6 août 2013

El-Watan : Le Travail De Sape Sociale Et Les Armes De Destruction Massive Silencieuse.

Une devise utile à retenir est d'éviter de "réinventer la roue". Pour le thème affiché en page d'accueil et que ce blog tente de partager, il y a des personnes plus qualifiées qui l'ont décortiqué et le propose au lectorat du monde via leur site. C'est pour éviter de plagier leur écrits, que j'ai obtenu l'autorisation de les traduire, selon le besoin, mais en citant toujours l'origine et en les référençant convenablement.
C'est le cas du Professeur H. Makow qui a gracieusement accepté de voir ses articles du site "henrymakow.com/", traduits et publiés ici (aussi fidèlement que possible), à juste titre et sans conditions préalables.
Tirant une grande inspiration de cet écrivain défenseur de l'humanité et un croyant qui à travers ses convictions religieuses propres partage cependant les préoccupations des musulmans conscients des enjeux de l'heure. Enjeux, dont l'un n'est pas des moindres puisqu'il traite de la femme dans un contexte mondialiste dominé par la propagande talmude dirigée contre l'humanité. Ce sujet peut être analysé avec une teneur religieuse, mais pour une majorité il suffit d'aborder la question sous l'angle socioéconomique et psychosociologique et tenter de satisfaire le besoin de savoir de toutes les tendances et approches, et de répondre à leurs interrogations.
Sous le titre sarcastique de  "Women Don't Need Men" (Les femmes n'ont plus besoin des hommes) l'auteur nous informe des déconvenues que les femmes aux USA expérimentent après avoir été soumises à la propagande illuminati de remodelage des rôles femme/homme et avoir adopté pour nouveau crédo la "réussite sociale et professionnelle" au détriment de celui "d'épouse et mère de famille". Le choix des USA comme référence sur le sujet n'est pas fortuit, il permet de répondre aux détracteurs du courant de pensée traditionnel/religieux qui défendent la position de la femme exemplifiée dans la société américaine, et dénigrant celle combien gratifiante de femme au foyer. Ces penseurs, eux mêmes grisés de l'intox illuminati/talmude, nous harcèlent pour nous leurrer en présentant l'argument boiteux que le valeurs sociétales de la "grande démocratie américaine" (sic) sont la norme ultime. Les statistiques et les analyses socioéconomiques nous informent cependant que cette exaltation du système en vigueur aux USA est une arnaque historique, un vernissage d'une réalité amère et un outil de désinformation aux effets destructeurs. D'où les tendances et les modes dévergondées que les média (presse, TV et surtout Hollywood) créent intentionnellement, et vulgarisent pour une consommation massive mondiale et une intoxication de la population de la planète.  Le syndrome de l'imitation populaire aveugle est le véhicule de cette "mode" qui a pris racine dans notre pays depuis les incursions marxistes aliénantes de l'ère du "socialisme spécifique" instauré par le transfuge de l'Islam, Boukharouba, alias "André", alias Boumédienne. Ce sujet en lui même est l'objet de nombreuses études qui sont hélas bloquées par la tyrannie des média talmude/illuminati parce qu'elles dérangent les convictions instillées au "bétail" par le Nouvel Ordre Mondial et rendent obsolète le mythe de l’Éden américain.
Henry Makow, Ph.D:
«Le transfert/partage du pouvoir vers/avec les femmes
était une opération d'ingénierie sociale et pas un levier du progrès social. Il a été conçu pour inciter les femmes à poursuivre la "réussite professionnelle" comme gage de bonheur, au prix du sacrifice du mariage, de la fondation d'un foyer et de l'institution bénie de la famille. On leur a dit qu'elles pouvaient ainsi tout avoir.
Pour la plupart, ceci n'était qu'un mensonge

«Le féminisme a convaincu les femmes qu'elles «n'avez pas besoin des hommes", ceci depuis les années '60. Maintenant les femmes ont un problème. Elles ne peuvent pas trouver de mari
Makow nous énumèrent quelques chiffres significatifs sur ce que les statistiques officielles ne dévoilent pas. La situation catastrophique des USA devrait avertir les politiciens qui se lancent dans les débats publiques, comme c'est le cas en Algérie qui actuellement assiégée par une vague de féminisme aveugle, débile, frénétique et hystérique.
Le consensus qui se développe sur le sujet démontre la présence de "l'ennemi de l'intérieur" qui complote sans relâche pour assoir les prémisses favorables à une prise de pouvoir maçonnique/talmude qui guête le départ de Boutiflika. 
Les média de la subversion, ELWatan, Algérie-Focus, TSA.com, exaltent la libération des femmes de manière identique à celle qu'ils ont confectionnée dans leurs campagnes d'aliénation à visée islamophobe. Citons brièvement leur levée de bouclier contre les panneaux publicitaires dénonçant la drogue et les boissons alcooliques ! Cette action commerciale (campagne commanditée par une nouvelle limonaderie) a soulevé l'indignation chez El-Watan : «Panneaux prosélytes à Béjaïa». Le même quotidien en contradiction avec son hypocrite dénonciation du prosélytisme religieux s'élance dans une défense sans retenus des "non-jeuneurs ",  prosélytes de facto de la haine contre l'Islam. 
Le féminisme est un outil de destruction des sociétés Goyim mis en place par les "enfants de Satan" (consultez les sociologues américains intègres qui dénoncent et dévoilent les dessous de ce mouvement , surtout Henry Makow, qui en est un des proéminents représentants). Le génocide par l'éradication des naissances dans le cadre du mariage est un des objectif de cette fraude sociétale, à coté des vices et de la dégénération morale que le régime du célibat est fatalement condamné à produire dans une société sans cellule familiale, donc sans base saine de renouvellement et de perpétuation de la race humaine. 
-Qu'on pense El-Watan ?
-Dans un article suintant la perfidie et la malveillance morale et spirituelle, il publie un texte intitulé  «Je vis seule, et alors ? » dans lequel des Crypto-juifs, Feriel Kolli et Akram El Kébir (Oran) orchestrent une incitation au désespoir et au suicide collectif en prétendant légitimer le choix de plusieurs victimes de la déchéance humaine que la propagande féministe a engendrée parmi des "intellectuelles" qui furent induites en erreur par les officiers de Satan qui activent dans le dogme de la laïcité et du libertinage ! 
¨Pour illustration :

© Photo : AFP ---------------> Le patron officiel d'El-Watan !
______________________________________________________
La catastrophe orchestrée par Rothschild et ses agents :
Citations extraites d'El-Watan :

«Une étude récente menée sur les femmes du Monde arabe révèle que 51% des Algériennes ayant l’âge légal de se marier seraient célibataires.»
«J’ai encore besoin de profiter de mon indépendance avant de m’engager et de fonder une famille, affirme Aya, 31 ans. Ma sœur sortait plus souvent que moi puis elle a eu des enfants et tout a changé pour elle.» Cette ancienne basketteuse devenue femme de ménage vit seule dans un appartement situé près d’un quartier balnéaire de la région d’Alger. Elle est l’une de ces femmes qui ont choisi de remettre à plus tard leur projet de famille pour privilégier leurs choix individuels. «Ce n’est pas un choix, rétorque Nadia, 47 ans, ingénieur dans un laboratoire pharmaceutique, je n’ai tout simplement pas trouvé chaussure à mon pied et je préfère vivre seule que mal accompagnée. J’ai attendu de finir mes études pour avoir mon propre logement.» 

 «Aïcha, sexagénaire, nouvellement retraitée de l’enseignement, a, tout naturellement, appris à vivre seule dans son petit F3 depuis le décès de sa vieille mère –avec laquelle elle avait toujours vécu–, survenu il y a quatre ans.»

Notons le machiavélisme de cette campagne reprise par pratiquement tous les média liés aux réseaux juifs talmudes de la planète !
Pour en citer quelques uns : Algérie-Focus, slateafrique.com,
algeria-watch.org, etc...

Aucun commentaire: