30 mars 2011

La NED Lancent Ses Essaims de Guêpes : La Nébuleuse Mondialiste Subversive Voilée de Démocratie. (2em partie ) Le Rôle De L'Intégrisme-Wahhabisme, Cheval De Troie Religieux Du Nouvel Ordre Mondial.

«L'islam ne constitue pas une menace de l'Occident. C'est le contraire qui est exact. Les organisations terroristes islamiques sont des foyers d'imposteurs au service de l'Occident. Il est bien connu qu'il existe plusieurs relations douteuses entre les islamistes radicaux et les puissances occidentales. La vérité est bien plus sinistre. Les terroristes islamiques sont liés à la puissance occidentale à travers un réseau complexe de sociétés secrètes. Alors que pour la galerie ils prétendent pratiquer l'authentique religion, les terroristes islamiques pratiquent une version hérétique de la foi, et sont finalement enracinés, comme leurs homologues de l'Ouest, dans la doctrine occulte même, la croyance et le culte de Lucifer, en utilisant la religion comme déguisement pour tromper les masses . »   (Lien)
Cette affirmation ne concerne pas uniquement le phénomène apparu depuis l'attentat du 21 septembre 2001 et de la guerre contre le terrorisme, terrorisme imputé à Ben Ladden et Al Qaida, mais réfère à l'histoire du monde musulman depuis l'apparition du Wahhabisme (18em siècle) et du salafisme de Jamal Al Afghani (19em siècle).
Une étude historique détaillée publiée par D.Livingstone et S.B. Bleher  (Lien et Lien-pdf) dévoile les origines occultes de l'actuelle mouvance djihadiste qui sévit plus contre les musulmans que les gens des autres confessions. Ses sévices n'épargnèrent ni Mecca ni Al-Medina, au 18em siècle, du temps du Califat Ottoman . L'étroite collaboration du Wahhabisme d'Arabie et du Salafisme d'El Afghani avec les loges maçonniques et les organisations dirigées par les services secrets britanniques n'est plus à démontrer. 
Ali Belhaj qui tente d'occuper un créneau sur la scène politique algérienne est un exemple d'agent subversif endoctriné par l'enseignement prodigué par les organisations wahhabites, leurs réseaux internationaux de prédicateurs charlatans. Le Frankestein islamiste est une création du know-how des CIA-MOSSAD, dans les laboratoires Séoudiens, et le champ d'expérimentation d'Afghanistan. Dernièrement, dans un sursaut de désespoir l'opposition (ANC menée par Benbitour l'homme des FMI-BM) qui se réclame de la démocratie s'est ouvertement prononcée pour une alliance politique surmontant les clivages idéologiques en militant pour le "changement".
«Ali Benhadj revient doucement sur la scène politique nationale : Au meeting de l’ANC, deux figures de l'ex-FIS chaleureusement accueillies (Vidéo(titre élogieux du cynique tsa-algérie-com).
Quelques extraits très révélateurs de l'article :
-«Ali Benhadj a ravi la vedette ce vendredi 18 mars aux animateurs du meeting organisé à la salle Atlas à Alger par l’Alliance nationale pour le changement (ANC)»
-«Une autre figure de l’ex‑FIS était également présente dans la salle mais quelque peu discrète : Kamel Guemazi.»
-«Dans la salle, les deux anciens responsables du FIS n’ont pas dérogé à leurs habitudes : lors de l’exécution de l’hymne national, ils ne se sont pas levés de leur siège.» (pied du nez au peuple algérien meurtri par le terrorisme enfanté par les fatwas licitant le sang des innocents et qui leur accordé la clémence par son "oui" en faveur de la loi sur la concorde nationale)
-«Dans leurs interventions, les animateurs de l’ANC ont tous appelé au changement de régime. A l’adresse des " laïcs ", Djamel Benabdeslam a appelé au dépassement des divergences idéologiques. Et à l’adresse des islamistes, il les a appelés à réinvestir le terrain. Car, selon lui, leur force est intacte. Le responsable d’Al Islah n’a pas manqué de rappeler les « souffrances » des islamistes lors de leur cantonnement dans les camps à Reggane, au début des années 90. Une évocation suffisante pour arracher à la salle des « Allah Akbar ».

Benabdeslam révèle son ignorance des enjeux "idéologiques" et de la nature de la laicité.  H. Markow entre autres, l'expose sans cesse sur son site :«.. les valeurs chrétiennes ont été constamment assaillies par «laïcité». Aujourd'hui, nous constatons ce que la laïcité signifie vraiment. Il s'agit d'un masque pour le satanisme adoptée par l'élite judéo-maçonnique (Illuminati).» (Lien ).
Non content de mendier une alliance avec le parti "contre nature" dépositaire de toutes les abominations il laisse filtrer ses rancoeurs et la vendetta qu'il mijote depuis 1990 !  
-«Pour sa part, Abdelmadjid Menasra, meneur de la fronde contre Bouguerra Soltani au sein du MSP, a eu droit à une standing‑ovation. « Les ingrédients de l’explosion sont là. Le changement est inévitable », a‑t‑il décrété. »
Noté "explosion" dans l'agenda du nihiliste et l'inconscience du politicien a mesurer les conséquences de ses actes et de ses déclarations publiques devant les moutons parqués dans le salle. Moutons que les "Allahou Akbar" métamorphosent en  prédateurs assoiffés de sang. En état de transe, les wahhabistes trouvent alors toujours un Menasra pour une fetwa qui entérine le versement du sang d'autres musulmans.

-->
Abdallah Djaballah à propos des révoltes arabes : Le tour de l’Algérie n’est pas loin
Le djihadiste formé aux ordres de Hassan Tourabi du Soudan et ami de Annaour Haddam "le Terminator" stagiaire de la CIA (*).
«Contrairement à ses habitudes, Djarb-Allah s’est départi de sa réserve. En présence d’un auditoire nombreux il a stigmatisé le pouvoir en place. « Comme cela s’est passé en Tunisie et en Égypte et comme cela se passe actuellement en Libye, Bahrein et dans d’autres pays du monde arabe, les peuples bougent et renverseront tout sur leur passage. Le tour de l’Algérie n’est pas loin » avait‑il affirmé dès l’entame de son discours.»
Notez l'état d'esprit vandale partagé par ces cavaliers de l'Apocalypse et le message qu'ils communiquent prêchant la destruction. La malveillance du Wahhabisme, auquel ces impénitents sans pudeur adhèrent, tente à nouveau de récidiver. La majorité des algériens confortés par une foi authentique ne peuvent être dupés par ces aventuriers moralement ruinés par leur soif du pouvoir et leurs ambitions maladives, dissimulés derrière une façade islamique. La religion d'Allah détournée par des illuminés ignorants des vrais préceptes hérités des enseignements légués par le Prophète (SAWS) et de la loi coranique développée par les quatre écoles de jurisprudence musulmane. 
- Le président du Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), M. Bouguerra Soltani, a estimé, hier à Chlef, que le changement est «inéluctable" en Algérie et que celui-ci pourrait intervenir "dans trois ou six mois, ou au plus tard dans une année.»

«Les dernières mesures du Conseil des ministres, même si elles sont acceptables ne sont pas, par contre, suffisantes car elles ne répondent pas réellement aux préoccupations de la jeunesse", a-t-il soutenu, estimant que "le changement pacifique passe indéniablement par la concertation et l’écoute de la jeunesse". Evoquant le mouvement de protestation que connaît le monde arabe, le président du MSP a estimé que celui-ci "est venu remettre en cause l’ordre établi depuis la deuxième guerre mondiale dans les pays arabes", ajoutant à ce propos que "les pays occidentaux ont déjà franchi cet ordre avec la disparition du mur de Berlin, l’installation de l’Union Européenne et l’établissement d’une monnaie commune.» 
En un mot pour notre adhésion au  NOM !
"Changement" un mot magique que nombre de contestataires clament sur les toits mais évitent d'en souligner les contours et le contenu, sauf pour l'abstraction de "démocratie". Tous adoptent la terminologie vague des révolutions utopiques, celle qu'Obama a utilisée pour leurrer l'opinion américaine, conditionnée par les média complices, lors de son élection frauduleuse et mensongère.
Le mot d'ordre "changement" est repris par El Watan qui ne cesse de bombarder l'opinion de ses murmures diaboliques en se servant de sa nouvelle idole l'ambassadeur Pearce qui a fait dernièrement la "une" du quotidien, pour les raisons connues : EW est le cheval de Troie Rothschildien du NOM dans la presse locale (financé par BNP Paribas, la succur -sale des Rothschild !) :
-«Ancien ambasssadeur US à Alger
Comment David Pearce voit le changement en Algérie.»
 (Lien) -«David Pearce : L'Algérie "n'est pas immunisée" contre le mouvement de changement.»(Lien)
_________________________________________________________________________
Un autre acteur consentant ou tacite du NOM : Le salafiste A. Belhadj.


Remarque: Le névrosé se plaint d'être interdit de marcher pour des causes justes, Ghazza, El Qods, et accuse le gouvernement de le persécuter pour "dire la vérité" (kalam el haqq). Quel hypocrite ! Comment croire cet individu lorsqu'on sait que son cœur, s'il en possède un, n'a jamais été ému par le massacre d'enfants algériens, de femmes enceintes éventrées, de richesses et biens nationaux consumés par les flammes, et de tous les crimes que ses disciples et élèves ont commis au nom du djihad qu'il avait, lui-même, promulgué du haut de son insanité, et son ignorance des préceptes de l'Islam ?
Perspicaces, les responsables de la sécurité nationale savent que les manifestations qu'il tente d'organiser ne symbolisent pas sa solidarité et compassion envers nos frères palestiniens et les Lieux Saints, vu le passé du psychopathe, son impénitence, sa déclaration de guerre sainte contre ses propres concitoyens  musulmans. 
Les rassemblements ont pour unique dessein de "mobiliser et mener le troupeau de moutons, dociles et conditionnés par ses discours inflammatoires, vers l'abattoir". Et provoquer une nouvelle tragédie nationale. Dans le même registre et une stratégie analogue, les manoeuvres de Said Saadi et de ses acolytes des ONG sont l'éventail des armes silencieuses dirigées contre l'Algérie et visant à y semer l'anarchie, danger réel qui devrait nous sortir de notre torpeur et nous armer de vigilance.
Le mythe de la démocratie, utopie n'existant nulle part dans le monde, est l'arme de destruction massive aux mains des "proxies" du sionisme-talmudisme international, dirigée contre nos pays selon les plans dressés par les promoteurs du "clash des civilisations".
Ce qui permet à beaucoup d'observateurs avisés, d'affirmer que la 3éme guerre mondiale a débuté, pays après pays.
Les chevaux de Troie au service de la conspiration du NOM ont été actionnés pour préparer, par la déstabilisation interne, les futures manœuvres et actes d'agression. Pour les sceptiques qui douteraient en de telles théories, laissons les constater ce qui se déroule en Libye, Yémen, Syrie. Cela ne fait que commencer.
Galerie de photos : illuminé ou annonciateur du Dajjal ? :




Aucun commentaire: