25 mai 2011

Webster G. Tarpley : La Situation Dangereuse Qui Règne Au Pakistan. Situation Intentionnellement Occultée Par L'Affaire DSK Et Les Futilités Des Média.


«La Chine a officiellement notifié les États-Unis que l'attaque planifiée par Washington contre le Pakistan serait interprétée comme un acte d'agression contre Pékin. Cet avertissement clair représente le premier ultimatum stratégique connu et reçu par les États-Unis depuis 50 ans, celui de mise en garde soviétique pendant la crise de Berlin de 1958-1961, et indique le grave danger de guerre généralisée née de la confrontation américano-pakistanaise.»
«Toute attaque contre le Pakistan, serait interprétée comme une attaque contre la Chine»
 «Lors d'un briefing de presse le 19 Mai, en réponse aux questions relatives à la Chine ayant demandé aux États-Unis de respecter la souveraineté du Pakistan suite à l'opération contre Ben Laden, Jiang Yu porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de Chine,  a confirmé la position catégorique de Pékin que la "souveraineté et l'intégrité territoriale du Pakistan doivent être respectées ".Selon des sources diplomatiques pakistanaises citées par le Times of India, la Chine a " mis en garde dans des termes sans équivoque que toute attaque contre le Pakistan, serait interprétée comme une attaque contre la Chine."
"Cet ultimatum aurait été publié le 9 mai à Washington, lors de la rencontre Chine-Etats Unis sur le dialogue stratégique et les négociations économiques, la délégation chinoise était conduite par le vice-Premier Ministre Wang Qishan et le Conseiller d'Etat Dai Bingguo. L'avertissements chinois est implicitement soutenu par les missiles nucléaires d'une nation possédant environ 66 missiles balistiques intercontinentaux, certains capables de frapper les États-Unis, de 118 missiles à portée intermédiaire, 36 sous-marins lanceurs de missiles, et de nombreux systèmes à courte portée.»
Remarque :
Parallèlement, deux évènements méritent d'être mentionnés -la visite d'Obama à Londres à " l'invitation " de la Reine Elisabeth-II et 
-le voyage de Bibi Natanyahu aux USA pour adresser le congrès US. 
Deux visites importantes par le symbolisme qu'elles revêtent.
La première symboliserai-t-elle le retour d'une Amérique en faillite, détruite par l'oligarchie des banquiers de Londres (Rothschild), dans le giron de l'Empire Anglo-saxon ? L'insistence dans les discours d'échange protocolaire, sur la providence du soutien américain à la Grande Bretagne durant deux guerres mondiales fait ressentir l'avant goût amer d'un scénario déjà mis en scène durant deux guerres mondiales.
Les États Unis, "proxy" par excellence et réservoir de chair à canon de l'oligarchie des banquiers de Londres, ne sont-ils pas entrain de subir une manipulation machiavélique devant mener à un conflit planétaire, celui de la 3em Guerre mondiale (WW III) que beaucoup d'observateurs avertis déclarent être sur l'agenda des "Enfants de Satan" en prélude à l'instauration de la dictature du Nouvel Ordre Mondial (talmude).
Le seconde a trait au discours de Bibi Netanyahu devant le congrès, en l'absence du président des USA, un fait inhabituel  mais conforme à la réalité politique occulte des relations Israél-USA basée sur la subordination entière et illimitée de la "première puissance mondiale" au diktat juif. Pendant qu'Obama se promène, le congrès applaudit Bibi (les membres se sont levés 26 fois durant le discours), narguant leur Président qui avait suggéré un retour d'Israël aux frontières de 1967, provoquant une protestation massive internationale de la part de la communauté sioniste  ! Le criminel de guerre et coupable de crimes contre l'humanité (Gazza), donne une gifle à Obama par son comportement de maitre de maison aux USA mêmes ! Le contrôle des USA par les Israéliens est une réalité qu'ils ne dissimulent plus,  puisque Shimon Péres l'a déclaré publiquement : le gouvernement américain nous appartient !

Les événements de la semaine, les dits et non dits, dégagent dans l'atmosphère politique internationale une odeur sulfureuse, laquelle les fumées opaques du volcan islandais  ne sont pas en mesure d'égaler.

Aucun commentaire: