, refuse que quiconque s'accapare le droit de statuer sur la question sans tenir compte de l'intérêt général présent et à venir. Les questions fondamentales élaborées dans des cahiers de charge concis et exhaustifs adressés au secteur publique ou privé sont :
-tout candidat potentiel doit déclarer l'origine des ressources nécessaires (humaines, financières, techniques, etc..) destinées au lancement des chaines,
-la nature et le contenu des programmes proposés doivent être déclarés, définis explicitement, sans détour ni échappatoire, sans artifice ni subterfuge, 
-l'adhésion et le respect des règles d'éthique et de déontologie, dont principalement l'égard aux sensibilités familiales algériennes, morales, traditionnelles et religieuses, -la politesse envers l'opinion est des plus impérieuses, se résumant à la diffusion de la vérité et à une argumentation intelligente, rationnelle, instructive, sur les sujets, tels l'histoire, l'économie, la politique, la religion, etc..
-la défense des constantes nationales, non négociables, non divisibles, non profanables,
-l'équilibre éducatif-loisir, fixé à 50%-50%, pour éviter que le contenu ne devienne abrutissant,
-l'intégration à 50% de la production nationale pour encourager le talent national et l'innovation locale, tout sujet confondu.
Aux parties concernées et à la frange de la société qui refuseraient d'adhérer à ce contrat juridique et moral, nous disons: le satellite offre un éventail illimité de TV/Radio, devant satisfaire aux goûts de tout le monde, faites votre choix vous êtes libres. Nous sommes par contre inébranlables sur le principe que tout service médiatique algérien devra respecter les choix de la majorité et ne pas tenter de détruire un des derniers refuges audio visuels de la planète, pour gens honnêtes, réservés et décents. 
Au cas contraire, malgré ses revers et insuffisances, l'ENTV demeure notre bastion et nous le défendrons !   N'est-ce pas Mr Nacer Mehal, Ministre de la communication ? Sachez que nous appuyons toutes vos démarches, toutes celles qui servent l'intérêt de la majorité. Dans l'incertitude ou dans l'indécision, sachez qu'il existe un remède à cet embarras du choix : la consultation populaire par référendum.   
________________________________________


 La guerre psychologique contre l'Algérie a débuté :

La machine médiatique lancée par la Kosher Nostra n'en finit de sermonner le gouvernement algérien et le Président Bouteflika, malgré leur cohérente et légale attitude de non ingérence. La vérité devient mensonge, le mensonge vérité, technique classique du "faire-croire" si chère aux machiavéliques ennemis de l'humanité, les banksters talmudes.
Examinons quelques articles d'El Watan dont l’hypocrisie et la perfidie suintent telle d'une plaie purulente affligeant la presse-média en Algérie. Sa rédaction dévoile ses manœuvres sournoises, coordonnées avec les forces qui gèrent l'instauration du chaos dans les pays arabes et musulmans.   
1-Dans une démonstration effrontée du "deux poids-deux mesures", la virulente presse privée a repris la diffusion d'une rumeur sur l'hypothétique autorisation aux partis islamistes de reprendre ses activités politiques, tentant de distiller l'appréhension parmi l'opinion dont les souvenirs de l'expérience "démocratiques" de '90 restent vivaces et ses inquiétudes dormantes. Objectif : créer la confusion, la peur, l'angoisse, l'irritation de l'opinion qui serait déçue de constater que la promesse de "jamais plus, jamais !" n'a pas été tenue. Toujours selon la règle de propagande "Elles se concentrent sur la manipulation des émotions.
En avocat de la laïcité, EL Watan joue le beau rôle de dénonciateur et exprime son inquiétude, mais s'accommode  de celui de blanchisseur et réhabiliteur . 
Ainsi Djabballah répudié par son parti même(1) bénéficie d'un vernissage, son image et  programme politique subissent un repolissage suspect quand on sait son insistance à réclamer une amnistie générale pour les coupeurs de têtes dont il n'a jamais condamné les crimes, jamais plaint les victimes, tout en refusant de répudier l'idée de l'établissement d'une enclave wahhabite en Algérie. Rumeur et mensonge répétés jusqu'à en faire une vérité, la règle de l'intox conçue par Les Rabbins dans leur manuel de la subversion dit Talmude. 
Simultanément, le quotidien fervent supporter des rebelles libyens, exalte l'accession de Tripoli à une ère de liberté et de démocratie avec absolution des crimes contre l'humanité perpétrés par l'OTAN sous commandement sioniste (Sarko- Cameron). Les exécutions sommaires, toutes largement documentées dans les médias de la planète, ne dérangent pas les convictions du quotidien et de beaucoup de ses acolytes. La menace islamiste-qaidiste n'est jamais mise en exergue, car sa dénonciation contredirait l'agenda humanitaire du juif et agent du MOSSAD-Rothschild, Sarkosy.
El Watan n'est pas engagé dans la diffusion de l'information ni de la vérité, comme tout cheval de Troie qui se respecte il ne réagit qu'à la cravache de son cavalier, la maison Rothschild qui le finance !   
-Nouvelle stratégie du Nouvel Ordre Mondial Juif souhaitant se saisir de la télévision, source de tant de convoitises ?
____________________________________
(1) tant son ambition maladive et sa malveillance devenaient insupportables;  notez sa liaison complice avec Haddam, représentant du FIS aux USA, qui bénéficiait de l'hospitalité d'un plateau exclusif de propagande chez CNN !

(2)Constatez leur nocivité : ils sont derrière les campagnes régulières de banalisation du pire des blasphèmes, la confusion des genres et l'approbation de l'homosexualité ! Ces média défendent les dégénérés "gays" et célèbrent les décrets des lois permissives publiées dans d'autres coins maudits de la Terre où le Talmude supervise la destruction des Goyim en submergeant leur société de tous les maux qui gangrènent l'harmonie de l'existence humaine, naturelle et divine, et à laquelle on substitue une organisation anarchique dont le plus grand revers est la dépopulation à long terme ! En lieu d'une prise en charge psycho-thérapeutique accompagnée d'un contrôle civil rigoureux pour circonscrire
ce phénomène, comble des paradoxes les gouvernements occidentaux ont adopté les doléances d'organisations se réclamant de la "tolérance" et des droits individuels et se sont soumis aux exigences de forces occultes, toutes dominées en amont et en aval, par des agents juifs appuyés par leur coreligionnaires des média monopolisant l'information à l'échelle planétaire.  Comment peut-on livrer à ces dangereux porteurs de morbidités humaines les outils d'information qui façonnent les esprits, la culture, les convictions, les comportements de nos enfants au nom d'un laxisme idéologique ourdi par les instigateurs des "ismes" consignés dans le manuel de la subversion sioniste, les"Protocoles de Sion" ?
(3)
-L'hérésie wahhabite, sur les pas de M. Ibn Abdel Wahhab, fut une doctrine pionnière, qui revitalisa le djihad prôné par le rite de "la Mosquée de Satan" (Riadh capitale du Nedjd). Le terrain des opérations se limitant à la péninsule arabique dans un premier stade, puis aux autres régions du monde musulman dans un second.
Le royaume séoudien n'a jamais préconisé le djihad contre Israél par exemple, ce qui contreviendrait aux accords signés entre le Roi Abdellaziz et le Home Office (Balfour) au service de sa Majesté la Reine d'Angleterre. Le traité gardé secret accorde le soutien militaire et logistique britannique à l'occupation saoudienne de la péninsule arabique, en échange d'un agrément tacite pour la création d’Israël, avec pour capitale Jérusalem, alors musulmane !  
-Technique développée et perfectionnée par les psychopathes juifs, Lénine, Trotsky et Staline durant l'établissement  du régime le plus sanguinaire de l'histoire :  le bolchevisme de l'Ex-URSS. Les historiens intègres (voir requête appropriée sur Google avec mot clé révisionnisme" ) évaluent à 60 millions le nombre de chrétiens orthodoxes massacrés et à 5000 églises détruites, occupants inclus, par les hordes barbares, progéniture de Rabbins.  Commandités par la Kosher Nostra de New York (Trotsky et Lénine) et financés par leurs banksters talmudes.
Le marxisme jouant le rôle d'appât idéologique et de masque au sionisme en gestation.

Aucun commentaire: