13 juin 2010

Arnaque Du Vaccin H1N1 : La Recette de la Fraude.

NaturalNews nous offre un supplément d'informations pleines d'enseignement sur le complot, ou pour utiliser un terme plus conforme, sur la "collusion" de l'OMS (WHO) et du cartel du médicament dans la fraude du siècle, la vaccination contre la grippe porcine H1N1.
(Traduction d'extraits )
«L'intégrité de l'OMS totalement compromise»«Le rapport a été rédigé par Deborah Cohen (British Medical Journal, rédacteur des rubriques ), et Philip Carter, un journaliste qui travaille pour le Bureau du Journalisme d'enquête à Londres. Dans leur rapport, ils déclarent :"... notre enquête a soulevé des questions pertinentes. Si elles ne sont pas traitées, le virus H1N1 peut encore revendiquer sa plus grande victime - la crédibilité de l'OMS et la confiance dans le système mondial de santé publique."
«En réponse au rapport, le secrétaire général de l'OMS, le Dr Margaret Chan a défendu le secret et la confidentialité de l'OMS, en disant que l'OMS avait volontairement gardé le secret des liens financiers, afin de "... protéger l'intégrité et l'indépendance des membres tout en accomplissant cette mission critique [et] aussi de garantir la transparence. " (sic)
Le Dr Chan ne semble pas comprendre le sens du mot «transparence». Là encore, l'OMS a toujours déformé la réalité afin de servir ses maîtres, les entreprises, les géants pharmaceutiques qui tirent profit de la maladie. Pour dire qu'ils gardent les liens financiers un secret dans le but de "protéger" l'intégrité des membres, c'est comme dire qu'on a servi de l'alcool lors de la réunion des "Alcooliques anonymes", afin de garder tout le monde loin de la bouteille. Ça n'a absolument pas de sens.
Au fait, depuis quand le processus de décision de l'OMS aurait un quelconque un sens ?
Même Fiona Godlee, rédacteur en chef du British Medical Journal (BMJ), a eu des mots durs envers l'OMS :
"...sa crédibilité a été gravement endommagée. L'OMS doit agir maintenant pour rétablir sa crédibilité."
«Nouvelles Critiques contre l'OMS »«Le BMJ n'est pas la seule publication médicale de l'OMS pour critiquer sa mauvaise gestion des conflits d'intérêts. Un autre rapport de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a également critiqué l'OMS, en disant: «l'Assemblée parlementaire s'inquiète de la façon dont la pandémie de grippe H1N1 a été gérée, non seulement par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), mais aussi par les autorités de la santé compétentes au niveau de l'Union européenne et au niveau national. " Il poursuit en expliquant que les actions de l'OMS a conduit à "une perte d'importantes sommes d'argent public, mais aussi des séquelles et des craintes injustifiées face aux risques sanitaires encourus par le public européen en général."
«Le plus drôle est que NaturalNews et d'autres défenseurs de santé à base de remèdes naturels avions prédit cette situation il y a un an, et nous n'avons pas eu à dépenser des millions de dollars pour une étude menant à cette conclusion. elle était flagrante pour quiconque sait à quel point en réalité, la corruption pourrit l'industrie des soins. Les cartels font pratiquement n'importe quoi pour gagner plus d'argent, y compris la corruption des conseillers scientifiques de l'OMS et leur paiement de ristournes lorsque les ventes de vaccins augmentent. L'industrie du vaccin et tous les démarcheurs (dealers) du médicament ont bien sûr critiqué ce rapport d'enquête. Ils disent que l'OMS "n'avait pas le choix" sauf de déclarer une pandémie et de recommander les vaccins, puisque les vaccins sont le seul traitement pour la grippe. C'est un mensonge, bien sûr: car la vitamine D a été scientifiquement prouvée cinq fois plus efficace que les vaccins dans la prévention des infections grippales, mais l'OMS n'a jamais recommandé en vitamine D à quiconque. »
«L'accent a été sur la recommandation de vaccins à haute marge de bénéfice, jamais celle de produits qui effectivement aideraient le plus les gens. nous savons maintenant pourquoi selon le "cercle vicieux" : plus vulnérables à la pandémie sont les gens, plus de victimes du H1N1 il y aura, plus l'importance des programmes de vaccination sera prouvée, et plus de ventes seront justifiées !
Les gens ont été maintenus dans l'ignorance de remèdes naturels, en d'autres termes, faire en sorte d'enregistrer plus de victimes et lancer un appel urgent pour les programmes de vaccination de masse. (Quelques vies humaines entraveraient-ils la voie des bénéfices des grandes sociétés
pharmaceutiques ? Jamais !) »
«Comment l'arnaque a été opérée :( Voici un résumé du déroulement de la stratégie de l'escroquerie des vaccins de l'OMS )
Étape 1) Exagérer les risques: l'OMS amplifie le risque de pandémie en déclarant une pandémie de phase 6, même si le taux de mortalité du virus était si faible qu'il pouvait être arrêté avec de la vitamine D en supplément simple.
Étape 2) Exhorter les pays à constituer des stocks: l'OMS a exhorté les pays du monde entier à stocker les vaccins H1N1, il l'appelle une «urgence de santé publique".
Étape 3) Brasser l'argent: les pays dépensent des milliards de dollars d'achat dans le stockage des vaccins H1N1 pendant que Big Pharma (cartel pharmaceutique) empoche l'argent.
Étape 4) Récolter les pots de vin: des conseillers, quant à eux, recueillent leurs commissions occultes offerts par les fabricants de vaccins. Ces ristournes ont été intentionnellement gardées secrètes.
Étape 5) Gardez les gens dans la crainte: Afin de maintenir la demande pour les vaccins aussi haut que possible, l'OMS a continué d'enflammer les paniques en mettant en garde que le virus H1N1 était extrêmement dangereux et tout le monde devait continuer à se faire vacciner. ( aux Etats-Unis le Centers for Disease Control and Prevention-CDC fait écho au même message .)»
«C'est de cette façon qu'a réussi l'une des plus grands escroqueries du siècle, les vaccins contre la pandémie, efectuée comme une opration de gangsters. Les conseillers OMS sont repartis avec du butin de trésorerie, les compagnies pharmaceutiques avec d'énormes profits, et les contribuables des pays du monde entier ont été livrés aux prises avec des vaccins inutiles pourrissant sur les étagères et qui devront bientôt être détruits (au coût des contribuables, sans aucun doute) ou vidés dans les égouts (là où ils vont contaminer les cours d'eau !)»
«Pendant ce temps, personne n'a osé crier la vérité au public sur la vitamine D, ce qui garantit que la prochaine pandémie sera une nouvelle occasion de répéter l'arnaque exactement de la même façon (à but lucratif encore plus). » 
«La criminalité de l'industrie du vaccin.» «L'essentiel, dans tout cela est le tableau effrayant et combien tragique de l'industrie des vaccins, devenue si corrompu et ce que l'OMS et les CDC sont réellement. Mes amis, ce qui s'est passé dans cette affaire est appelé la corruption. Des ristournes ont été payés, des mensonges ont été propagés et les gouvernements ont été escroqués de milliards de dollars. Ce sont des crimes punissables par la loi, commis par nos dirigeants de la Santé Mondiale.» 
«Les questions à poser sont
-Pourquoi les gouvernements continuent-ils de permettre aux organismes de santé publique d'être facilement corrompus par l'industrie du vaccin? 
-Et qui dénoncera cette conspiration du pillage financier qui exploite les membres du public comme s'ils étaient des cobayes générant des bénéfices? »

-«La prochaine fois que vous entendrez l'OMS faire des déclarations, rappelez-vous: Leurs conseillers sont sur la liste des destinataires des "dessous de table" versés par les compagnies pharmaceutiques, et à peu près tout de ce que vous êtes susceptibles d'entendre de l'Organisation Mondiale de la Santé est motivé par le gain personnel de son administration, plutôt que par son engagement envers la santé publique. »
-«Oh ! Par ailleurs ... et pour mémoire, il n'y a pas eu une seule étude scientifique jamais publiée montrant que le vaccin contre le virus H1N1 était fiable. Pour commencer non seulement la grippe pandémique H1N1 est une fraude, mais le médicament qui était supposé la traiter, est également une fraude. Et maintenant nous connaissons le reste de l'histoire, la raison pour laquelle cette campagne a été lancée : les commissions occultes de Big Pharma, versées à des conseillers qui ont recommandé à l'OMS de déclarer une pandémie. »

Aucun commentaire: