25 juin 2011

El Watan Dans Le Pétrin : La SAF, Importateur Des Produits Toxiques "Améliorants Et Levure "Pour Boulangeries Et Pâtisseries Soudoie Un reporter Du Quotidien Et "Achète Son Silence".


La dernière livraison du "supplément économique" d'El Watan ( rappelons nous.......cheval de Troie ✡ Rothschildien ✡, infiltré dans nos média) raconte les mésaventures d'une certaine F. Midjek. L'apprentie enquêteuse, qui se serait échappée du hammam-harem d'Omar Belhouchète, gérant d'un lieu de débauche morale et chaudron de tous les commérages de bonnes femmes, serait tombée sur un réseau de trafiquant internationaux, spécialistes de recyclage de produits toxiques qu'ils commercialisent en Algérie sous forme de levure et améliorants de farine. Premiers clients de cette maffia, les boulangers et pâtissiers.
La donzelle d'El Watan ayant apparemment découvert le pot aux roses, s'est cependant  refusée à dévoiler les dessous de ce trafic, par crainte de représailles de la part des trafiquants ( malgré le danger auquel est exposée la santé de 35 millions de consommateurs Algériens !).
Après les menaces proférées, l'un contre l'autre, chantage contre menace d'assassinat, les deux parties ont opté pour un compromis : 500 000 Euros furent versés dans un compte bancaire suisse en échange du silence de l'enquêteuse ! Un reportage fut tout de même publié par El Watan, pour brouiller les cartes et garder l'opacité totale sur l'affaire.

Mes propres recherches sur cette histoire de pain, m'ont mené jusqu'aux USA, où j'ai trouvé la réponse à cette  scabreuse affaire, révoltante au premier abord :
  M. Adams, un spécialiste de la médecine par les herbes et éditeur de " naturalnews.com ", révèle les vrais ingrédients introduits dans le pétrin pour " améliorer " la pâte destinée aux pains et autres produits courants ( croissants, gâteaux, etc...). Lisons le pour le plaisir de nous éduquer. 
(Avertissement : lecture non conseillée aux " ventres sensibles" )
(NaturalNews)  «Sur l'étiquette des ingrédients d'une miche de pain, vous trouverez généralement un ingrédient qui y est énuméré sous la dénomination " L-cystéine ".
  C'est un acide aminé non essentiel ajouté à de nombreux produits de boulangerie comme conditionneur de pâte afin d'accélérer son conditionnement industriel (cuisson). Il n'est généralement pas ajouté directement à la farine destinée à un usage domestique, mais vous le trouverez dans tout l'éventail des pains commerciaux et des produits tels que la pâte à pizza, les petits pains et les pâtisseries. 
Alors que la  "L-cystéine" est parfois directement synthétisée en laboratoire, la majeure partie est extraite d'une source de protéine naturelle abondante et bon marché: les cheveux humains. Le poil est dissous dans l'acide et la L-cystéine est isolée par un procédé chimique, puis emballée et expédiée aux producteurs de pain commercial. Outre des cheveux humains, d'autres sources de L-cystéine comprennent des plumes de poulet, plumes de canard, des cornes de vache et les produits dérivés du pétrole. En fait la plupart des cheveux utilisés pour faire la L-cystéine sont recueillis du parterre des barbiers et salons de coiffure en Chine. Quoique la pensée de manger du cheveux dissous peut rendre certaines personnes mal à l'aise, la plupart des consommateurs occidentaux n'ont en vérité aucune objection morale à le faire.  Pour les juifs et les musulmans, cependant, la L-cystéine dérivée des cheveux pose des problèmes importants. Les musulmans sont commandés de jamais manger quoi que ce soit provenant du corps humain, et de nombreux rabbins interdisent la consommation de cheveux pour des raisons similaires. Même les rabbins qui permettraient la consommation de cheveux l'interdisent si elle provient de cadavres - mais comme la L-cystéine provient de la Chine, où les pratiques d'approvisionnement et de fabrication sont notoirement douteuse, cette pratique demeure une préoccupation entière. Un cas connu est celui d'un rabbin ayant interdit la consommation de la L-cystéine parce que les cheveux avaient été recueilli au cours d'un rituel dans un temple en Inde.»
 Bon appétit tout de même !

Aucun commentaire: