10 août 2009

Israél, vue subjective et complice d'El Watan.

Edito( extraits El Watan/25/07/09)
Tayeb Belghiche:


Belghiche, une "commère de bain maure", affiche son indulgence et s'apitoie sur le sort d'Israël, ce rejeton indiscipliné, cet enfant gâté, naturellement innocent, que l'Oncle Tom devrait périodiquement gronder pour le rendre plus sociable.

Notre "commère de bain maure", auto proclamé "journaliste indépendant",membre de la branche locale de la nébuleuse "presse libre" (complice des ONG , des partis humanistes-socialistes-communistes, et de tous les "ismes", enfantés par le judaïsme-talmudisme que financent les Rothschilds),
reproche à l'état judéo talmudique de ne pas exhiber suffisamment d'affection à ses voisin et plus de retenue dans ses "caprices" hégémoniques.
Des Arabes, il n'en a faire que dalle!
Ceci en accord avec la ligne éditoriale d'El Watan,car les Arabes, cette race d'envahisseurs qui ont colonisé la Berbèrie, un ilot de paix judéo-chrétien, pour laquelle la presse indépendante et laïque s'est mobilisée pour en faire valoir le droit à l'existence, ne méritent aucune pitié ni compassion.
Leurs campagnes de presse a toujours eu pour objectif de distancer ses lecteurs-cobayes de la culture Arabo-Musulmane, qu'elle qualifie de tous les noms, oppressive, conservatrice, rétrograde.
Notre marchand d'alphabet multiplie ses conseils pédagogiques à... Obama.
En vue de...regagner la confiance de ces naïfs d'Arabes, qui depuis 1948 courtisent le Macho Judéo sioniste, sans succès, il est recommandé à Obama de mieux maitriser le rejeton, ce chérubin innocent, bon enfant, qui hélas, a un tempérament quelque peu agressif.
Au passage, notons l'insistance de cet agent conspirateur, diable de journaliste, à nous faire avaler la couleuvre , glissée hors de sa manche de magicien, puis dissimulée derrière le voile du délit par omission, car évitant de souligner la totale soumission d'Obama au lobby juif, le tyran et maitre sans partage des USA.
La mise en scène médiatique orchestrant ce prétendu conflit entre la présidence US et les criminels Israéliens œuvre à leurrer en premier les Arabes (mais également l'opinion internationale) qui à défaut de justice, noieraient leur chagrin dans l'espoir et l'illusion du "renouveau" prêché par le menteur récidiviste Obama (Da'l Hocine pour les crédules!).
Car qui dirige le spectacle ? Le ventriloque ou son pantin ?
Le mythe soigneusement entretenu par la propagande judéo-talmudiste, de l'antagonisme périodique des centres de pouvoir à Tel Aviv et Washington, est une stratégie soigneusement étudiée et perpétuellement actionnée par la majorité des média (tous sous contrôle juif), pour entretenir la confusion et faire durer l'illusion qui consiste à attribuer au pensionnaire de la Maison Blanche un semblant de volonté politique personnelle indépendante, que se réserve le Président et qu'il présente "à la galerie" lors de ses shows et déclarations publiques !
Ce genre de manipulation médiatique est le catalyseur de toutes les activités intellectuelles stériles, polémiques, discussions , débats, analyses, publications, controverses de tous genres, qui servent à inonder l'espace informationnel planétaire dans le but de distraire les troupeaux de goyim, pendant que se trame dans les coulisses quelque opération criminelle d'envergure enfouie derrière l'écran de fumée (le fameux "smoke screen" ) que l'éternel conspirateur juif aura projeté au devant de la scène publique, par le biais de ce thème de discussion (sans fin), qui engloutit toutes les énergies intellectuelles de la planète, s'achevant sans résultat pratique ou utile.
L'art de la manipulation à grande échelle, sous support des média, l'arme de destruction massive silencieuse, qui ne laisse aucune trace matérielle de son impact !
Nos "commères de bain maure", de la presse "auto-proclamée libre", francophone et arabophone, s'allient sans scrupules à cette machination judéo sioniste, et à bien d'autres stratagèmes, qui perpétuent son emprise de l'opinion, par l'intox et la manipulation, le mensonge et la fausse rumeur, la confusion et la propagande.

Aucun commentaire: