24 févr. 2010

Critères D'Authencité et D'Objectivité .

Le reférencement ayant pour source les recherches des internautes classées par "Google", "yahoo", "Alexa" et autres "moteurs", il y a mille astuces pour publier un site et gonfler son indice de référencement, parmi lesquelles des offres professionnelles.
Mais le moyen le plus sûr, est la collusion et le copinage  à travers les réseaux d'affiliés à un même agenda politique (sioniste, juif, ONG,..etc), telle la puissante nébuleuse judéo-sioniste, dominante en France colonisée (choix de ce pays pour l'affinité de la langue utilisée par les champions de la démocratie en Algérie). Le raisonnement est valable pour El-Watan et ses acolytes de la presse "indépendante", à laquelle je réserve l'épithète démoncratique, pour leur activisme et chauvinisme de défense des "droits", comme camouflage des armes subversives, laïcité-athéisme  et tolérance laxiste, qui s'acharnent contre les valeurs morales et religieuses d'une majorité.Majorité dont ils se sont désignés avocats d'office.Remarquez qu'une fois leur plaidoirie expédiée,  l'opinion  impuissante est incarcérée. La prison des utopies et idéologies mensongères (laïcisme, humanisme, égalitarisme, modernisme, féminisme, liberté-égalité-fraternité) lui servant de logis. N'oublions pas de signaler au passage leur orchestration de la dramatisation des malaises sociaux  artificiels ou amplifiés qu'ils traduisent en mécontentement, mal vie, revers des carences économiques et insuffisances multiples. Leurs méfaits accomplis nos champions des droits de l'homme, en bon mercenaires de la plume, se précipitent vers les tribunes occidentales (Paris, New York, Londres, Rome, Genéve, Oslo, etc..) et récoltent leurs honoraires, les "prix internationaux" (euphémisme pour "chèque bancaire" et une tape amicale sur la tête) et les gratifications diverses. Auréolés de  prestige et armés de leur notoriété, ils retournent à leur besogne, plus destructifs et néfastes que les armées de Gengis Khan. Leur CV rehaussé par le lifting international sioniste, et un certificat de conformité de leur talent d'agent provocateur en poche,  ils découvrent les  privilèges de la caste  des "experts". Leurs avis sont à présent d'inspiration divine et  les plateaux-crachoirs médiatiques se disputent leur bave.Aucun thème n'échappe à leur érudition, l'Islam en particulier est décortiqué dans ses moindres détails sous leur introspection, citant le Koran avec une  maîtrise épidermique qui ferait des envieux parmi les mécréants et les infidèles. Toujours en l'interprétant selon leur goût, ne craignant ni le blasphème, ni le ridicule d'un pédantisme frauduleux, dévoilant leur nudité intellectuelle devant les controverses surfaites, les "bulles" du genre foulard ou  voile islamique. Sans retenue dans leur défense des outrages de Rushdie et des kamikazes de la plume, que les idéologues du clash des civilisations parrainent si généreusement, au grand plaisir de la néo-connerie de Jew-York.  Les lamentations de ces démocrates "victimes" du totalitarisme et l'extrémisme religieux résonnent dans tous  les média, ne  diminuant que lorsqu'ils  doivent céder la place à ceux des ténors de la shoah, le serviteur ne s'assoyant jamais à la table de son maître.  -------------------------------------------------------------------------------------------
Intéressantes les images de nos lauréats, le visage rayonnant de leur inconscience béate et malhonnêteté intellectuelle, subjugués par l'émotion lors de la rencontre de leurs maîtres kosher  !  (Googlez et constatez par vous mêmes). Notez l'insistance de leurs sponsors sur le subterfuge de "l'excellence et de services rendus aux organisations internationales" (auquelles nos héros vouent leur allégeance), jamais les services qu'ils auraient pu rendre à leur peuple et nation! Il est vrai que ces experts de la diatribe, diffamation, affrontement, n'ont que trop fait pour le pays en s'acharnant contre le mythique "système". Et toutes les alliances sont recevables et opportunes, mais avec les pires ennemis, à l'image de Baya et le virulent sioniste "l'Express". Haute trahison consommée jusqu'à la racine dissimulée sous une victimisation narcissique et des lamentations masochistes! Quelques spécimens :
"Publicité":
«Cible d’attentats terroristes par deux fois, harcelé par la justice, menacé par les imprimeurs d’Etat et confronté aux étaux divers improvisés par un pouvoir liberticide, Omar Belhouchet reflète bien l’image d’une presse aux premières lignes du combat pour la liberté et la citoyenneté. Titulaire de plusieurs prix, dont celui de « héros de la liberté de la presse », décerné par International Press InstitutePlume d’or en 1994 (distinction de l’Association mondiale des journaux pour honorer des défenseurs de la liberté de la presse), le directeur d’El Watan a toujours vécu ces honneurs comme un hommage à tous les hommes des médias algériens pris entre les feux assassins et les pressions étatiques. M. Belhouchet venait justement d’assister au congrès mondial de l’Association mondiale des journaux (AMJ) et du Forum mondial des éditeurs au Cap en Afrique du Sud.»
« La journaliste du quotidien Le Jeune Indépendant, Nassima Oulebsir, a reçu le premier prix Maghreb et Moyen-Orient qui lui sera remis par le directeur du journal El Watan Omar Belhouchet.»

"Publicité"
«Intéressons nous à présent à la lauréate de cette année, Baya Gacemi a fait ses études en Science Politiques et Droit International à la Sorbonne. Elle a rejoint le milieu de la presse dès son retour en Algérie en 1985. Au début de l’ouverture démocratique de l’Algérie après Octobre 1988, elle intègre les hebdomadaires « l’Observateur » et « la Nation ». Depuis 1990, elle est la correspondante de l’hebdomadaire Français « l’Express ».  Dans son discours prononcé devant l’assistance, Ali Djerri(*) a déclaré que la cérémonie d’attribution du prix Omar Ourtilène de cette année est très importante et historique dans le parcours de l’entreprise El Khabar, qui a payé un lourd tribu pour parvenir à ce qu’elle est aujourd’hui, et comme El Khabar Baya Gacemi a combattu pour être ce qu’elle est, c’est pourquoi elle a été désignée par la commission du Prix International Omar Ourtilène. (*) «..il s'engage dès son plus jeune âge au sein du mouvement de la jeunesse algérienne ainsi qu'au sein du Parti d'avant-garde socialiste (PAGS(wikipedia). (Parti communiste de Hadj Ali).
------------------------------------------ 
  «Ali Djerri honoré à Washington.(El Watan)Le PDG de la société El Khabar, Ali Djerri, a reçu mardi dernier le prix « Chevalier du journalisme » à Washington lors d’une cérémonie organisée par le Centre international des journalistes (ICFJ) américain. La remise de cette distinction annuelle qui récompense le courage a coïncidé avec le 20e anniversaire de ce centre qui œuvre pour l’amélioration de la qualité journalistique à travers le monde.» 
L'écho de cette info publiée par «yabiladi.com» (LIEN) a suscité la réaction pertinente, simple mais géniale, d'un lecteur :
« Message»
«Re: Distinction internationale pour la presse algerienne
Auteur: adelko
Date: le 12 août 2004 à 21h57    /Gmar» «felicitations a khouya pour ce journaliste algerien mais il faut pas trop faire confiance aux recompenses des organismes US c est plus pour causer la merde au gouvernement que pour la liberte du journalisme regarde ce que les US font a al jazeera qui est l une des meilleurs sources journalistiques arabes.»   -----------------------------------------------------------------------------------------

«Nassima Oulebsir reçoit le Prix Lorenzo Natali 2008» (Lien) «La journaliste du quotidien Le Jeune Indépendant, Nassima Oulebsir, a reçu le premier prix Maghreb et Moyen-Orient qui lui sera remis par le directeur du journal El Watan Omar Belhouchet....«Parmi les participants à ces débats, figure Omar Belhouchet, directeur du quotidien El Watan, Jonathan Clayton, correspondant Afrique du Times, et Anya Sitaram, présentatrice de télévision et journaliste BBC.»

 -----------------------------------------------------------------------------------------
Reuters. Interlude.
 Une pyromane criminelle a été arrêtée.Elle tenait un stylo, qui s'avéra être un briquet, pour  mettre le feu à tout vent.Son délit accompli, elle courrait revêtir les uniformes de pompier et de policier (en même temps), se lamentait avec les victimes et trouvait toujours moyen de désigner "l'auteur" du crime. Un vrai démon qui a tenté d'accrocher à son tableau de chasse  la tête d'un Raqqi-exorciste.Celui lui a lancé quelques versets qui l'ont neutralisée et elle s'est retrouvée en tôle, immobilisée par une camisole de force, qui a eu raison de son pouvoir malifique. Ce qui bafoue les enquêteurs et les magistrats est son prénom signifiant en Arabe "paisible et saine d'esprit", sans doute une erreur d'orthographe lors de l'inscription à l'état civil. Ses compagnes de prison préfèrent l'appeler Dhaalima.
 --------------------------------------------------------------------------------------------
L'affaire (plus sérieuse), qui a été publiée sous le titre « Procès El Watan-médecin charlatan de Belouizdad (Alger)» illustre le dénigrement exercé par la presse "indépendante" (l'étendard du laïcisme-athéisme-trotskisme à la main), contre les croyances et mœurs de la majorité. Dévoilant ainsi leur rôle  d'agents provocateurs, véhiculant dogme et  croyance qui agressent les convictions de la masse des musulmans. Ces endoctrinés désorientés  ne confrontent jamais leurs adversaires par la force des arguments, mais par l'insinuation, la diffamation furtive et voilée et toujours suivant une trajectoire "en ricochet". Ce qui dérange El Watan, représenté par la donzelle Pas-Saine-du-tout, sous les ordres du représentant officiel des média judéo-talmudes en Algérie, Belhouchet, est bien sûr la conviction religieuse imperturbable de la majorité. Toutes les tentatives et les campagnes effectuées,  depuis le temps du socialisme spécifique et des démons marxistes (judéo-talmudes), pour ébranler la foi religieuse du peuple, ont échoué. Le docteur-raqqi en question est un leurre et prétexte, la cible est le Koran. Le livre sacré dont nos suivistes-modernistes défient les bienfaits, les  injonctions et les prescriptions. Car le Koran est une entrave, un obstacle à leur travail de sape. Sa destruction, prescrite par les utopies satanistes judéo-talmudes, est une étape que leur agenda souhaiterait dépasser. Théorie et utopies mensongères qu'ils ont adoptées par ignorance et par insoumission à Allah.  Leur choix malheureux est l'agent viral qui transmet l'aigreur qui les  maintient dans cette état de rébellion, d'agressivité mentale et morale, qu'ils canalisent dans leur lutte interminable contre "quelque chose". Le système, le Monde et ses imperfections, le Président clément qui les ménage malgré tout leur belligérance, l'Islam comme mentionné plus haut, les Musulmans auxquels ils ne ressemblent pas, et desquels ils se distancent car convaincus de leur retard cul-turel, les reniant pour n'avoir pas (aveuglément) enjambé le pas au "modernisme", ou plus exactement, les errements du "modernisme", de cette culture française décadente. Culture aujourd'hui prise en otage par l'éternel conspirateur juif qui la pétrie au grès de ses humeurs, pour garder le contrôle des  ruminants du "métro-boulot-dodo". D'où  ces "enquêtes" policières de la pimbêche (Femme ou jeune fille impertinente et prétentieuse qui fait des manières), qui perquisitionne les cabinets de docteurs. Ces réciteurs du Koran qui en concordance avec le message divin, trouvent en le Livre Sacré,  bénédiction et sérénité, et dans sa lecture, source de bienfait et remède aux dysfonctionnements (physiques et mentaux), et ressource devant l'occulte irrationnel. Que trouve-t-elle de dérangeant, sinon la contradiction à son matérialisme chauvin. Quinze siècles d'histoire, sous la splendeur du "soleil d'Allah", attestent en la pertinence et l'efficacité de ces  remèdes, remèdes que le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) a prouvé être fiables, et a recommandé aux fidèles, pas aux impies. De quoi se mêle-t-on ? 
Une forme de provocation ?
Les arguments fragiles des plumes empoisonnées des trois singes de la sottisedrapés de "scientisme" formel  ne peuvent réfuter ou infirmer une réalité appuyée par le témoignage de centaines de millions d'individus lucides. 
Quelle prétention ! 
Parallèlement,  face aux problèmes pratiques du genre "vaccination contre le H1N1", El Watan remplie la tâche de "dealer" des produits nocifs,  commercialisés par les maîtres de l'ombre qui délèguent au besoin les "professors" de service, soudoyés par l'OMS et les BigPharma, pour nous berner. Le plus révoltant est de constater que leurs arguments sur la fiabilité des vaccins s'opposent aux évidences exposées par les experts internationaux qui dénoncent un génocide en préparation. Ignorance des vérités ? Surprenant de la part de ces concierges, qui  à propos de l'immeuble "Algérie" connaissent tout sur tous. Tentative de génocide,  et complicité de la presse (El Watan , ElKhabar, Quotidien d'Oran, Liberté, etc) dans cette tentative de crime contre l'humanité ! Pourquoi n'avoir pas envoyé cette donzelle s'enquérir des méfaits de cette opération, que la Commission Médicale Européenne qualifie de «plus grande farce de l'histoire de la médecine». Trop "modernes" ces firmes pharmaceutiques pour faire l'objet d'enquête ? Ou plutôt trop puissantes ? Et le jugement à Sidi M'hamed ? Il a soulevé les bêlements des moutons de panurge qui partagent les fantasmes idéologiques de la pègre de la presse indépendante , vilipendant le jugement en criant "Hoggra". Pourquoi pas "Shoah" tout cours, pendant qu'on y est  ? Ne serait-ce pas le terme approprié? Vues  les affinités spirituelles, idéologiques, politiques et civilisationnelles ! Mais surtout financières! Car la banque BNP Paribas (Rothschild) est les bailleur de fonds des ElWatan-ElKhabar dans le cadre de l'acquisition de leur imprimerie dernier cri. (N'est-ce pas Mr Ali Djeri, notre Karl-Marx national, partisan du communisme humaniste "spécifique" , et qui découvre les bienfaits du capitalisme kosher !?)
--------------------Philanthropie française en action-----------------
 « Cest le cas pour l’Algérie, où l’ambassade de France à Alger a soutenu en 2007 un programme de formation en direction de quatre quotidiens algériens – El Watan, El Khabar, Liberté et le Soir d’AlgérieExtrait de «L’ESJ, carrefour mondial de la formation dans la presse.» Ici (Lien).«Les journaux ont bien évidement apporté leur part de financement », a encore affirmé Frédéric Baillot. Pour celui-ci, les organes de presse et les entreprises sont le gagne-pain de l’école tant leur apport aux finances est substantiel. L’ESJ a tenté une expérience avec des partenaires algériens. Avec l’université de Blida et avec les quatre journaux mentionnés ci-dessus. Avec l’institution universitaire, les liens sont rompus ; du quatuor de quotidiens, seul El-Watan continue son programme de formation.»  La France refuse de nous livrer des munitions pour fusil de chasse, lorsque  les conditions  le dictaient, durant la lutte contre le terrorisme, mais est si généreusement disponible pour aiguiser les plumes empoisonnées de la discorde,  brandies par la presse "indépendante".

Conseils et remèdes pour les innocents qui croient en tout ce que publient  les média, toutes dénominations confondues, mais dans ce cas les sites d'info numérique sur le web. 
Le classement (ranking) publié par la "4IM", basé sur les statistiques  des moteurs de recherche, offrent plusieurs interprétations. Pour ceux concernant l'Afrique,  il traduit une reconnaissance du niveau d'intégration de ces organes de presse dans les desseins et l'agenda de l'oligarchie judéo-talmud, pas plus, pas moins. (Organes=agents volontaires, serviles et consentants, ou dupes sous influence des dogmes et utopies du tyran juif ).Au contraire, l'indice pour juger  de l'objectivité, de l'authenticité, du désintéressement ou de l'honnêteté, d'un auteur ou d'une association, et  l'utilité-pertinence de son travail est qualitativement obtenable par:
-1- l'appréciation contraire, inversement proportionnelle      à sa popularité dans les "principaux média" (mainstream), au volume de publicité bénévole qui lui est  offerte, et  à son approbation par les pouvoirs politiques et les ONG  .
-2- l'inverse de sa fréquence  de  référencement (liens) sur les sites commerciaux sionistes; ceux des "démocrates", mercenaires et idiots utiles;  des ONG et leurs filiales,   L'indice de vérité-objectivité-authenticité ==  (1) + (2) + (3)
--------------------------------------------------------------------------------------------
A l'opposé, plus l'auteur ou l'association bénéficient favorablement , par l'abondance sur les sites sionistes, de liens pointant vers leur propagande ,  plus sûrement vous  attesterez de la connivence sournoise et néfaste qui existe entre les différentes parties et de leur collusion autour d'un même agenda subversif. Lors de la consultation des infos qu'ils publient, le lecteur doit s'armer de  beaucoup de prudence et garder son esprit critique  pour tirer profit de son travail et s'éduquer. Pour discerner le vrai du faux, et non pas se soumettre à la manipulation subtile dont il est la cible. Mieux vaut une tête bien faite que trop pleine (à savoir un récipient inerte rempli de l'intox que déversent les maîtres de l'intrigue). Les sources d'éducation réelle, ennoblissant l'être humain surabondent. Elles sont émancipatrices, libératrices, arrachent  l'individu des utopies illusoires et éclairent sa vision et perception du Monde. Elles couvrent  tous les domaines d'intérêt imaginables. Elles sont là  sur le net, offrant leurs trésors  pour ceux qui veulent s'enrichir.Une chose est certaine, elles ne sont pas disponibles sur les sites classés par la "4IM", qui mécaniquement (statistiques non significatives) pointent vers ces décharges d'ordures qui cultivent la haine et catalysent les frustrations. Rendez-vous sur l'un d'eux et constatez le raffinement intellectuel des articles et le genre de commentaires qu'ils suscitent. Mais avant tout, remarquez l'entraide active qui y règne. Au nom de quel programme? La laicité, la tolérance laxiste, la phobie de l'Islam et de l'Arabe.
Spécimens:  Guysen.com (Israel, sionistes),    AfriqueDuNord.com (Israel-France, crypto-sioniste, arabo/islamo-phobe)  Kabylie.com (crypto-sioniste,  arabo/islamo-phobe), HumanWatch (subtile, succursale-ONU, sioniste) Constatez au  lien ici,  ou visualisez une copie en cliquant ici         Etc, etc...  

Aucun commentaire: