21 févr. 2010

L'Art De Semer La Discorde Par L'Intox: LeMatin D'Ailleurs Lance Ses Ballons Sondes.

Le Druide Benchicou pourra dormir en paix, lorsqu'il quittera ce monde, ses dons occultes de clairvoyant ne seront pas exteints, mais se perpétueront à travers l'œuvre de ses  élèves et  adeptes du culte de diseurs de bonnes aventures et de cartomanciens.
Son calvaire au Goulag d'El Harrach n'aura pas était vain, bien au contraire il aura  permis la fondation d'un rite mystique de l'auto-flagellation sado-masochique, et l'éclosion de nouveaux talents dans la science de la divination.Pour preuve, les articles que ses apprentis devins confectionnent quotidiennement sur le site du Prêtre en chef.
Un de ses prêtres benjamins, de la dernière couvée, nous en a fait la démonstration dans une publication récente(Lien).
Un vrai scoop extatique ! (Note: Extraits uniquement, vous laissant le plaisir de découvrir, par vous mêmes, les pouvoirs de ces adeptes chicouriens à travers les chicanes de leur exaltation spirituelle, de la lumière, de la Vérité tout nue, ou en bikini.)
-«...le conflit qui opposerait le président Bouteflika au patron des services secrets algériens (DRS), le général de corps d'armée Mohamed Mediène (Toufik) a pris une tournure encore plus alarmante avec la décision du président de mettre en place une «Commission d’enquête autonome», composée de plusieurs magistrats et procureurs civils et militaires en vue de rouvrir certains dossiers et affaires d’assassinats qui ont marqué la décennie noire notamment ceux de feu Mohammed Boudiaf ou encore du Général Fodil Saidi.».
Soulignons la modestie remarquable du jeune apprenti qui attribue cette révélation à «Selon des sources proches de la Présidence de la république algérienne et dont Le Matin-DZ a reçu les informations.», refusant pudiquement toute rétribution, mérite ou applaudissements pour ses facultés divinatoires.Tout celà étant sous le sceaux du secret, les incantations qui précédent ces séances médiatiques sont transmises oralement, de la bouche du Maître à ses disciples, sous sermon, et ne sont en aucun cas divulguées ou  révélées aux profanes (vous et moi), sous peine d'exécution capitale.
Dans un sursaut d'extase, un second état,  telle la transe des chamans tibétains, l'apprenti sorcier nous confie:
« Sur l'affaire Boudiaf, Bouteflika veut enquêter sur le rôle joué par les différents chefs de départements et organes affilié au DRS, comme le département du contre espionnage et de la sécurité intérieure , et le département de la sécurité de l'armée, en dressant une liste de quelques anciens cadres du DRS, et des services auxquels incombait la mission de protection du feu président Boudiaf, et qui se sont retrouvés cités dans la procédure d'enquête.
A l'ordre du jour aussi le dossier de l'assassinat du général Fodil Saidi ancien patron de la DDSE (département de la sécurité extérieure), qui s'est vu limoger arbitrairement de la tête de la DDSE pour ensuite être nommé a un poste moindre, celui de chef de la quatrième région militaire, avant d’être victime d'un attentat qui lui avait coûté la vie et celle d'une dizaine de militaires qui l'accompagnaient, sur une route déserte de la région de Ourgla en 1996. Bouteflika pointe le doigt sur le DRS et son service d'action et infiltration (S.A.I). Dans ce dossier figurent les nom des agents  du DCE (département du contre espionnage) accusés d'avoir joué un rôle décisifs dans la disparition du général : Hassane B., Redouane M., Hakim B., Abderazak K., Yazid B., Badis B., El Hadj Ali O., Abdelmadjid B., entre autres. Cette liste a été établie sur la base de l'inventaire de leur ordres de missions et déplacements relatifs a la période précédant l'attentat ainsi que tous les éléments et informations complémentaires les concernant.»
Epoustouflant! Divin tout cours! Remarquez la précision ! Appréciez le détail ! Et cette débauche d'information, si confidentielle et si authentique, qu'on croirait entendre le Président lui même, se confesser.
Et pourtant, c'est de  la-bas-chez-lui
la France, que notre divin "Aissat B.", caché derrière son clavier WIFI (qui lui permet encore mieux de se distancer de son PC, évitant d'être repéré), nous livre une autre vision :
-«Des copies des deux dossiers d’enquête ont été adressées par la Présidence aux Services du DRS afin de les compléter dans le but de faciliter la mission de la Commission d’enquête mise en place par Bouteflika». «Bouteflika veut imposer cette Commission d’enquête au Patron du DRS qui n’apprécie pas vraiment la chose. »
Pour ne pas gâcher le plaisir, je vous en dirais pas plus, faites un pèlerinage au Temple du Druide Benchicou, et découvrez par vous mêmes les miracles de ce nouveau culte qui, selon "4International Media & Newspapers", est tellement référencé par ses confrères démoncratiques, sur les sites de la confrérie judéo-talmude du net, qu'il a gagné énormément en prestige et se classe parmi les dix associations médianes d'Algérie.Au besoin équipez-vous d'une boule de cristal, au cas où l'apprentissage de l'art ésotérique vous tenterait.
Je réserverais à un autre jour, une introduction aux dogmes libertains, Watanéens, Soiréens, et tant d'autres, qui se spécialisent dans la cartomancie, l'adulation des ancêtres puniques, l'esclavage-adoration du dieu Illuminati, etc...
Et pour étoffer nos connaissances, nous pourrions jeter un bref regard sur les réactions que ces ballons sondes médiatiques provoquent parmi les naïfs et crédules de notre généreuse nation.Il est intéressant d'étudier les effets de ce travail d'ingénierie sociale sur la pensée de nos concitoyens et leur opinion,  eux qui apprennent les balbutiements de la liberté d'expression, lentement mais sûrement, sous le regard attentionné, maternel,  des prêtres aguerris de la presse indépendante. 
A bientôt. 
----------------------------------------------------------------------------------------------

 

Aucun commentaire: