4 janv. 2010

Algérie: Vaccination Criminelle et Débat Occulté Par Ministre Incompétent.






Peut-on faire confiance à cet homme ?


Avant de répondre, ayez en tête que l'enjeu est votre santé et celle de vos enfants, dont vous êtes seuls responsables.
En introduction, à travers quelques articles de presse prenons connaissance du sujet que je souhaite couvrir.

REVUE DE LA PANDEMIE A/H1N1 EN ALGERIE.
 

-(06.12.2009) (Echorouk)
"D’autre part, le syndicat national des pharmaciens privés (les associés NATURELS du cartel) a entamé ses contacts avec la tutelle pour organiser l’opération de distribution de 500 millions de masques de protection et de dépliants de sensibilisation." "Le président du syndicat a indiqué que toutes les parties pouvant avoir un rôle dans la lutte contre la pandémie ont été associées" (contre un ennemi virtuel mais des affaires réelles, puisque selon Echorouk : "Saïd Barkat a mis en garde les médecins spécialistes qui ont des liens douteux avec des laboratoires européens et américains").
"Soulignant que la distribution de 8 mille dépliants pour sensibiliser les citoyens, sera suivie par celle de 500 millions de masques de prévention. L’Algérie devrait recevoir ce lundi son premier lot de vaccins contre la grippe AH1N1 sur les 20 millions de doses qu’elle a commandées et qu’elle devrait recevoir sur une période étalée sur six mois."
"Les personnes les plus vulnérables et exposées au virus bénéficieront en premier du vaccin à titre gratuit. L’enveloppe dégagée pour l’achat d’une quantité suffisante de vaccins est, selon nos sources, de 7 milliards 900 millions de dinars."
(soient approximativement 160 millions $, une somme colossale que le bon sens réserverait à l'investissement durable, infrastructure-et-équipements hospitaliers.
 Enveloppée d'un voile opaque cette opération non dite de tentative de génocide, conçue et gérée pour renflouer la maffia des banques, les propriétaires des cartels "koshers",  Novartis, GlaxoSmithKline, Baxter et acolytes.Preuve des intérêts en jeu, qui donneraient le vertige, non seulement aux pharmaciens privés, mais à toute la chaîne des professionnels complices de la désinformation qui couvre la pandémie.La plus grande responsabilité revenant à nos "spécialistes et serviteurs" de l'OMS, dont la cupidité et l'ambition leur ont fait franchir allégrement les limites du code  de déontologie, mettant en danger une population crédule et généralement illettrée !)



  
-(15.12.2009) (Echorouk)
"Sur la liste des victimes, figure un homme de 66 ans, résidant à Sétif qui souffrait d’une maladie cardiaque et de complications respiratoires sévères avant même de contracter le virus. Une autre personne, âgée de 54 ans et souffrant d’une maladie chronique, est décédée dans cette wilaya. La troisième victime a été enregistrée dans la wilaya de Tipasa; une jeune fille âgée de 23 ans" ( sans précisions).
"Alors que la quatrième victime est un homme de 46 ans, retrouvé mort à son domicile dans la wilaya de Djelfa. Le rapport du médecin légiste a démontré qu’il avait contracté le virus avant son décès et qu’il souffrait déjà d’autres affections, dont l’hypertension artérielle et l’obésité."
"Par ailleurs, une femme enceinte dans la wilaya de Relizane, vient allonger la liste des victimes. Elle a contracté le virus peu avant son décès au moment d’accoucher par césarienne (virus donc présent dans la salle opératoire non astreinte aux règles
d'hygiène !)"
"Le ministère de la santé a instruit l’ensemble des directeurs de wilaya et les responsables des hôpitaux de référence afin que la prise en charge hospitalière des personnes atteintes du virus AH1N1 soit limitée aux cas graves, c'est-à-dire les femmes enceintes, les personnes souffrant de surcharge pondérale ou de maladies chroniques contaminées par le virus.".  
(les enfants ne comptent pas ? Alors que c'est eux, selon l'OMS même, les plus fragiles, les plus sensibles et bien sur les plus nombreux.) 



 
-(16.12.2009) ( Echorouk )
 "Lors d'un entretien hier avec la chaîne une de la Radio nationale, le Ministre se voulait rassurant en affirmant que les doses de vaccin contre le virus A/H1 N1 doivent  d'abord être soigneusement contrôlés par l'Institut de référence Pasteur d'Alger avant d'être distribuer aux différents hôpitaux à travers le territoire national."
"Saïd Barkat a également indiqué que le vaccin contre la grippe porcine importé par l'Algérie ne présente aucun risque sur la santé des citoyens contrairement à ce que veulent faire croire certaines parties." (antigrippal Arepanrix contient  du squalène,
un adjuvant, le produit excessivement nocif du vaccin !)



-(19.12.2009) (Echorouk)
"Le ministre de la santé a déclaré que certains médecins prescrivent des médicaments récemment mis au point et qui ne figurent pas sur la nomenclature des médicaments. Autrement dit, ces médecins permettent gratuitement à des laboratoires étrangers d’expérimenter leurs produits sur les patients algériens, particulièrement les cancéreux."  (Le ministre ne mentionne pas la possibilité que ses services et laboratoires pourraient être affectés du virus des "pots de vin")

"Saïd Barkat a mis en garde les médecins spécialistes qui ont des liens douteux avec des laboratoires européens et américains." (diversion, ou prêche du curé ?)

"Et d'ajouter qu'il est tout à fait normal que chaque vaccin présente des effets secondaires, mais celui acquis par l'Algérie est dûment certifié par l'OMS et ne présente donc aucun danger pour la santé publique." (Naiveté ou insouciance ? Ceci  devrait alerter l'opinion publique sur le niveau de compétence des gestionnaires de la crise, en la personne du ministre, qui s'en remettent aux recommandations de l'OMS, non  fiables, au vue des accusations de corruption portées contre  ses directeurs qui auraient bénéficié de faveurs de la part des cartels du médicament, la Russie menaçant de se retirer de l'organisation !)

-(30.12.2009) (Echorouk)

"Un total de 710 mille doses de vaccins  conformes aux normes de sécurité sanitaire, selon le laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques, qui avait indiqué que 3,1 millions de doses restantes étaient en cours d’analyse."( Quelles normes ? Rien ne filtre des laboratoires.Quelle type d'analyse? Mystère et huis clos total.)

"Ayant reçu une injection du vaccin, le ministre de la santé Said Barkat voulait donner l’exemple afin de rassurer la population." (Quel risque ? Risque calculé ? Les personnes de son âge sont de toute manière les moins exposées aux risques d'effets secondaires, et ses discours démagogiques ne prouvent  pas scientifiquement que le vaccin est fiable. La vaccination serait-elle un acte de foi  et d'adhésion à un nouveau culte sanctifié par Saint Barkat ? Ou une idéologie? Même la religion a sa logique et ses règles, pourquoi dans ce cas devrait-on le croire "sur parole"?
  Sable aux yeux ? Exercice de prestidigitation? Les autorités ignorent-elles  les données scientifiques qui dénoncent les méfaits du vaccin et réfutent les arguments des canaux internationaux officiels compromis par l'existence d'intérêts financiers occultes liés aux cartels et banques ?)


"Pour sa part, le directeur général du laboratoire GSK en Algérie, Abdelkader Aït Djamaatine (l'agent provocateur des cartels, qui coordonne la corruption des services, spécialistes, laboratoires de la santé, et des pharmaciens, selon Dr Barkat ) avait précisé que le vaccin importé du Canada répond à l'ensemble des critères de sécurité sanitaire." (Illustrant le dicton:  "moul alfoul ikol ....")



"Ils sont appelés également à rester sous contrôle médical pendant 30 minutes
( Expéditif ? Fast food ? ) pour prendre soins des vaccinés au cas où ils sont sensibles au vaccin. "
(les complications recensées  surviennent seulement après plusieurs heures/jours !)



Le tumulte qui depuis 18 mois agite la planète au tour de la pandémie semble nullement perturber la quiétude béate de Mr Barkat, aussi prêtons un moment notre attention au vacarme  international que sa surdité l'empêche de percevoir.
A travers quelques exemples parmi les milliers disponibles:

-Des centaines de professionnels tirent l'alarme: les risques liés au vaccin sont trop graves, et les bienfaits pas évidents, ni  prouvés à 50 %.
-Un neurologiste de renommées mondiale dénonce: «Le chercheur Chris Shaw dit que la notice du produit,  information de GlaxoSmithKline pour son vaccin contre le H1N1 (grippe porcine) ne fournit pas assez de données.Lors d'une conférence, pour laquelle il a aimablement offert son temps, Dr. Shaw discute d'abord de la base de sa recherche, comment elle est conduite, et ses résultats. Il fournit alors l'analyse critique du vaccin  H1N1 « AREPANRIX» (option de nos laboratoires) et souligne le déficits apparent d'essais et d'études appropriés sur la sécurité (données disponibles actuelles) permettant au gouvernement Canadien de déclarer que le vaccin est sans risque pour l'usage public
(données satisfaisantes pour notre vétérinaire, car lui n'est pas trop exigeant envers le cheptel national qui a une meilleure résistance aux toxines).
Ou du même spécialiste:
«Je ne suis pas convaincu que le virus H1N1 n'est  pas suffisamment dangereux, pour  la plupart des gens, pour justifier leur exposition au risque potentiel des effets secondaires du vaccin. »
Exemple des complicité locales qui confusent le débat et empêchent la diffusion impartiale de toutes les expertises et opinions, dont ceux des opposants à la vaccination :
-El Watan, (le cheval de Troie médiatique Rothschildien): d'habitude très critique du gouvernement, s'aligne inconditionnellement sur la politique de l'OMS et chante les bienfaits du vaccin en publiant les déclarations de ses experts:
-Question d'El Watan au  Professor Claude Hannoun professeur honoraire à l’Institut Pasteur et expert reconnu... et bla bla bla:
"Le polémique à propos de la vaccination est déjà lancée. Pensez- vous qu’il y ait réellement danger à vacciner. Peut-on aujourd’hui être sûrs que le vaccin ne provoquera aucun effet secondaire grave ?"
-Réponse: «Les vaccins ayant reçu les autorisations de mise sur le marché des autorités européennes et nationales présentent toutes les garanties de sécurité.»
( Faux: les autorités européennes, EMEA, l'agence européenne des médicaments -- "qui est à  deux-tiers financée par l'industrie pharmaceutique" selon Transparency (pdf)-- "a édité un résumé des réactions défavorables aux vaccins H1N1 et du Tamiflu en Europe jusqu'au 13 décembre 2009"."Des centaines de décès en liaison avec le vaccin ont été rapportées aux organismes de normalisation nationaux, pour l'Europe seule".)
-Professor:"Cependant, tout vaccin peut susciter des effets secondaires liés à la réponse immune et le bénéfice d’un vaccin doit être mesuré en comparant les risques. Maladie dangereuse ou pas ? Effets secondaires importants ou pas ? Il est « légitime » de vacciner en priorité les femmes enceintes (d'une pierre, deux coups !), particulièrement à risque, et puis les personnels de la santé, car ce serait « un manque de responsabilité » de leur part du public ne pas se faire vacciner."  "Shalom" ! (Donneur de leçons de morale, avocat du syndicat du crime pharmaceutique, jugeant les milliers de professionnels de la santé s'opposant à la vaccination, d'irresponsables.Assumant qu'ils le sont, c'est la situation de votre gestion-monopole de la santé qui  serait à condamner.N'est-ce pas vous qui les avez formés-éduqués ?)


-Professeur Kamel Sanhadji , Chevalier de l'Ordre du Mérite (France):
« On a trop perdu de temps, il est maintenant temps de vacciner ».
«Le vaccin contre la grippe saisonnière efficace pour les deux grippes» 
(rejetant inconsciemment la nécessité d'un nouveau vaccin).

( Le consensus est entier chez nos "professors" d'universités française, combien bienfaisants, du haut de  leur tour d'ivoire face à foule, cet immense réservoir de cobayes algériens.On ne parle pas de SIDA, mais de H1N1 ! Soyez un peu plus modestes, la science est  vaste et complexe et un  domaine qui n'autorise pas les approximations et les avis personnels, spécialement lorsque les vies humaines sont en jeu !)
(Ma question à moi:Auriez-vous des promesses de financement de vos travaux de recherche ? )



- Yahia Makki, virologue à l’OMS, borgne au pays des aveugles, qui ne saurait mordre la main qui le nourrit (OMS) déclare: 
-«Le virus tue, le vaccin protège» (faux: une généralisation scientifiquement hasardeuse et erroné, preuve par l'exemple,

exemples:1- Le syndrome du Golf suite aux guerres d'Irak, milliers de décès et une centaine de milliers handicapés ! 
-exemple2: Les centaines de milliers de victimes ou de parents de victimes qui réclament par le biais des tribunaux des indemnisations colossales pour les préjudices occasionnés par les vaccinations, depuis 1970 !Les gouvernements des USA-Canada-France-Allemagne (etc..) après les faux fuyants d'usage pour innocenter les cartels pharma, ont été contraints par des juges souvent récalcitrants mais mis au pied du mur par des preuves accablantes, de verser des sommes importantes aux plaignants.Le nombre de victimes est en croissance exponentielle.
Ceci suggère l'insouciance des gouvernants devant cette hémorragie que les produits toxiques , appelés communément médicaments, font subir à la société, en vies humaines, handicapés, indemnités, pensions, et gaspillage en ressources de tout genre.

Makki  toujours :"Le moyen le plus efficace de lutter contre le virus H1N1, qui a tout de même muté", est selon le virologue," la vaccination". " C’est ce qui peut protéger des milliers de personnes contre ce virus, notamment pour les années à venir, surtout s’il venait à se présenter sous une forme encore plus sévère ", a-t-il prévenu. (Incroyable contradiction, fausse information, la mutation du virus annule dans 80 % des cas, l'utilité-efficacité du vaccin)

-"Il n'y a aucun mort parmi ces personnes vaccinées(faux). Des millions d'autres personnes sont vaccinées en Amérique, au Mexique... et elles sont vivantes. Le vaccin n'est pas dangereux." (Mensonge passible de condamnation pour crimes contre l'humanité:"Un adjuvant, le squalène,  a contribué à la cascade de réactions appelée « Syndrome de la guerre du Golfe », documentée chez les soldats impliqués dans la guerre du golfe. Les symptômes qu'ils ont développés comprenaient de l'arthrite, de la fibromyalgie, de la lymphadenopathie, des éruptions cutanées photosensibles (…) de la fatigue chronique, des maux de tête chroniques, des pertes de poils corporels anormales, des lésions cutanées ne guérissant pas, des ulcères aphteux, des étourdissements, de la faiblesse, des pertes de mémoire, des convulsions, des changements  d'humeur, des problèmes neuropsychiatriques, des effets anti-thyroïde, de l'anémie, une élévation de l'ESR (Erythrocytes), du lupus erythemateux disséminé, de la sclérose en plaques, de la SLA (sclérose latérale amyotrophique), le phénomène de Raynaud, le syndrôme de Sjorgreen, de la diarrhée chronique, des sueurs nocturnes et des fièvres de bas grade »
.(On compte des  milliers de décès parmi les psychopathes de l"Alliance du "Bien" qui ont souillé de leurs pieds l'Irak-Afghanistan ! ).
"Bien au contraire, c'est lui qui nous protège contre les dangers de ce virus cette année et nous protégera encore l'année prochaine."
(Affirmation trompeuse et fausse, à cause des mutations du virus,  l'inefficacité aujourd'hui et demain.On croirait entendre le Père Noël nous garantir une vie plus longue ). 
"Faites le choix de vous vacciner." "Selon l'expert de l'Organisation mondiale de la santé, il est complétement erroné d'accuser les laboratoires d'avoir fabriqué ce virus"(mensonge, les accusations de génocide et négligence grave contre "Baxter et acolytes" pleuvent  de partout et des associations civiles les poursuivent en justice avec dossiers accablants).
-"Pourquoi accuser les laboratoires de fabriquer ce virus et vouloir tuer l'humanité ? Cela est faux." (Non c'est vrai, il existe un complot de génocide ourdi par le Nouvel Ordre Mondial, et Yahia Makki s'avère être un agent consentant complice ou un "idiot utile" au service de son employeur l'OMS,   bras-outil du NOM).  
"Les laboratoires n'ont aucun intérêt à fabriquer des virus, encore moins tuer des gens... Ce virus n'est pas fabriqué par l'homme" (double mensonge et insanité, il ont intérêt et c'est eux qui l'ont créé en laboratoire via les manipulations génétiques des virus aviaires !)
-" La vaccination est l’unique moyen de lutter contre le virus ".
(Réponse mensongère ! Et grave pour ce spécialiste de l'OMS qui occulte:
-le vaccin grippal de saison

-les bienfaits de l'ail (préventif), la Chine en faisant la démonstration,
-une combinaison de 4 plantes curatives utilisées en chine: 7 malades, rétablis après 2 jours de traitement, la vitamine D, un  grand nombre de remèdes naturels qui ne servent pas les intérêts des "Big Pharma" et que les gouvernements corrompus prohibent (voir dossiers accablant contre la loi du silence qui dissimule les bienfaits de l'utilisation de remèdes naturels aux.....USA ! Consultez www.naturalnews.com, pour un aperçu de la guerre des "big-pharma" (les "cartels") contre tout ce qui nuis à leurs intérêts, avec la complicité de la FDA, l'organisme US régulateur des industries pharmaceutique et agro-alimentaire.)

LEÇON:

Il est triste de constater que nombre d'hommes "de science" sont les véhicules de la propagande officielle des cartels, il est exclus d'accorder à ces mauvais conseilleurs le bénéfice du doute, qu'ils mériteraient, s'ils avaient montré un peu de retenue dans leur analyse et avis médicaux.Il faut souligner que la pharmacologie n'est pas une science exacte, mais le sujet de controverse et débats contradictoires.Les certitudes de ces chercheurs traduisent leur mépris de la règle méthodologique, fondée sur la prudence et l'auto critique.Les examens et les tests des vaccins ont été bâclés et leur homologation hâtive, précipitation que l'OMS justifie par l'urgence de la situation.Urgence  exagérée par une mobilisation médiatique suspecte.En termes scientifiques, les arguments des parrains de la vaccination s'apparentent à un appel  à la Foi plus qu'à la Raison. «Science sans Conscience n'est que Ruine de l'Âme».

L'OMS érigée en divinité infaillible, poursuit une campagne d'hystérie religieuse qui a nourri et exaspéré la frayeur et l'angoisse à l'échelle planétaire, ignorant des défis plus
importants, lancés par l'introduction des OGM dans l' agriculture, des contaminations chimiques et nucléaires occasionnées par l'utilisation d'armes prohibées  lors des agressions Israëlo-Américaines, le SIDA, la grippe saisonnière, le cancer,  etc...

En comparaison, les scientifiques désintéressés et intègres qui dénoncent ce complot de la vaccination ont le mérite de critiquer et dénoncer les méfaits de la nébuleuse OMS-Cartels Pharma. Ils ont le courage d'affronter la furie du système qui ne ménage ni le lobbyisme, ni le harcèlement, ni les lois scélérates , ni les représailles, contre les voix qui dévoileraient sa cupidité et ses malversations. La répression exercée par la FDA aux USA contre les militants et médecins "contestataires" s'apparente à  l'inquisition religieuse.(Lien instructif), par sa  virulence et les moyens mobilisés pour taire toute opposition au programme vaccin-tamiflu.


  RÉTROSPECTIVE ET BILAN INTERNATIONAL PARTIEL DE LA "PANDÉMIE". 

Chronologiquement, quelques "perles" de la débâcle  tentatives de confusion que les partisans de la vaccination s'activent à propager en exagérant les dangers de la pandémie et en suggérant des solutions qui aggravent plus qu'elles ne solvent la crise, cette "bulle" que l'OMS a gonflée jusqu'à s'éclater, concluant une année marquée par la débâcle du NOM, mais la liste des victimes de la vaccination risque
d'être longue.Mais là encore, les manipulations médiatiques maîtres de l'art de subversion sauront effacer de la mémoire collective les déboires de cette opération de génocide ou en déviant l'attention de l'opinion par le montage de quelque autre crise
planétaire.

 

-(02.12.2009)

"Après que les Autrichiens aient refusé "d'être parqués" dans les centres de vaccination pour l'injection du vaccin non testé contre la grippe porcine, que le ministre de santé Alois Stöger avait recommandée, ce dernier se rétracte !
Après revirement et affichant un nouveau visage, il se présente maintenant en tant que critique de l'OMS et de sa déclaration d'alerte planétaire de niveau 6, alors que la grippe n'était que modérée.Selon un rapport du journal « Heute », Stöger a dit, lors d'une réunion de l'UE à Bruxelles cette semaine, que le système universel de déclaration par l'OMS doit être réévalué."(Source Article)

-(04.12.2009)
"La grippe s’avérant bénigne, on prépare toujours davantage l’état d’urgence, que l’on considère semble-t-il comme une étape obligée.
Dans la perspective des élections régionales de mars prochain, Nicolas Sarkozy s’est rendu en Seine-Saint-Denis, mardi 24 novembre, pour remettre le thème de l’insécurité sur le devant de la scène. Un passage de son discours est passé à peu près inaperçu : Jean-Luc Mélenchon invité de France Inter dimanche soir, l’a mis en évidence. Le Président de la République n’a rien annoncé de moins que la création de milices citoyennes pour assurer le maintien de l’ordre."
« Des réservistes expérimentés seront recrutés comme délégués à la cohésion police-population. Ils s’appuieront sur des "volontaires citoyens de la police nationale", c’est à dire des habitants dont je veux engager le recrutement pour qu’ils s’impliquent dans la sécurité de leur propre quartier. »

-(05.12.2009
"Le Président français Nicolas Sarkozy a annoncé des plans pour constituer des groupes paramilitaires pour patrouiller des quartiers des villes, les banlieux « un grand nombre d'immigrés vivent, dans une campagne résonnant des échos inquiétants de l'Europe fasciste des années 30."
" Les « groupes paramilitaires civils sont censés maintenir l'ordre public dans le banlieue. Mais la décision de les affecter coïncide avec les  élections régionales prochaines suscitant des craintes qu'ils soient utilisés pour intimider les adversaires politiques.Permettre à une force armée irrégulière de patrouiller les cités d'immeubles, ghettos réputés pour leur taux de chômage et leur pauvreté, et les résidents endurent la discrimination quotidienne et le racisme systématique, est un moyen sûr de créer une atmosphère d'intimidation et de violence et pourrait mettre à feu à l'agitation sociale à large échelle.
 Sarkozy et ses appuis  globalistes, de plus en plus impopulaires et  pourraient cependant bien espérer s'accrocher au pouvoir en employant la tactique de "diviser pour régner".

Le financement  d'armées privées entraînera la France dans la descente d'une spirale de violence, détournant  ainsi l'attention publique loin de leurs crimes financiers et autres, tels que l'utilisation des vaccins toxiques par les centres de vaccination."
-(08.12.2009)  
"Mille élève-infirmières et enseignants qui ont organisée Samedi une manifestation devant le ministère de la Santé à Paris, dénoncent l'ordre du gouvernement les obligeant à travailler dans les 1100 centres du pays (vaccination contre la grippe porcine) au moment où émergent des rapports sur la désorganisation, les conditions infectes et l'intimidation du personnel.

 Les élève-infirmières disent qu'elles sont contraintes de travailler dans des conditions inhumaines, ayant à supporter 14 heures sans relâche ni poses adéquates.Ceci suite à un décret qui les oblige à travailler dans les centres, sans contre-partie salariale.Pire les étudiants qui refusent disent avoir été escortés aux centres par la police!" (la dictature en marche)


-(21.12.2009)

"L'évidence suggère jusqu'ici que la grippe H1N1 n'est pas une menace importante, et il y a peu d'évidence que les vaccins de grippe soient efficaces pour éviter la grippe, déclare Tom Jefferson, DM, indiscutablement l'expert mondial en matière de vaccins de la grippe.
Dr. Jefferson a écrit 10 examens de recherche sur le vaccin de la grippe pour  "Cochrane collaboration", qui est reconnu comme l'établissement scientifique international largement  en tête dans l'évaluation de la recherche clinique."

"Jefferson note que l'Australie a juste fini l'hiver, et seulement 131 décès liées à la grippe
 ( influenza tous types confondus) se sont produits cette année. Puisque la population de l'Australie est 22 millions de personnes, ce taux de mortalité n'est pas significatif. On n'a pas besoin de prédire le futur quand le futur s'est déjà produit quelque part ailleurs."

"Les analyses détaillées précédentes de Jefferson des vaccins de grippe démontrent une efficacité négligeable à l'ajout de bénéfices supplémentaies de santé. L'équipe de Jefferson affirme avec véhémence, « il n'y a pas pas assez de preuves pour décider si la vaccination courante protège efficacement de la grippe, les adultes en bonne santé."
(1) les recherches effectuées par Jefferson confirment que la vaccination de grippe a réduit légèrement le nombre d'adultes confirmés souffrant de la grippe, mais il y avait un nombre plus important d'adultes éprouvant des "maux similaires à ceux de la grippe"  (ses symptômes sont semblables à ceux de la grippe, mais sont cependant vraisemblablement causés par d'autres virus, pas les virus de grippe).
Le résultat est que le nombre d'adultes devant aller à l'hôpital ou prendre un congé de maladie n'a pas changé entre ces adultes ayant reçu le vaccin de grippe et ceux qui ne l'ont pas été."
"Bien que les médias favorisent généralement le vaccin de grippe pour les enfants, Jefferson et son groupe de recherche ont récapitulé leur recherche à ce sujet par l'affirmation, « des politiques nationales pour la vaccination des enfants en bas âge en bonne santé sont basées sur peu ou aucune donnée déterminante.»

 (2) "elles(les politiques nationales) ont airé des inquiétudes les plus fortes concernant le manque d'efficacité et de sécurité de la vaccination contre la  grippe des enfants en bas âge (deux ans et moins).
Elles ont noté que le vaccin de la grippe est efficace en réduisant la grippe chez les enfants de plus de deux ans, mais ont trouvé peu d'évidence que le vaccin de grippe était efficace en réduisant les absences à l'école, par exemple. De plus, elles n'ont trouvé « aucune évidence convaincante» que les vaccins peuvent réduire la mortalité, le nombre d'admissions aux hôpitaux, les complications sérieuses et la transmission de la grippe dans la communauté ".


 -(22.12.2009)"Le gouvernement de Nouvelle Zélande arrête la vaccination suite aux plaintes de citoyens."

-(22.12.2009)

TAÏPEH Docteur poursuit en justice la CDC de Taiwan pour la mort d'un enfant vacciné/H1N1.
(Taiwan News) -  
Un gynécologue se décide à ester les «Centres de Controle des Maladies» après la mort de son fils âgé de sept ans, inoculé du vaccin contre le virus de grippe A /(H1N1), 
ce qu'ont indiqué mardi des sources officielles. La CDC nie qu'il y ait un lien entre le décés et la vaccination et a indiqué qu'elle continuerait sa campagne actuelle d'inoculation. Le garçon de Taichung, prénommé Liu, n'avait aucun antécédent ou problème médical, avant d'être vacciné à l'école le 19 novembre, a déclaré Chang Yao-tsung, un membre du «Parti Progressiste Democratic» d'opposition au conseil municipal de Taichung, parlant au nom des parents de l'enfant.


 -(23.12.2009)."La Suède arrête la distribution du vaccin."
-(23.12.2009)".AstraZeneca rappelle 4,7 Millions de vaccins aérosols."

-(25.12.2009) "Le gouvernement Serbe annule les contrats d'achat de vaccins contre la grippe porcine auprès de Novartis/Suisse, les gens refusant le vaccin.La faible réponse à la vaccination rend le besoin et les contrats d'achat caduques."
-(26.12.2009) "Ministre adjoint de la santé de Pologne? lors d'un débat télévisé? questionne les actions de l'OMS, des compagnies pharmaceutiques, des «annonceurs» de pandémies, etc...)"

 -(27.12.2009)"Conseil de l'Europe:"Nous avons eu une grippe saisonnière modérée et une pandémie de canulars", a déclaré Wolfgang Wodarg, le président de la commission de la Santé au conseil de l'Europe.Le parlementaire allemand, lui-même épidémiologiste et Directeur de la santé a Flensburg.En ses capacités de professionnel de la santé, il a observé de près la«pandémie» H1N1 (grippe porcine), depuis le 11 Juin(2009), jusqu'à nos jours.Il qualifie la «pandémie» «d'un des plus grands scandales médicaux du siècle !» et pour cela il a décidé «de dénoncer l'affaire devant le Conseil de l'Europe."

-(28.1.2009) "Transparency International, un organisme de veille permanente sur la corruption, basé en Allemagne, a critiqué la campagne de vaccination massive contre la grippe des porcs «une catastrophe surdimensionnée, afin de servir les intérêts des entreprises pharmaAnke Martiny, ancienne député du SPD au parlement allemand, a déclaré «que la grippe porcine s'était avérée être un tigre en papier
Elle a critiqué «les liens entre les membres de la commission permanente de vaccination en Allemagne (Stiko) et les entreprises pharmaceutiques«Stiko devrait fournir des preuves qu'il n'y avait aucun conflit d'intérêt » a-t-elle dit.
 En attendant, les millions d'Allemands font face à une augmentation de leurs contributions,de huit euros ou à plus en 2010, pour l'assurance-maladie, un organisme déjà endetté , pour payer une partie du milliard d'Euro, coût de la campagne de grippe porcine. ."

-(30.12.2009)GENÈVE (AFP) - "Le chef de l'organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan a indiqué mardi qu'elle n'a pas encore été vaccinée contre le virus de grippe porcine, qui a tué dans le monde plus de 11.500 personnes."
"J'ai demandé à mon service médical pour s'enquérir je peux aller obtenir ma vaccination, a-t-elle dit à des journalistes à Genève, précisant qu'elle venait juste de  retourner de son congé."(Pas pressée vu l'urgence de la crise? Et un peu évasive la réponse) 
"La directrice générale de l'OMS a souligné qu'elle devait « naturellement » être vaccinée et que «  parmi son personnel  à l'OMS, beaucoup avaient déjà eu leur injection contre le virus A/H1N1».( On s'intéresse à VOUS ! Quand allez-vous être vaccinée ? )


"Plusieurs pays ont lancé leurs programmes de vaccination, au cours des deux mois derniers, mais le taux de participation a été inférieur à celui prévu.( d'où des stocks inutilisés)."

 "L'Allemagne a indiqué que début décembre elle souhaiterait vendre ses surplus de vaccins  à d'autres pays, alors que la Suisse indiquait mi-décembre qu'elle donnerait une partie de ses stocks aux pays en voie de développement et vendrait une autre aux pays qui essayent toujours d'acquérir les vaccins."
Huit cents mille personnes diagnostiquées par erreur dans la farce de grippe porcine.

LE JAPON LANCERA UNE ENQUÊTE SUR LES DÉCÈS CONSECUTIFS AU VACCIN DE GRIPPE PORCINE. (Kyodo News)
«Le ministère de la Santé effectuera une enquête épidémiologique pour déterminer si les vaccinations contre la grippe H1N1 peuvent augmenter le risque de décés pour les personnes avec les maladies chroniques sérieuses, ont déclaré des fonctionnaires du ministère( Ces enquêtes sont normalement effectuées avant, pas après !)
 «Le ministère de la Santé, département « Social et travail », prévoit de lancer l'étude au printemps prochain à cause d'un nombre croissant de rapports de décès et d'effets secondaires sérieux, parmi les personnes qui ont reçu des injections de vaccin contre le virus produit localement.»

«Le ministère a indiqué que les décès de post vaccination ont atteint le n° de 104, dont approximativement 80 pour cent sont des gens âgés 70 ou plus, qui ont eu des maladies chroniques ou des désordres, alors que presque 1.900 cas d'effets secondaires avaient été rapportés aux établissements médicaux.Il estime que 14,92 millions de personnes ont été vaccinées jusqu'ici dans tout le pays
 (Enquête impossible à gérer vu le nombre de vaccinés ! )

Et maintenant "la Perle rare":

-(01.01.2010)Parlement européen enquête! OMS et le scandale de la pandémie «universelle»
Par F. William Engdahl pour "Global Research".

«Les Etats membres du Conseil de l'Europe lanceront une enquête en janvier 2010 sur l'influence des entreprises pharmaceutiques sur la campagne globale de grippe porcine, se concentrant particulièrement sur l'ampleur de l'influence de l'industrie sur l'OMS. Le Comité de la Santé du Parlement de l'EU a unanimement passé une résolution réclamant une enquête. La décision est une mesure longtemps exigée par le public réclamant la transparence « du triangle d'or » de la corruption existant entre l'OMS, l'industrie des pharma et les scientifiques- d'universitaires.»
 (Professors Makki, Hannoun et Sanhaji, vous n'avez qu'à bien vous tenir !) 
«Corruption coupable d'avoir de manière permanente ruiné les vies de millions de personnes et même causé la mort .
Le parlement a unanimement voté la résolution qu'a présentée Dr. Wolfgang Wodarg, ancien membre du SPD au Bundestag allemand et maintenant Président du Comité de santé du Parlement européen. Wodarg est un médecin et un épidémiologue, un spécialiste des affections pulmonaires et de la médecine environnementale, qui considère la campagne « universelle » courante de grippe porcine de l'OMS comme « l'un des plus grands scandales de la médecine du siècle !!»



-(04.01.2010) Cerise sur le gâteau du crime, la mendicité !

 Taiwan: «un homme reçoit NT$50,000 d'indemnisation après vaccin de grippe porcine.Le département de la santé (DOH) a décidé hier de verser des NT$50,000 d'indemnités d'aide à un homme de 35 ans parce qu'il montrait des symptômes incluant  l'engourdissement des membres inférieurs après inoculation du vaccin de la grippe d'A/(H1N1), faisant de lui le premier destinataire de l'aide financière liée aux personnes victimes d'effets secondaires du vaccin.Les médecins experts siégeant dans une commission d'examen des cas médicaux liées à la vaccination ont dit qu'ils avaient jusqu'ici passé en revue  39 cas . Mais l'homme était le seul patient qualifié pour bénéficier des  mesures d'aide


                                                           Conclusion:


Le nombre incalculable d'articles dans les média (de la planète) exposent et condamnent la campagne de vaccination contre le H1N1.Il est évident que la crise
de la «pandémie» constitue une déconvenue pour les responsables de l'administration de l'OMS.L'épidémie réelle , par son caractère médical modéré, devint le prétexte et  l'amalgame de visées criminelles et financières.

La crise dévoile l'incompétence des organisations chargées de suivre  l'évolution et  le développement de situations futures plus graves et urgentes. L'inadéquation des décisions prises pointe non seulement vers des erreurs mais dévoile également des faits regrettables assimilables à de la malversation, à l'abus d'autorité et de confiance.
LE TRIUMVIRAT  «OMS-CARTELS PHARMACEUTIQUES-
CORPS UNIVERSITAIRE/SCIENTIFIQUE»  EST LE PREMIER FAUTIF-SUSPECT  DE CETTE DÉBÂCLE
Surgissent beaucoup d'interrogations pertinentes, qui mobilisent l'attention de l'Humanité sur les risques qui la menacent,  lorsque gageant sa sécurité sanitaire  sur le bon vouloir de cette nébuleuse occulte.



 Références:

http://www.VaccineResistanceMovement.org
http://www.CanadiansForHealthfreedom.org
http://www.FalseFlagFlu.com
http://www.NeuroScience.ubc.ca 
http://www.naturalnews.com/ 
http://theflucase.com/ 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

le vaccin arepanrix gsk canada est non conforme sur le plan controle technique ,dossier remis au controle baclé des methodes provenant d'un institut allemand paul ehrlich et non d'organisations internationales fda, oms , pharmacopee européenne comme pour tous les vaccins.

wah fkir a dit…

Merci pour la précision, qui situe chronologiquement l'origine première des irrégularités dans les procédures
de contrôle expéditives qui ont caractérisé cette campagne de vaccination, pour le produit mentionné(arepanrix), à savoir l'institut allemand Ehrlich.Grave "défaillance" qui accroît notre inquiétude et réconforte l'avis des spécialistes au sein des commissions médicales européennes(parmi tant d'autres) qui exigent une enquête sur le "triangle d'or"
Pharma--OMS--Recherche/université.