7 mars 2011

La Face Cachée Des Démocrates : Un Fourre-Tout Sordide Et Nauséabond. Regroupant Des Traitres Néo-Harkis, Des Forces Occultes Subversives, Des Intellectuels Mercenaires, Des Idiots Utiles Agents Du Nouvel Ordre Mondial, Des Citoyens Illusionnés, Déboussolés et Manipulés !

Jamais dans l'Histoire du Maghreb-Machrek autant d'événements majeurs simultanés auront bouleversé l'opinion et bousculé l'ordre établi. La médiatisation de ces phénomènes, a pris des dimensions inégalées par le volume de l'information couvrant les émeutes et les révolutions de jasmin.  Il est toujours judicieux pour le témoin de telles péripéties de marquer une pause et de s'isoler mentalement du bombardement continu que les média dominants dirigent à partir des rédactions des capitales occidentales (sous diktat judéo-talmude).
Tunisie et Égypte ont vécu des révolutions de palais déguisées en soulèvements populaires, qualifiés de spontanées, de révoltes populaires, alors que tous les observateurs avertis s'accordent à les décrire comme le fruit d'une opération d'ingénierie sociale initiée par wikileak et les Réseaux sociaux du Net (facebook), et orchestrée par le NOM dans son offensive de guerre tranquille par l'utilisation d'armes silencieuses (*).
Un document, d'une pertinence exemplaire pour qui souhaite réellement s'instruire et élever sa prise de conscience au niveau requis par la complexité et l'importance du sujet, est disponible ici "mecanopolis.org" !!
«Les gens éprouvent une forte répugnance à accepter l’idée que les événements poli­tiques, aujourd’hui, sont délibérément manipulés. Cette répugnance est elle-même un produit de l’idéologie de l’ère de l’information qui flatte la vanité des gens et les incite à croire qu’ils ont accès à une somme considérable d’informations.»
«En fait, l’apparente diversité de l’information médiatique moderne cache une extrême pauvreté de sources originales, de même qu’une rue entière de restaurants sur un rivage grec peut cacher la réalité d’une seule cuisine à l’arrière. Les informations sur les événements importants proviennent souvent d’une source unique, souvent une agence de presse et même des diffuseurs d’informations comme la BBC se contentent de recycler les informations reçues de ces agences tout en les présentant comme étant les leurs.»
 «La manipulation médiatique a plusieurs aspects. L’un des plus importants est l’iconographie politique.»
La création et promotion de "personnalités" politiques, de héros ou de martyrs est l'étape préparatoire essentielle pour le déclenchement des révolutions. Les Said Saadi, Ferhat M'Henni, les dirigeants de la société civile (ONG) et la nébuleuse d'écrivains primés pour leurs écrits publiés en Europe, sont les figures de proue que les magnats des banques couvent et entretiennent, promotionnent et catapultent aux nues de la gloire, financent et gratifient. Salima Ghezali est un exemple classique de la manipulation subie par les mercenaires de la plume une fois pris dans l'engrenage du marketing littéraire monté de toute pièce par les maitres de subversion. La virulence de leur diatribe contre les Musulmans, l'Islam et l'Algérie les propulse rapidement aux firmaments de la gloire en leur faisant croire à leur génie, alors qu'ils deviennent des pantins aux mains de la conspiration juive internationale, le Nouvel Ordre Mondial, qui les attèle comme des mules au chariot de sa propagande.  
 Dans l'armée française, la chouette est le symbole de la Brigade de Renseignement. Voir une chouette de jour devient alors un mauvais présage.
La mise en place d'un soutien médiatique est garanti par le monopole que les Rothschild-Rockefeller-Soros détiennent dans le Monde. La collaboration de média locaux subventionnés par les banques étrangères ( en Algérie : El Watan, El Khabar, Le Quotidien,) complète le quadrillage de la couverture des évènements !   
«Cependant, l’importance de l’imagerie politique va bien au-delà de l’invention d’un emblème pour chaque révolution. Elle implique un contrôle beaucoup plus rigoureux des médias et généralement ce contrôle doit être exercé sur une longue période, pas seulement au moment du changement de régime. Il est vraiment essentiel que la ligne du parti soit répétée ad nauseam (le travail de sape basé sur le "syndrome imaginaire de la mal vie"). Un aspect de la culture médiatique d’aujourd’hui que de nombreux dissidents dénoncent à la légère et à tort comme relevant du «totalitarisme» est que les opinions dissidentes peuvent être exprimées et publiées, mais c’est précisément parce que, n’étant que des gouttes d’eau dans l’océan, elles ne représentent jamais une menace pour la marée propagandiste.»  
Cas d'école, la propagande en Algérie :
Pour nuire à l'Algérie, le NOM a tissé un large réseau de collaborateurs structuré autour des ONG New-yorkaises, des partis politiques se réclamant de la démocratie et de la laïcité, de journalistes et d'écrivains militants de la liberté d'expression et de la lutte contre le "système", etc...
Le travail de ces agents est essentiel pour préparer ce que William Cooper, dans son classique "Behold a pale horse" décrit comme la construction d'un consensus par la répétition ad nauseam du mécontentement chronique, de l'insatisfaction, de la mal vie, du malaise social, etc..., jusqu'à "faire croire" au public à la fatalité de son sort désespéré, à cause des carences inhérentes au mythique "système". Les émotions sont exaspérées et manipulées pour guider l'individu au désespoir et l'accompagner vers l'irrationnel. Le cas des haragas en est la parfaite illustration. L'immolation, un autre cas extrême. L'émeute une forme intermédiaire. 
Des experts en sciences humaines sont assignés à des taches spéciales pour éblouir l'opinion par le volume de leurs bagages intellectuels,  leur réputation internationale, leurs publications, leur poste au sein des centres de recherche , et bla bla bla...
Les néo-harkis du 21e siècle sont des collaborateurs au service de l'ennemi, armés d'une plume pas d'un fusil !
Citons un exemple de cette race de néo-harkis au service du perfide Nouvel Ordre Mondial Juif : Mouloud Boumghar. 
Un cher frère éduqué en France, primé, choyé, gratifié, par les centres académiques pour ses travaux de juriste en droit international. Son CV devrait être une source d'inspiration pour tout algérien qui souhaiterait accéder à la notoriété académique grâce à une reconnaissance internationale.
Il n'en est rien. Cet étalage de savoir est une astuce pour faire boire aux crédules le venin dissimulé dans la jarre de miel que nous offrira le félon dans son discours politique.  
Constat Pitoyable, le vernis intellectuel ne suffit pas à légitimer l'intégrité de cette "matière grise" détournée par les maitres de l'intrigue et de la manipulation subversive. Notre docteur est en fait un idiot utile au service d'organismes réputés pour leur engagement publique et leur agissement occulte actif pour l'instauration et l'établissement de la dictature du Nouvel Ordre Mondial, un système tyrannique administré et dirigé par l'oligarchie des banquiers talmudes! 
Son employeur, l'OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe), est le fer de lance de l'offensive des néo-conservateurs, depuis l'attentat israélien 9/11/2001 à NY. Le Net abonde en études dévoilant les objectifs secrets du NOM assignés à ce bras humanitaire, "une arme silencieuse" de l'offensive agressive des organisations, fondées par Soros, Brezjinsky et consorts, contre les pays ciblés par, la stratégie d'encerclement de la Russie, le pillage des ressources naturelles (pétrole), le démembrement et le morcellement géographique des nations, selon la devise ayant démontré son efficacité, du "diviser pour régner".  L'amour de l'humanité qui déborde du cœur des philanthropes talmudes de New York, a submergé par son intensité l'Ex-Yougoslavie, la Géorgie, l'Irak, l'Afghanistan, les Républiques d'Asie centrales, et les pays agrippés par les étreintes amoureuses des néo-cons qui tentent de rallier les nations barbares au club des démocraties ou fameux "Axe du Bien". Pour ce qui est de notre docteur en droit international, Mouloud Boumghar, l'étendue de son savoir judiciaire l'aurait prédisposé à servir la justice au profit de son pays d'origine, en s'engageant par exemple dans des revendications légitimes, telles la reconnaissance par la France des crimes contre l'humanité commis durant le colonisation, les tentatives de génocide sous couvert  d'essais nucléaires effectués à ciel ouvert dans des zones peuplées, la pratique institutionnalisée de la torture, etc...  Hélas pour l'Algérie, la défense de la vérité et de la justice chez Boumghar est sacrée ("kosher" dans ce cas) seulement lorsque primée d'applaudissements, rétributions et "tapes dans le dos" de ses sponsors de Paris, Londres, et New York.
«Je contribue également à la vie de la revue électronique Droits fondamentaux www.droits-fondamentaux.org.» nous dit-il plein de suffisance (Lien). S'attaquant à la loi sur la cybercriminalité, il dénonce les mesures du gouvernement, au nom de la défense de la vie privée, mais omettant de mentionner les dépassements commis par tous les Pays Européens et les États Unis (l'incriminé "Patriote act" de G.Bush) dans le cadre de la mythique "guerre contre le terrorisme". Refusant à l'Algérie ce droit dans un contexte où le terrorisme est bien réel. Il refuse au peuple algérien son droit de pardonner après le référendum sur la Charte pour la Paix, la Réconciliation nationale et la Concorde civile et insiste pour faire prévaloir la vendetta des familles de disparus et le châtiment de présumés coupables de crime, pour nous dérouter en nous engageant dans les sophismes sans issue des "qui tue qui ? " et des rancunes dont  tous les camps se réclament. Il prêche ouvertement la guerre civile que provoquerait les règlements de compte et la mise sur pied d'un nombre inimaginable de tribunaux qui enfonceront le pays dans une crise sans précédent, un marécage qui engloutirait la nation et absorberait toutes ses énergies. Et puisque le peuple à voté pour le pardon et a décidé de se tourner vers l'avenir, qui peut lui renier ce droit ? D'autre part, dans cette vendetta fratricide, qui jugera qui, et qui condamnera qui ? Vous escamotez la réponse, Mr Boumghar, ou pensez vous être vous, un messie de la justice, un juge sans faille ? Votre technique frauduleuse et votre argumentation trompeuse sont dues au fait que vous tentez de manipuler les émotions des gens par l'étalage d'utopies en évitant d'aborder les conditions pratiques, réalistes. Pour l'établissement de ce tribunal qui devra couvrir la totalité du pays, mobiliser 200 000 enquêteurs, 300 000 agents, 50 000 fonctionnaires, 50 000 avocats, 10 000 procureurs de la république, prévoir la construction de 500 prisons, etc, etc... Un cauchemar-marécage que l'Algérie n'est pas près d'en sortir, d'ici à 2050 ! Un enlisement destructif ! Qui est l'objectif non avoué et souhaité de vos jérémiades et gémissements juridico-légaux !
Ou est-ce que justice signifie simplement "votre justice"?
Celle des parias de la laïcité internationale, la religion du Nouvel Ordre Mondial, le commanditaire qui vous emploie à l'OSCE ?  Vous déclarez à El Watan :


«Nul ne conteste la nécessite de lutter contre le terrorisme, mais cette lutte doit se faire dans le respect des droits de l'homme. » (A la mode de Guantanamo, et des enlèvements et kidnappings dans les capitales européennes ?)
«Elle doit également être efficace. Mais comment peut-elle l'être à long terme quand de nombreux terroristes «repentis» sont libres, alors qu'ils sont fortement soupçonnés d'avoir commis des crimes pour lesquels la loi ne prévoit ni extinction des poursuites, ni grâce, ni remise ou commutation de peine.» (Faux ! le peuple par référendum a légiféré !) 
 «Quant aux familles de disparus, elles réclament encore et toujours la vérité et la justice que leur dénie la Charte dite pour la paix et la réconciliation nationale de 2005. Ainsi, la plupart des crimes commis dans les années 1990 restent impunis, que leurs auteurs soient des islamistes armés ou des membres des forces de sécurité.» (Il sont impunis dans votre étroite vision matérialiste de la vie, pour la majorité des Musulmans de ce pays qui ont voté "oui" pour la charte que vous méprisez, le vrai jugement est celui d'Allah. Comme l'a précisé Bouteflika : " Le pardon a pour objectif de reconstruire le pays et sortir de l'engrenage de la violence, quand au Jugement Dernier, nous seront tous soumis à la volonté d'Allah ". Mais cette conviction, que "dans le doute le croyant s'en remet à Dieu", ne figure pas dans votre cursus !
  Mr Boumghar vous êtes un agent de la discorde et de la fitna, mission que vous a assigné l'OSCE votre commanditaire, le bras humanitaire subversif du NOM  ! Vous vous moquez de la démocratie, et votre seul soucis est de harceler le gouvernement et approfondir toute les discordes potentielles. Votre mission, de néo-harki de la plume, est de remuer les thèmes diviseurs et de défendre les droits de la nébuleuse subversive des démocrates, le droit de nuire à l'Algérie par des manifestations et des émeutes anarchiques, par le monopole de l'information (la main mise d'El Watan et consorts sur la presse écrite ), de la diffamation et de l'insulte sans restreinte, du régionalisme, de l'ingérence étrangère, du dogme de la laicité etc....
Nous pouvons vous assurer Mr Boumghar, que les Algériens fières de leur citoyenneté ne vous laisseront pas nuire aux constantes nationales et à toutes nos convictions. Les défauts du "système" nous sont familiers, mais n'avons pas besoin de vos ONG (et ceux qui se cachent derrière)  pour les corriger ! Le linge sale, nous le lavons en famille !  
Dans votre débauche intellectuelle, critiquer l'Occident, ses carences et ses abus, son hypocrisie, son égoïsme et  sa cruauté, serait mordre la main de ceux qui vous nourrissent.  Mr le  rapporteur de l'OSCE (espion au Turkménistan dans une de vos missions ), cessez de perdre votre temps en tentant de semer les graines de la discorde chez nous (depuis votre affectation en Algérie) ! Le peuple généreux et digne, est près malgré toute votre malveillance à accepter votre repentir.
                                 ...........................
Un autre illuminé initié à la doctrine mondialiste sioniste, Ferhat M'Henni, déclarait récemment dans une publication citée par le Cheval de Troie Rothschildien, El Watan : (Notons la complicité du quotidien avec ce bouffon se réclamant de la présidence du MIK-MAK. Indépendance ou autonomie ? On ne sait pas exactement, le néo-harki étant en consultation avec ses conseillers israéliens (Mossad) pour décider de la forme de gouvernement la plus propice ) : Lisons le verbiage coutumier dont il abreuve ses parias (les renégats qui mendient un droit de retour en Terre Promise) :
-«L’Anavad, notre gouvernement provisoire kabyle, n’est pas un État postcolonial, en ce sens qu’il n’est pas le prolongement ou la reconduction de celui qui l’a précédé. C’est un État d’une forme nouvelle, dédié à la liberté et à la démocratie et non à la continuité du régime en place ou à la dictature. Il va avec la mondialisation qui, au nom des valeurs universelles (sic), essaie d’instaurer dans le monde la paix entre les peuples (Irak ou Palestine?), le développement culturel et la prospérité économique dans la liberté et l’équité (en un mot l'Éden promis au "Peuple Élu "). Le gouvernement provisoire kabyle est déjà un modèle et une voie que la communauté internationale a intérêt à promouvoir à la place des violences et des guerres auxquelles les peuples épris de liberté font appel traditionnellement(et donc, pas à la place de la paix et de la concorde que les pays belligérants prêchent habituellement ! L'artiste de cabaret qui tente de penser, la logique n'était pas au rendez vous.)
L'illuminé a des visions : 
-«Je vous renvoie à l’opinion publiée sur le site du journal Le Monde le 8 février 2011 (le quotidien phare de la démocratie kosher )  et à travers laquelle j’ai exposé ma vision sur les événements qui continuent de secouer la Tunisie.» (Propos rapportés par El Watan, le récipient de toutes les nausées subversives qui éclaboussent l'opinion en Algérie).
Puis prophète à ses heures perdues, et face au Mur des Lamentations qui lui insuffle une inspiration messianique il déclare (le bouffon se prend au sérieux) :
-«Ces événements, qui secouent ces pays, annoncent la mort de l’Etat hérité de la colonisation. De nouvelles formes d’Etat vont apparaître, davantage enclines à la défense des libertés qu’à leur restriction. L’heure de la liberté des peuples est enfin arrivée.
 Pour terminer, Mr שקט ( hébreu pour M'Henni ), Shalom !
____________________________________________________________
(*)  «Introduction descriptive de l'arme silencieuse :
Tout ce qui est attendu d'une arme ordinaire est attendu d'une arme silencieuse par ses créateurs, mais seulement dans sa manière de fonctionner. Elle tire des situations, au lieu de balles; propulsées par le traitement des données, au lieu d'une réaction chimique (explosion); situations originaires de bits de données, au lieu de grains de poudre; à partir d'un ordinateur
(facebook, et les réseaux "sociaux"), au lieu d'une arme à feu; manipulées par un programmeur informatique ( sous les ordres d'un magnat de la banque, Soros), au lieu d'un tireur d'élite aux ordres d'un général d'armée

6 commentaires:

Anonyme a dit…

cher wah fikr
Il est fondamental de dire que l'algérie est sous domination juive,en fait les khazars avec leurs esclaves juifs sepharades, a l'intiative exclusive des ROTHSCHILD, depui 1871.De dire que l'histoire nationale a et fabriquée toujours par les meme ROTHSDCHILD depuis 1962 avev uyn emir ABDELKADER, créature de la France d'origine juive et que al destruction et l'actuelle paralysie de l'Algérie musulmane est un aspect fondamental de la continuation de la mise en esclavage du monde arabo-musulman et de la non-resurgence du khalifat, sinon vous n'eclairez personne!!!

wah fkir a dit…

Vous citez des événements et professez des accusations (Emir AEK)sans argumenter. Ce qui s'apparente à la diffamation. L'Algérie n'est pas sous domination juive et la paralysie n'affecte que votre cerveau puisque vous vivez de l'illusion d'un califat révolu que seuls les utopistes sous anesthésie salafiste persistent à vouloir proclamer. Réveillez-vous et sachez que l'avenir du monde arabo-musulman est en mains sûres, loin de l'obscurantisme rétrograde dont vous vous réclamez et que rien ne peut éclairer. Les forces occultes qui vous manipulent s'évertuent à corrompre les fondements de l'Islam et à le détruire. Le musulman vit avec son temps sans en adopter les dérives, et Allah sait en qui placer Sa Confiance. Adressez vous à "ouma.com" ils excellent dans le registre que vous pianotez, raison pour laquelle il travaillent étroitement avec les CIA-Mossad (c'est sur tous les sites alter mondialistes sérieux, cherchez vous le découvrirez !) .

Anonyme a dit…

Chèr wah fkir,

C'est de la diffamation concernant le docteur boumghar cet homme intégre et patriote. Monsieur reprenez votre souffle, allez chercher ailleurs, vous vous trompez d'ennemies. Tes bailleurs du DRS vont être pendus bientôt et l'algérie retrouvera son honneur et enfin le peuple vaincra. Publliez avec mes salutations algériennes ya kho

wah fkir a dit…

Cher anonyme,
Merci pour les conseils. j'ai cherché ailleurs et n'ai rien trouvé qui puisse me persuader que les accusations concernant les relations suspectes de Boumghar étaient blasphématoires. D'autres confirment mes affirmations (ou mes accusations selon votre perspective). Un conseil vérifiez que les sources externes sont authentiques et bien fiables. Quand aux bailleurs de fond du DRS, qui ont pour mission de nous défendre, qu'ils se défendent eux mêmes face aux menaces, j'ai aucune aide à leur offrir. Pour l'honneur de l'Algérie, sachez que tous ceux qui déclarent le défendre, ne sont pas aussi innocents qu'ils le paraissent. L'honneur de l'Algérie est malgré tout en main sure, et je ne le placerais pas dans celles d'opportunistes qui, comme les hyènes à l'odeur du sang, accourent de leur confortable gite parisien pour instaurer la démocratie version laïque chez les indigènes locaux. Si seulement leurs déplacements étaient libres et réfléchis et pas commandités par la nébuleuse subversive (leurs employeurs)qui les nourrit.

Anonyme a dit…

Je map Haroun M.
Je souhaite poser une question à l'auteur de ce blog. Pense-t-il que l'Algérie, ou plutot le régime algérien actuel soit une bénédiction pour la nation ? i.e. l'Algérie ne produit rien, et les citoyens sont improductifs dans tous les domaines, après la fin du pétrole (réalité) ça sera quoi ? wah fkir consacre-t-il un peu de son énergie à penser à cet avenir inéluctable et proche ? d'un autre coté, est-il conscient que ni la juiverie ni les services occidentaux ne sont capables de détruire la foie, car c'est la seule chose qu'ils n'ont pas et par conséquent ne savent pas détruire ? 132 ans de colonisation, des génies se sont succéder l'un après l'autre dans les bureaux des affaires indigènes, et nul n'a pu amnésier ce peuple ou le pervertir, pourquoi aujourd'hui le pourront-ils ?
Conseil : tu doit consacrer ton temps et énergie à "réfléchir et commenter" comme le suggère le titre de ton blog que tu dois modifier pour attirer les lectuers (sinon tes statiques actuelles indiquent tu es quasiment ton seul lecteur, avec ceux qui rodent entre les blogs)les évènements qui touchent le pays et menacent sa continuité.
Said sadi les algériens le méprisent par instinct ! Benhabib les algériens ni la connaissent ni se reconnaissent en elle.
Tu dois fréquenter ce peuple ! déloge toi de ton PC, va dans les café et médite le peuple et demande-toi si "la juiverie" est le danger qui le guette. Danger réel, oui, mais loin en gravité de notre, non pas improductivité, mais contre-productivité. Bouteflika va vider les caisses pour demeurer président, satisfaire toutes les demandes ! Quel est notre avenir ?
Et la haine qui existe entre les algériens, peuple divisé ?
Seul les démagoque, incapable, par décrépitude d'aborder les problèmes urgents et sérieux, qui vague dans les problèmes qui ont pourtant leur propre services et qui sont en plus secondaires en les comparant aux autres . Salam !

wah fkir a dit…

1-Oui.
2-Oui.
3-Si, ils peuvent et le font.
4-Le général Bugeaud ou Jacob Crémieux n'avaient pas à leur disposition les puissants média d'aujourd'hui.
5-Vrai. j'ai grand plaisir à me lire, et à partager ce plaisir.
6-Benhabib est un symbole, mais connue au Canada et en France.
7-Juiverie = menace de l'humanité. C'est pas moi qui le dit. Le web est submergé de cette vérité.
8-Non je ne fréquente pas les cafés. Le radio trottoir ne m'intéresse pas. De quels cafés parles-tu ? New-Yorkais ? Californien ?
9- Bouteflika a rempli les caisses et accompli beaucoup plus. Visite mon blog tu en connaitras quelques unes. 90 % d'algériens font confiance à sa perspicacité, même s'il les vident.
10- La Charte pour la Paix et la Réconciliation nationale sanctionnée par la majorité lors du referendum est la preuve de la grandeur de la démocratie algérienne et de son peuple civilisé. Obamma qui engage les USA dans les guerres injustes, ne consulte même pas les institutions US. La juiverie le manipulant comme un pantin.
Salam.