18 janv. 2016

De quel Tamazight est-il question dans l’esprit de Nouria Benghabrit lors de l'annonce unilatérale de sa généralisation ?



Le projet de Constitution stipule, entre autres articles, la réunification et l’officialisation des multiples dialectes berbérophones fondus en une langue unifiée officielle «Tamazight». Ceci représente un compromis important visant à dissiper les antagonismes culturels et les sources internes et externes de friction de dissension régionales. Il satisfait les voeux de la majorité des citoyens pour qui la stabilité et la paix sociale sont des valeurs chères et hautement appréciées. Mais celà n’écarte pas la nécessité de procéder intelligemment et méthodiquement pour assurer la pleine réussite de cette entreprise capitale.
De quel Tamazight est-il question dans l’esprit de Nouria Benghabrit lorsqu’elle annonce unilatéralement sa généralisation ? Serait-ce le Tamazight conçu dans les laboratoires linguistiques de son institution universitaire la Sorbonne ? La question doit être posée et exige une réponse ! Ceci afin d’éviter d’entrainer l’école dans un labyrinthe sans fin et causer des pertes astronomiques de ressources matérielles et humaines autrement profitables à l’amélioration des performances de l’école existante dont les carences semblent ne pas préoccuper madame la ministre.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

la grand mère de Nouria Ghabrit est une juive de Constantine, donc dans leur loi, la maman de nouria est juive

et par conséquent Nouria est petite fille et fille de juives...ainsi elle même juive!!

CQFD

notre chère et malheureuse Algérie ne s' en sortira jamais avec toutes ces mauvaises graines...