15 déc. 2014

LES ONG, UNE INVASION FURTIVE QUI A TISSÉ UNE TOILE NATIONALE QUI MET EN DANGER LE PAYS.



L'AIDE DE L'UE, DE LA FRANCE, DES ONG À L'ALGÉRIE ONT SILENCIEUSEMENT PRIS UNE TELLE AMPLEUR, QU'ELLE SOULÈVE DES QUESTIONS CRUCIALES :
-L'UE A-T-ELLE ABANDONNÉ SES PROPRES CITOYENS, DÉCIDÉ DE LES SEVRER DE TOUTE CULTURE, ET DE METTRE FIN AU SOUTIEN DE LEUR PME ?
DANS CE CAS, POURQUOI PAS DÉPLACÉ SON SIÈGE DE BRUXELLES À ALGER ?
- L'ALGÉRIE BÉNÉFICIANT DE TANT D'ATTENTION, D'EXPERTISE, DE RÉORGANISATION DE SECTEURS VITAUX DE L'ÉCONOMIE, DE PLANS DÉCENNAUX DE DÉVELOPPEMENT, LE GOUVERNEMENT ALGÉRIEN N'A-T-IL PAS UNE OCCASION UNIQUE DE DEMANDER UN CONGÉ PAYÉ DE LONGUE DURÉE ET PROFITER DE SON TEMPS LUDIQUEMENT ?
À PONDÉRER PENDANT QU'IL NOUS RESTE DU TEMPS ET AVANT QUE NOUS DEVENIONS CITOYENS EUROPÉENS SANS ÊTRE CONSULTÉS, NI MÊME AVERTIS ! L'IDÉE NE DÉPLAIRA PAS À CERTAINS, JE SUIS SUR ! MAIS QU'ILS L'ANNONCENT PUBLIQUEMENT ET NOUS SOUMETTENT À UN REFERENDUM "DÉMOCRATIQUE" !

Aucun commentaire: