31 janv. 2014

Révolte Des Opprimés De France Contre La Dictature Juive Talmude. Silence Complice Chez Le Sioniste El Watan !

Ainsi va le monde en ces temps de dictature juive.
Attristante la situation des Goyim prisonniers de la "Matrice", ils ont les yeux bandés par une propagande massive et un battage médiatique dispensés du berceau à la tombe. Ceux qui arrivent à les ouvrir, ont la bouche scellée par les lois scélérates criminalisant la moindre contestation sous prétexte que toute allusion au despotisme juif est un signe d'anti-sémitisme. Il est interdit de dénoncer le complot sioniste ou de se plaindre de l'oppression juive multiforme au risque de subir les foudres des tyrans. Tout récalcitrant à l'ordre imposé d'une main de fer par la Kosher Nostra, est un hérétique passible du bucher. Traité de nazi, de révisionniste, d’extrémiste de droite, il est trainé devant les tribunaux et les condamnations des juges (juifs naturellement) lui pleuvent sur la tête ! Une situation surréaliste, une monstruosité planétaire, que les observateurs engagés parviennent à dévoiler uniquement sur l'internet, un subterfuge qui souvent ne leur épargnent pas les représailles. N'est-ce pas le cas de Dieudonné en France ? Pour le moindre signe de non-conformisme, une mise en scène théâtrale, un traitement policier lui est réservé et une justice expéditive lui assène des condamnations disproportionnées. Ses shows sont malicieusement interprétés par les média comme "appel à la violence et à l'antisémitisme" parce qu'il aborde la Shoah et transgresse, par l'humour, sa sacralisation de nouvelle religion du...Nouvel Ordre Mondial.
L'ardeur et la frénésie du gouvernement français (sic) à vouloir liquider" Dieudonné, s'explique par la volonté de protéger un tabou à ne pas enfreindre, même verbalement, par tout candidat à la dissidence, présent ou en devenir,  face au diktat juif ! Les ennemis de Dieudonné mobilisent tous leurs centres de pouvoir et lobbies (CRIF, LDJ) et ceux au delà des frontières, démontrant l'importance de ce mythe historique comme socle de la fondation du système totalitaire mis en place depuis des siècles par les architectes du sionisme devenus célèbres sous la signature des "Sages de Sion" et leur plan de domination "Les Protocoles ".
Dans des circonstances semblables, ont été banalisés (par ces mêmes pouvoirs) : l'injure contre Dieu (les Femen accueillies les bras ouverts à Paris), l'affront contre les religions, l'offense aux Prophètes, l'attaque contre les croyants, en un mot tout ce qui est désobligeant envers Allah et ses Prophètes.
Les critiques des média aux ordres qualifient ces outrages de "combat pour la liberté d'expression", de "respect de la laïcité", de " adhésion aux valeurs de la république" ! Les maitres effrontés du mensonge et virtuoses de l’hypocrisie n'ont aucune honte, superbes dans leur Chutzpah, ils sont devenus les arbitres des normes sociales et morales, qu'ils façonnent en accord avec leur plan de conquête et de subversion. Les sociétés "goy" sous la conduite des "enfants de Satan" croupissent sous le poids des immondices larguées par les législateurs talmudes.
Mais le recul du canon (l'arme médiatique) semble avoir surpris les artilleurs juifs, car une contre-campagne a été lancée en réponse à l'inquisition juive déclarée contre l'hérétique M'Bala M'Bala (Dieudonné).
1- le "Jour de colère" déclenché après publication de son manifeste  par un "Collectif citoyen" se distant de tous les partis politiques et se fond dans la masse de la population. 12 000 manifestants selon la police, 120 000, selon les organisateurs, ont défilé à Paris pour exprimé leur colère contre le système (impérativement  lire le communiqué contre le système de gouvernance de la France Koshérisée).
2- «Les Journées de retrait de l’école font trembler le système politico-médiatique».
 Un mouvement de protestation mené par appelons la, intellectuelle, révolutionnaire, combattante pour la justice et la dignité, une sainte du 21-em siècle, un monument de l'histoire moderne, une héroïne : Farida Belghoul (Lien, Lien ). Elle anime les débats scientifiques de l'éducation et présente des arguments irréfutables contre le détournement de l'école et de sa mission éducative, de sa métamorphose en centre, d'endoctrinement, de la déstructuration psychologique des élèves, et de l'aliénation des enfants. Une condamnation de grande ampleur fait suite à l'introduction des cours banalisant la malédiction de la confusion des genres.
 Son slogan :  "PROTÉGEONS LA PUDEUR ET L'INTÉGRITÉ DE NOS ENFANTS". Slogan partagé par une vaste majorité de Français, de toutes confessions et tendances politiques.
Imprévue est donc la résistance des Français à l'agression talmude satanique menée sous les euphémismes, de "mariage pour tous", "égalitarisme des genres et 3em genres", "lois anti-homophobie", et autres monstruosités introduites pour bouleverser et décomposer la cellule familiale et désintégrer l'ordre naturel de la société.
Observation pertinente, locale :  
Témoins de ces événements, les média indépendants sont subitement silencieux ! El Watan en tête !  Il occulte ce mouvement magnifique de la société française en faveur de la défense du devenir de l'humanité et la protection de l'harmonie naturelle de la création. Harmonie garantie dans toute société fondée sur l'adhésion aux lois de la création divine et non le laboratoire d'expériences sataniques effectuées par les Djinns sionistes. Pire que d'ignorer ces faits, El Watan réaffirme la complicité agissante de sa rédaction avec les pouvoirs juifs. Chose maintes fois mentionnée et soulignée avec insistance dans ce blog, El Watan le poulain de l'écurie Rothschild lancé dans le champ médiatique algérien, est entièrement impliqué dans la subversion juive contre l'humanité. Son travail n'est pas destiné uniquement à l'Algérie, il n'est qu'une version adaptée de la grande conspiration judéo-maçonnique mondiale. Le quotidien serait autant à l'aise, s'il publiait ses mensonges de Tel Aviv ! Ce statut, il ne cache pas ! Constatez de vous même :
À propos de "journée de colère", El Watan défigure complétement le message de la manifestation à Paris du 26 Janvier 2014, en lui collant le titre mensonger
"La «cyber haine» contre les musulmans " où le chroniqueur fantôme "Walid Mebarak" exprime une fausse compassion pour les musulmans victimes d'islamophobie et dissimule les motifs de la manifestation telles que décrites plus haut. La manifestation n'est pas dirigée contre Hollande, un président bouc émissaire et éventuellement "fusible", mais contre le système, le pouvoir despotique juif ! 
Cette complicité d'El Watan avec les maitres juifs de Paris par la publication  d'une désinformation aussi grossière et intentionnelle vise à détourner l'attention de l'opinion algérienne de faits gênants et défavorables aux tentatives de banalisation de l'existence de tordus et l'adoption d'une attitude accommodante envers les militants LGBT en Algérie  (voir article). En substituant aux juifs ciblés par le mécontentement les musulmans, il vise deux objectifs, blanchir les criminels juifs qui dirigent la France en omettant de les mentionner, et accabler/blâmer les pauvres musulmans pour le choix de leur croyance (Islam) attirant la colère des manifestants ! Ce nids de crypto-juifs qui excelle dans l'intox et la propagande sioniste adhère strictement aux orientations de la stratégie sioniste de manipulation des masses. D'une arrogance qui insulte nos convictions, il dévoile ses intrigues publiquement, réconforté qu'il est de l'appui inconditionnel de la puissante juiverie internationale. Fort de ce soutien, il affiche avec mépris sa haine des arabes, de l'islam, des intérêts du pays, des valeurs et constantes nationales, de Bouteflika, en un mot, de l'Algérie. Omar Belhouchet et ses acolytes talmudes sont en guerre contre nous,  musulmans, algériens, arabes, amazighs, il n'exprime du bout des lèvres son chauvinisme et activisme en faveur du berbérisme sectaire et raciste que lorsque ceci sert à couver la division et la discorde, comme l'attestent les messages codés du quotidien lors de manifestations à Tizi Ouzou, ou les récentes frictions et échafourrées à Ghardaia ! Aligné sur la désinformation juive mondialiste, il ne reporte que les événements signalés par les dépêches des agences sionistes (afp, Reuters) en les traduisant littéralement, ainsi il en va de l'édition du 29/01/2014 :
JO-2014: les Jeux vont promouvoir la dictature, selon Kasparov (juif) » une opération sioniste internationale visant à ruiner les JO-2014, en Russie.
Egypte: les ONG dénoncent le procès de journalistes d'Al-Jazeera » La participation des journalistes d'Al-Jazeera dans l'exacerbation des troubles en Égypte est un fait connu indéniable; l'outil de propagande administré par les despotes qatari a une nouvelle fois, après la destruction de la Libye, tenté de participer à la déstabilisation/destruction de la Syrie. El Watan a participé à toutes les campagnes et continue à participer à la guerre des civilisations; car aussi longtemps que les victimes sont des arabes, ce dont il tire un plaisir, les malheurs des syrien-libyens-égyptiens comblent sa haine de l'Islam et des arabes, haine adoptée et récoltée auprès de ses maitres financiers et instructeurs juifs, et assimilée après formation reçue au sein de la Freedom House (Kissinger, Soros, Brezjinsky).
Même scénario pour l'Ukraine, pays agressé par le NOM, et stigmatisé par El Watan (rédaction internationale d'El Watan , répercutant les média talmudes).
 Combien de temps, allons-nous et l'autorité de ce pays endurer les brimades, les insultes, les provocations de cette bande de crypto-juifs qui écument l'espace médiatique et défient l'opinion.
Une mesure intermédiaire :
Boycotter El-Watan ! Le quotidien roule avec les fonds de Rothschild et ne risque pas de déposer bilan. Mais ceci permettra de démontrer que ce quotidien ne fonctionne pas uniquement grâce à ses recettes et est financé par une caisse noire alimentée par le MOSSAD, des dessous de table circulant dans les circuits juifs bancaires, et des versements occultes !

Aucun commentaire: