19 févr. 2011

El Watan et La Nébuleuse De La Perfidie Et Du Mensonge : Les Ennemis De L'Algérie Et De Son Peuple. Tous Les Prétextes Avancés Au Nom De La Démocratie Ne Peuvent Dissimuler Leur Haine De L'Islam et De La Société Qui S'En Réclame .

L'Islamophobie congénitale des rédactions de quotidiens "indépendants" n'est plus le secret de Polichinelle que l'initiative louable de réconciliation nationale dictait de taire. Mais par leurs écrits virulents, les allégeances idéologiques extérieures qu'ils affichent avec provocation, par leur adoption et la défense d'opinions belliqueuses face à la Foi, par leur atteinte aux traditions nationales authentiques, par leur mépris du patrimoine historique factuel et de l'héritage civilisationnel millénaire de 35 millions d'Algériens, la  5em colonne des agents du NOM change de partition et opte pour le déclenchement de l'insurrection par l'instigation et l'incitation à la violence. Qui les a mandatés pour une telle mission ? Le cahier de charges qui réglemente leur activité les définit comme quotidien d'information pas comme organes de propagande enrégimentés dans les ONG de New York et mobilisés autour d'un agenda secret dressé dans les salons des
"éternels conspirateurs". 
N'y-a-t-il pas des lois qui répriment le détournement de mineurs et l'incitation à la débauche, ce à quoi sont entrain de s'appliquer les agents de l'intox, toute tendance confondue, D'El-Watan à  Ecchourouk  ? Où est l'information objective que ces traitres parmi nous disaient qu'elle était leur unique mission ?
Quelle idéologie ces portes paroles médiatiques des utopies vulgarisées par le sionisme-judaïsme tentent-ils de nous imposer ? Les Droits de l'Homme Onusiens sélectifs discriminatoires ? La démocratie décadente dégradante de gouvernants occidentaux sans Foi ni Loi, complices de tous les outrages et crimes contre l'humanité ? Les lois rendant licite les abominations dénoncées et condamnées par tous les messagers divins et les livres saints depuis 5000 ans ? Les rites islamistes de "la fin des temps" que Lawrence D'Arabie et les services de sa majesté, ont promus, encadrés, financés, conseillés ?  Les Djihadistes pris en main par la CIA, avant et après la guerre d'Afghanistan,  dont les sévices et les cicatrices sont toujours visibles, et pire la réputation de barbarisme totalement incompatible mais convenablement collée à l'Islam suite à leurs aveugles et incultes doctrines? La soumission corps et âme au diktat juif qui gouverne le monde occidental d'une main de fer- par le monopole de ses finances- le contrôle sans partage des média et du système judiciaire- de la mise en scène du grand-guignol des partis politiques ? 
C'est dans le mouvement de contestation contre cette tyrannie que les militants de la liberté présents sur tous les continents, se mobilisent et militent pour sauver l'humanité des plans machiavéliques, inspirés du pure satanisme, que le Nouvel Ordre Mondial Juif mijote depuis des siècles. El Watan, nombres de média indépendants, les réseaux laïques, et les ONG, sont les esclaves et exécutants des directives transmises par les officines Brzezinski-Soros-Kissinger. Ils sont un poignard planté dans le cœur de la Oumma, pour neutraliser en elle ses instincts de défense naturelle, et corrompre ses convictions-croyances, ses valeurs morales universelles, et niveler la société sous le rouleau compresseur des euphémismes-utopies de la laicité-sécularisme-modernisme qui ont détruit le Christianisme. Et  aujourd'hui un forcing sans précédent contre l'Islam. L'offensive planétaire annoncée par l'opération Wikileak et orchestrée par les CIA-MOSSAD, se déroule en direct dans les pays devenus théâtre de "révolutions de jasmin".  Le dénouement des révolutions n'est pas celui diffusé par les chaines et canaux d'information dominants. L'aboutissement final et les conséquences pratiques, concrètes, de toute l'agitation sociale sont nullement aléatoires mais sous le contrôle des pouvoirs occultes et de leurs alliés, les stooges franc-maçons locaux, qui façonneront le devenir de certains pays, les menant en balade, d'une illusion vers l'autre, remodelant les constitutions à leur avantage,  une liberté d'expression caricaturale au peuple. Ces révolutions ne sont pas conçues pour apporter le bien être et la prospérité aux peuples. Dans les coulisses ces peuples sont la cible de plans de génocide, de division interne, de lutte de clan ou crise identitaire, de vagues de pénurie et de famine devant éliminer autant de "tubes digestifs" possible. Toutes les actions préconisées et les arguments présentés par la presse sont des leurres. Comment peut-on faire confiance à ces "beaux parleurs", "bons conseilleurs", qui vantent  les recommandations des "capitales européennes" dont les propres agissements vont à l'encontre des lois internationales, mais sont acquittés par le tyrannique "Conseil de Sécurité", où juge et accusé occupent  un même siège ? Démocratie sans justice est le totalitarisme où règne la raison du plus fort, même si les méfaits et les crimes sont documentés, exposés, visualisés, imprimés, filmés, jugés dans les tribunaux populaires internationaux. Par l'effet d'accoutumance visuelle programmé, ces méfaits deviennent banals, coutumiers, presque "normaux". Citons la destruction de l'Irak, de l'Afghanistan, de la Palestine, de la Cote d'Ivoire,de la Somalie, aux mains de ces donneurs de leçons démocratiques, les Alliés de la gouvernance par la force des armes et de la subversion par l'intox: USA, UK, EU, et leur coordinateur OTAN.
Le silence qui règne dans les salles de rédaction de nos quotidiens, à propos des manquements des capitales européennes envers ces peuples et le droit élémentaire à l'existence, n'est-il pas suspect ?
En conclusion et pour illustrer par un exemple concret l'idée résumée par le titre de cet article, je vous propose d'étudier la manière dont El Watan présente aux musulmans de ce glorieux pays ses meilleurs vœux
à l'occasion du Mawlad Ennabaoui, l'événement célébré par 1,5 milliard d'habitants de la Planète.
Comment ? Très judaiquement réfléchi, en donnant la parole lors d'un entretien (Lien), au plus irrespectueux juif ayant souillé de son passage cette Terre bénie par Allah : un nommé Anouar Benmalek.
Un apatride, personnage illégitime aux origines obscures. Ni musulman, ni chrétien, ni Algérien, ni Marocain, ni Français. Le qualificatif de bâtard est appréciatif de cet ignoble caractère, car en fait aucun Algérien ne voudrait même penser adopter une telle dégénérescence humaine. Après avoir vécu au sein de la communauté algérienne de Constantine, bénéficié d'une bourse d'État à l'étranger (Kiev), obtenu un poste d'enseignant à l'université et jouit de la bienfaisance et bienséance musulmane de ce généreux pays, l'effronté se spécialise dans l'insulte, l'infamie, l'affront, l'offense.... de qui ? Du Prophète Mohammed et de sa Noble Famille (Salla l'Allah Aali wa Salam). Même Sidna Aissa, sa Mère Marie (Aalaihima assalam) n'échappent à sa vindicte, tellement insultante, qu'elle n'a d'équivalent que dans les seuls enseignements dispensés dans les Yeshiva conformément aux lois du Talmude !! (Googler "talmude + jésus christ + sacrilège" pour une appréciation du sujet à travers quelques 90 000 références ! )
Recruté et commissionné par ses coreligionnaires du MOSSAD lors de son passage à Kiev, il bénéficie d'un "lifting professionnel" durant lequel lui est attribué des qualités de mathématicien et d'écrivain lui permettant de débuter une carrière littéraire embaumée d'une aura scientifique. (*)
Commence son travail de sape, de positionnement dans l'opinion, de provocation contrôlée, de teinture idéologique (pseudo-contestation au système), la gloire sous le patronage de Calmann-Lévy et de tous les média juifs de France, etc..
Une situation imprévue, le nettoyage de la décennie '90 de la violence islamique, le force à rejoindre sa vraie patrie. De là, dans la pure tradition juive "Chutzpah", il fait son bras d'honneur à 1.5 Milliards de Musulmans. Réconforté par une réputation sur mesure d'écrivain, de poète, de mathématicien (sic), d'historien, de politicien, d'antropologue, etc.., c'est le CNRS et la NASA fusionnés, il se lance dans le sujet tant affectionné par ses sponsors talmudes, la provocation par le blasphème, le sacrilège, le racisme cru, la prostitution intellectuelle, en un mot des créneaux juteux gratifiés politiquement, et matériellement bien rémunérés, tant le clash des civilisations est d'actualité et sur les tablettes des penseurs outre-atlantiques.(**) 
La maison d'édition mossad n'est pas dépassée par le volume de production, c'est le travail littéraire à la chaine !
«Désabusé, amer, le monde arabe rêve encore d’un prétendu âge d’or (qui n’a, bien sûr, jamais existé) où les Arabes (ou ceux considérés comme tels… ) étaient tous « frères », du calife au sujet le plus ordinaire.» (Lien)
Cette âne aux balbutiements grotesques, sied aux conditions de recrutement, la chutzpah . Il est un moindre honneur que ces idiots utiles ne méritent pas, celui de l'insulte. Sans foi ni loi, ni honneur, ni dignité, ni respect de soi ou d'autrui, l'insulte largement méritée, donnerait un semblant d'importance à ces dégénérés... "tamzaliens", épaves humaines que l'Algérie a définitivement balaillées de sa porte. Il est stigmatisant de découvrir le trait commun de ces célébrités de la littérature algérienne francophone, leur islamophobie est rabbique. La culture est-elle aussi neutre qu'elle le prétend ? (Lien "vol de nuit", et les fréquentations de Benmalek) Pour archive, la photo de ce transgresseur au cas où vous le croiseriez..... 
_____________________________________________________________________
(*) 
Des milliers de spécialistes de l'édition, toutes langues et matières de recherche confondues, sont à l'œuvre, jour et nuit, dans les rédactions et laboratoires au service du MOSSAD pour produire des best-sellers littéraires et des découvertes scientifiques, servant de tremplin à leurs hommes de confiance, dont la gloire ainsi assurée sert de certificat d'authenticité, pour faire ingurgiter aux naïfs crédules les plus grotesques théories. C'est grâce à ces agents de la perfidie et de la subversion de la pensée qu'on découvre un peu partout des "intellectuels" de terrasse qui se disent convaincus de leurs liens généalogiques avec les hominidés ou "grands singes", et pourquoi pas ? Théorie scientifiquement désavouée et réfutée, mais libre à eux d'y souscrire...Les mulets ne savent-ils pas qu'ils sont le croisement de l'âne et de la jument ?
(**) Lien pour un aperçu de la décrépitude de ce retardé bégailleur et de sa profanation des plus hautes valeurs révérées par les Musulmans. "Ô Maria" que le faussaire présente comme une apothéose de son œuvre historico-fictionelle sur l'Andalousie, omet le fait majeur que les criminels derrière l'inquisition sont des Marranos, juifs convertis. 


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Seriez-vous un petit peu jaloux de lui par hasard??????????????
Mr Anouar benmalek ne se cache pas derrière des pseudos pour dire et écrire ce qu'il pense et qu’il a le droit de croire, j'espère. Ce qui n'est vraisemblablement pas votre cas Mr....wah truc machin. Ou peut être non, ce n'est pas de la jalousie non je ne crois pas, plutôt un manque de couilles. Oui ca doit être cela.
Karima de Montréal