10 sept. 2009

Tolérance: La Nouvelle Religion Seringue Du Laxisme.


Sur la même ligne de pensée coutumière à El Watan, et par la voix de Hacen Ouali:

Le fer de lance de la "presse indépendante" s'insurge contre la dénonciation des atteintes au mois sacré du Ramadhan, un pilier de l'Islam, publiées par le quotidien Ennahar dans un langage que notre cheval de Troie de la laïcité baisse-culotte réprimande et assimile, justement ou faussement là n'est pas la question, à celui du parti défunt, le FIS.
Ainsi au nom de la subversive idéologie-religion du laïcisme, et toujours en conformité avec sa ligne de rédaction anti-Islam (islamophobe), El Watan réitère ses prises de positions de défense de la liberté de culte, occultant la vérité historique de la présence prépondérante de l'Islam résultant du choix libre de toute une nation à opter pour la Vraie et Unique religion et effaçant du revers de la main le combat millénaire de ce peuple pour préserver sa foi contre les attaques répétées des colonialistes européens.
S'érigeant en avocat des causes perdues, celles des forces occultes et des agresseurs militaires qui tentèrent de contraindre ce peuple à désavouer ses convictions religieuses, Hacen Oualou (rien du tout) ose, sans foi ni loi, en appeler aux autorités pour qu'elles sévissent contre les "abus de langage" d'Ennahar !
Ayant sans doute lui même renié ses origines et devenu l'agent servile de l'offensive
internationale menée par les idéologues du Clash des civilisations, sous administration sioniste-talmudiste-judaïste, ce perfide dégénéré culturel sans pudeur, fait appel aux avis de toute une bande de scientistes bâtardisés (qualificatif de celui qui renie ses origines) pour appuyer son argumentation de fausse vierge, offusquée par le langage "osé" d'Ennahar.
Ce faux jeton ne souligne jamais la préoccupation légitime de tout Musulman devant l'agression planifiée que le pays subit sous les coups de butoir et les attaques subversives menées par l'inquisition lancée aux USA par la "Western Church", dés 1980, et mobilisant plusieurs milliards de dollars pour le recrutement d'algériens à la nouvelle Église chrétienne-sioniste (International Christian Zionism) !
Combien prétendus sincères sont son indignation et son parti pris, omettant de se conformer aux règles de bienséance qu'impose le respect des valeurs des 99.99 % de la population, une majorité dont il abuse la vraie tolérance et qu'il tente de décevoir de manière illusoire et infantile.
Vaille que vaille l'Algérie est musulmane et le restera, au grand dépit de quelques transfuges que le malheur accablera, au prix d'un visa ou d'une soupe populaire.

Aucun commentaire: