6 juin 2013

El-Watan Et Mossad : Vases Communiquants Via Sondage.

Progressivement se déploie la stratégie de destruction des pays qui dérangent l'agenda de domination planétaire mise en œuvre par l'empire talmude. Les média sont mobilisés et instruits  d'exécuter des plans de propagande élaborés et sophistiqués. Un survol de ces campagnes d'intox et de mensonge sont documentées par de nombreux observateurs vigilants et intègres, sur le Net, qui partagent leurs travaux comme alternative aux média dominants koshérisés dont la diffusion "en boucle" de la désinformation vise à ancrer dans l'opinion des faits biaisés et tendancieux. Il suffit de prendre la peine de lire leurs publications souvent gratuites pour découvrir des vérités cachées de l'actualité et de l'histoire. Les informations que révèlent ces auteurs bousculeront toutes les certitudes personnelles héritées de l'éducation-singerie et de la culture ambiante véhiculée par les média TOTALEMENT judaisés. Quelque uns sont référencés en marge des pages de ce blog, dans la colonne de droite, mais de manière non- exhaustive. Ceux qui n'ont encore pas vécu le réveil de la conscience que ces militants de la vérité  documentent sur l'AAARGH (Faurisson et les historiens révisionnistes) , Henry Makow (traduit en Français Lien), John "Birdman" Bryant (***), etc, etc...,
Dans les centres de recherche en sciences humaines, dans les universités financées par les "trust fund" et  dans les laboratoires des services secrets de l'OTAN/Israël, sont traitées les données pertinentes aux sociétés ciblées par les plans de guerre subversive.L'espionnage économique, militaire, politique est à l’œuvre sans relâche via les circuits diplomatiques officiels et les agents recrutés à tous les niveaux sociaux possibles, du plus élémentaire ou plus élevé. Du potentiel jeune chômeur qui servirait à une opération de suicide à l'engin explosif, au responsable de haut rang perché dans la hiérarchie de l'administration, des partis politiques, des entreprises publiques ou privées. La guerre psychologique perpétuelle est menée parallèlement par l'entremise de l'information véhiculée à travers les média et les agents remplissant un rôle de personnage publique dont l'image est astiquée par quelque attributs trompeurs, "ancien ministre", "officier de la sécurité militaire devenu politologue", "Ph.D en management", "expert en quelque chose", etc... 
Le message qu'ils véhiculent n'est jamais le fruit de quelque réflexion personnelle intelligente ou d'une inspiration géniale mais l'écho des enseignements de maîtres de faculté étrangères qui les ont encadrés pendant leur "formation" ou "franc-maçion". Parmi ces singes imitateurs faisant figure de savants, on découvre avec amertume des diplômés que nos "éducateur-recruteurs" locaux ont livrés ($$$) en offrande aux rapaces des universités canadiennes, françaises, américaines, et qui finissent endoctrinés et transformés en mules chargés d'utopies, de blasphèmes, et d'arrogance. Certains retournent à leur pays d'origine après un passage dans les organisations internationales Banque Mondiale, FMI, ONU et autres institutions contrôlées naturellement par les "enfants de Satan". Chakib Khellil, A.Benbitour, Hadj Nacer, Lakhdar Ibrahimi, etc..., en sont quelques spécimens.
Ces experts venus "servir" leur pays s'avèrent en général des transfuges commandités de New York, Paris ou Londres et qui accompagnent l'agenda des banquiers juifs et renforcent les rangs de la franc-maçonnerie locale grâce à leur ascension rapide dans les rouages de l'état.  
Des experts de la communication, qui maîtrisent les outils communément exploités dans le marketing et le support de la publicité, font la promotion de ces agents et les élèvent au rang de "personnalités internationales" et de "spécialistes reconnus mondialement", etc... Ceci pour préparer le public à accepter leur avis, leurs "conseils", et les reformes ou changements qui favorisent les intérêts des prédateurs éternels (les Shylock !)
Benbitour insistait pour "relancer l'économie". Il fallait encourager le financement externe (dette) pour accélérer le développement. Ceci au prix de l'endettement.  La dette étant selon lui une pratique internationale courante, ordinaire, et des plus orthodoxes ! On ne peut pas dire licite ou hallal, car ce genre de considération n'est pas pour préoccuper ces prêcheurs de la modernité sans retenue et du progrès sans limite. 
Face à l'éradicateur-terminator de la dette, le Président Bouteflika, cette doctrine économico-financière ne pouvait résulter qu'en l'éviction expresse (après 6 mois) de l'apôtre de l'usure missionné par la banque mondiale. Ouf !  
________________________________
Note : Rappelons que les fondements du marketing résident dans l'association et l'application de règles extraites des "sciences" de la psychologie, de la psychiatrie et de la sociologie, règles sanctifiées par des préceptes et des astuces commerciales inspirées du Talmude ! Les "techniques" développées, souvent occultes, sont le reflet fidèle de la duperie développée par les chercheurs juifs au sein de think-tank financiés par les banquiers (les illuminati /sionistes qui contrôlent l'humanité) pour instaurer leur pouvoir sans partage. Les managers initiés dans ces pratiques deviennent des chambres de résonance qui perpétuent et reproduisent, les théories viciées qu'ils ont allégrement gobées. L'éducation amalgamée, saupoudrée d’aberrations et dispensée par les hautes écoles en fait des victimes d'un endoctrinement subtil pratiqué par les partisan du libéralisme. La rationalité est fondée uniquement sur des dogmes idéologiques sous l'emblème de l'usure, une abomination et un symbole de la révolte juive contre Allah. Réfuté par les économistes et les politiciens qui dénoncent les manigances des banquiers du Nouvel Ordre Mondial, le "prêt avec intérêt" est imposé comme un postulat que le cheptel approuve aveuglément. Leurrés par le miroir aux alouettes que sont les flatteries d'éducateurs fourbes qui exaltent l'élitisme intellectuel faussement attribué au management et qu'ils inculquent à des étudiants autrement intelligents mais qui finissent gonflés d'orgueil et d'arrogance après avoir été appâtés par l'illusion d'adhésion à une élite mondiale. Le "faire croire" en des illusions propagées au sein du culte "marketing /management" par ses gourous et ses sous-traitant locaux est la plus dangereuse des techniques de recrutement : "faire sentir" aux candidats/étudiants qu'il sont "spéciaux", "supérieurs", "appartiennent à l'élite", et "sont destinés à diriger le monde". Ces ingrédients les assaisonnent et les préparent aux festins des loges de Satan "le Rebelle", maître du mensonge et de la vanité, taxé par Allah "d'algharour"- الغرور ! 
____________________________
Un outil simple de collecte d'information aux applications multiples, peu coûteux et efficace : le sondage d'opinion. Effectué de manière à première vue innocente sur une population donnée, pour un thème défini ou un objet de débat courant, de manière déguisée par des organismes spécialisés pour réunir des données en apparence bénignes, mais dont les extrapolations effectuées par des mains expertes permettent de découvrir des lois et d'arrêter des conclusions aux conséquences importantes sur les tendances, les opinions, les attitudes, les penchants, les potentialités économiques et politiques, etc, etc... En un mot le sondage s'avère une mine d'or de "data" lorsque ces derniers sont soumis à des test et des évaluations statistiques que l'outil informatique permet de mener de manière toujours plus approfondie et exhaustive.
Rôle d'Omar Belhouchet et de ses acolytes d'El-Watan dans ce stratagème :
Un rôle connu et souligné maintes fois par ce blog, clairement perceptible dans la ligne éditoriale, à savoir semer la discorde interne, faire l'éloge et l'apologie des "révolutions", partout, toujours et quelques soient leurs instigateurs : révolution en Libye, en Syrie, en Tunisie, en Égypte, en Kabylie, à Ghardaia, à Ouargla, en un mot dans toutes les régions où un musulman s'oppose à son frère, un arabe à  son voisin, et où des intérêts juifs sont en jeu !
Ligne éditoriale dictée par son islamophobie chronique, mais surtout par l'obligation envers "la main qui la nourrit" et la commandite depuis son siège à Paris (BNP Paribas de Rothschild) !  
Sous d'autres cieux, Israël par exemple, ces activités revêtraient des arguments valables pour une accusation de CRIMES CONTRE LA NATION, DE SUBVERSION, D'ATTEINTE À LA SÉCURITÉ DE L'ÉTAT, D'INCITATION AUX TROUBLES, DE COLLUSION AVEC DES FORCES ENNEMIS, etc... 
Ici en Algérie, la tolérance du système envers ces traîtres demeure une règle de conduite qui, dans le contexte international d'agression tout azimut justifiée par des prétextes mensongers, sert à neutraliser les campagnes d'ingérence lancées par les "défenseurs des libertés" qu'encadrent les organisations juives internationales et les gouvernements sous contrôle talmude (EU/USA).
Un délit plus intrigant dans lequel le quotidien semble engagé (au cours de ce mois de  Mai 2013) est donc le sondage effectué sous le titre de "Grand sondage El-Watan". (Lien). À la date du 05 juin, le sondage a été interrompu, mais les commentaires suivants sont d'actualité et dévoile un faciès du "travail" d'El-Watan.
-Le motif déclaré «Vous écouter pour mieux vous connaître et ainsi répondre à vos attentes, telle est notre volonté.»  
"Répondre à vos attentes", illustre la tromperie coutumière que les gens du marketing cultivent et dont la maîtrise est un canon des pratiques de l'entreprise dans sa quête de profits maximum aux dépends des consommateurs crédules. Ceci, en parfaite conformité avec les théories développées par les "enfants de Rabbins", les "Gourous" du management, tous juifs et s'inspirant des commandements énoncés par le Talmude ! 
À ce propos et à titre d'illustration, effectuons une brève recherche "Management and Talmude" dans le moteurs "startpage.com". La recherche retourne 120 000 références ! Il ne peut s'agir d'une corrélation négligeable ni d'une simple coïncidence. Statistiquement parlant, elle démontre un lien étroit et intime entre les deux sujets. Cette découverte n'est pas récente, car de nombreux chercheurs et historiens la décortiquent en référence avec la pratique de l'usure bancaire, l'arme utilisée pour concrétiser la dictature satanique qui s'installe, instaurée par les Shylocks.
Premier point donc : les déclarations d'El-Watan sont fourbes et hypocrites ! Mais là où le sondage dévoile des dessous sulfureux, est lorsqu'on découvre le sous traitant de ce sondage : http://surveys.automatesurvey.com/,  car la 1ère page du sondage pointe vers ce lien. On a de la peine à croire qu'El-Watan ait les capacités d'accomplir une telle analyse, n'ayant comme majeure vertu que le copier-coller des dépêches AFP ou des études frauduleuses produites par des experts de service rompus au travail de sape et de propagande offerts par les cursus de management et d'études commerciales que les universités occidentales (Canada, France, États Unis) leurs distillent dans l'esprit jusqu'à en faire des singes imitateurs.
Surprenante au premier abord la découverte du sous traitant "AutomateSurvey", un service d'enquête en ligne géré par le groupe Toluna (Lien, Lien, ou Lien-En). Nous pénétrons dans le monde du brassage de l'information à l'échelle planétaire. Des moindres fantaisies individuelles de 48 millions de membres actifs de cette communauté autorisés à soumettre une question d'enquête à l'avis des internautes (grâce au logiciel interactif offert gratuitement sur le site Toluna), jusqu'aux mastodontes du monde financier et du commerce.     
Au vue du questionnaire et de l'étendue des détails présents dans chaque page du sondage, c'est une étude exhaustive et approfondie de la presse algérienne qui effectuée. 
L'exploitation déclarée de ces données par El Watan est clairement suspecte.
 Est-il déontologiquement et juridiquement légal pour un quotidien de s'ingèrer dans les performances d'autre organes et de livrer des données les concernant à une entreprise juive ?
- Juive ?
- L'examen des personnels activant au sein de "Toluna" le confirmera : (Galerie de photos)


























Etc, etc.....
La tribu y règne en maître !  
Des questions demeurent sans réponse. El Watan pourrait nous éclairer sur les points obscurs de cette énigme  
- Pécule ($$$) versé par "Toluna" à O.Belhouchet  pour effectuer ce sondage ?
- Quelle utilisation malveillante souhaite-t-on faire de ces statistiques ?
- Quels sont les risques encourus par le domaine sensible de l'information si ces données, une fois accumulées et devenues pertinentes, tombaient dans les mains de forces  malveillantes (MOSSAD par ex.) ?
- quels sont les conséquences de cette incursion talmude distante dans le paysage médiatique local ?  

Conclusion : 
Cet article a été rédigé avec l'unique ambition de démontrer la nécessité de rester vigilant devant l'offensive menée de tout bord par les forces du nouvel Ordre Mondial représenté par sa hiérarchie, les banquiers juifs. Menaçantes ou en apparence inoffensives  beaucoup d'activités dirigées par les talmudipèdes ont pour objectif d'asseoir et de réconforter leur hégémonie. Celles liées à l'information sont les plus pertinentes et leur contrôle primordial, ce qui explique l'attention que lui porte la juiverie internationale. Les guerres sournoises qui se déroulent dans l'ombre ont lieu dans cette sphère des média/information. Les moyens et les ressources multiples qui sont mobilisés, pour gagner ces batailles du contrôle et de la formulation de ce qui est divulgué à la connaissance de l'opinion, dépassent en volume et en qualité ceux investis dans les guerres militaires (où la destruction physique prime). La guerre de l'information vise à détruire le moral et la conscience collective; elle n'en est pas moins meurtrière, bien qu'elle assure la victoire sans effusion de sang !
                                                           A Suivre....

2 commentaires:

Abdenour a dit…

Toute la presse algérienne dite libre est sous contrôle des satanistes .

wah fkir a dit…

Ceci devient évident, à leur détriment car le plus grave est que la majorité des acteurs ne le savent pas. Leurs méfaits étant motivés par leur allégeance à un agenda dictée par la franc maçonnerie qu'ils assimilent à un "club d'élites", ignorant les secrets non dits de ce culte dont l'objectif ultime (de la "haute hiérarchie") est l'adoration du "grand architecte", soit Satan. Tous les observateurs, en particulier H.Makow, dénoncent cette conspiration diabolique et le plan de destruction de l'humanité. L'Algérie n'est pas à l'épreuve de cette monstruosité, les "enfants de Satan" étant à l’œuvre depuis au moins 1830 et de manière plus subversive après l'intronisation du menteur/démagogue Boukharouba. Une consolation : le pays des Chouhada est sacré aux yeux d'Allah le Tout Puissant, et leur agissements sulfureux sont et seront toujours neutralisés. Vont-ils un jour se repentir et cesser leurs activités néfastes ? Certains d'entre eux...peut être.