17 août 2011

La Désinformation Au Quotidien : El Watan Tente Une Diversion Pour Se Disculper De Sa Complicité Dans L’Offensive Judéo-Sioniste Dirigée Contre Les Arabes.

Le quotidien El Watan, agent des Rothschild infiltré dans nos rangs, titrait dans un article du 14 Août 2011 :
« La presse arabe n'a pas-joué le jeu ». À quel jeu faisait-il allusion ? Le jeu dont les règles sont fixées par la hiérarchie juive du Nouvel Ordre Mondial Talmude et ont pour cadre le monde arabo-musulman ?
"Arabe" et "musulman" soulevant dans la rédaction de ce quotidien tant d'animosité naturelle à cause des engagements de ses scribouillards qui militent pour la laïcité, l'islamophobie, le sectarisme virulent des extrémistes kabyles qui se rangent dans le camp du MIK-MAK, ou les aliénés de la francophonie que la stratégie du "diviser pour régner" du colonisateur a enfantés et allaités.
Engagé dans toutes les batailles lancées par le NOM
-en faveur de la banalisation du mouvement des Gays,
-du féminisme arme de destruction massive (voir Henry Makow  pour son analyse pertinente compréhensive de ce paradigme satanique de génocide social, au lien),
-du clash des civilisations,
-la prédation criminelle des vampires du FMI-Banque  Mondiale,
-de la Franc Maçonnerie (Rotary club), et de
-toutes les autres perfidies judéo-talmudes sponsorisées par
 le cynique Cheval de Troie médiatique.
«La presse arabe n’a pas été à la hauteur des événements qui ont marqué la région depuis janvier 2011. Elle n’a pas rempli sa mission. La majorité des quotidiens algériens nient les réalités sur le terrain.», déclare-t-il.
Suggérant que la "hauteur" atteinte par ses propre appréciations et ses analyses des événements était aux normes requises par le comité olympique international de la tromperie, patronné par la clique des criminels de guerre et mené par Obama. Si "être à la hauteur", traduit l'engagement des média à exaspérer les incidents sécuritaires et les revendications sociales menant à l'anarchie et à la guerre civile, le travail accompli par les agents du mercenaire Belhouchet a sans aucun doute mérité une médaille d'or pour les efforts accompli en faveur de l'incitation à la discorde sociale et au chaos révolutionnaire. Défaillantes ses actions subversives, mais comble d’effronterie, jamais rebutées. Car la répétition incessante des rumeurs et des mensonges, finit à la longue par "faire croire" à l'opinion en la véracité des nouvelles colportées par la machines à mensonge de la rédaction watanienne. La machine à mensonges tombant en panne sèche, elle n'hésite pas à se ravitailler naturellement auprès de sa parraine, l'agence rothschildienne AFP. Le nombre d''échos qu'El Watan répercute sans cesse est alarmant et dévoile son affiliation aux réseaux maffieux juifs de propagande, pour lesquels Belhouchet joue le rôle de Madame ou d'entremetteuse au dépend des naïfs lecteurs du quotidien.
Pour ceux qui douteraient de cette affirmation, ou la trouveraient excessive, je fais le pari de fermer ce blog et de présenter mes excuses, si un seul cas m'est présenté dans lequel il y aurait une quelconque dissonance entre les messages publiés par El Watan et ceux distillés par les média juifs dominants mondiaux.
Arrêtez de vous leurrer et comprenez que ce quotidien est définitivement une chambre de résonance de l'intox servie par la machine à mensonges du Nouvel Ordre Mondial juif  ! Ce que j'ai déjà à maintes occasions démontré dans d'innombrables exposés, et pire, c'est dans la haute trahison et la subversion que cette ordure de quotidien s'est investi. Prenez la peine de lire ce que je lui dédie depuis trois ans,  jugez alors de la pertinence de mes arguments et arrêtez vos propres conclusions !  Ne me déclarant pas "écrivain professionnel" et reconnaissant certaines carences  littéraires, mais à haute voix, je ne réclame,  que la véracité de mes investigations, dans le fond pas la forme.
«La majorité des quotidiens algériens nient les réalités sur le terrain.», annonce-t-il. De quelle réalité sinon celle fabriquée par AFP ? Ses reporters-espions se sont faits eux, expulsés de Syrie et d'ailleurs. pour la simple raison qu'ils arboraient une double représentation, une à El Watan et l'autre au Figaro ou au Le Monde !
El Watan n'a jamais reporté, par objectivité, les vues d'un Thierry Meyssan du réseau voltaire (Lien ou Lien) ou celles de WG Tarpley (Lien) par exemple. Ces journalistes-historiens (que le menteur qualifie de "conspirationnistes") sont par contre respectueux des règles de déontologie de leur profession et diffusent des observations relevées sur le terrain, contredisant la propagande mondialiste juive.Plus louable est leur travail, car ils rendent visite aux pays saccagés par l'Otan et les résolutions belliqueuses de l'ONU, en se risquant sous les bombardements, pas en se penchant d'une fenêtre de la maison de presse Tahar 
Djaout !
Argumentant son analyse frauduleuse, le scribe de service Mehdi Bsikri, se lance dans la confection d'un résumé d'une réunion de mercenaires mondialistes (militants de la démocratie made in USA), regroupant :
-M. Bouchachi président de la LADDH et avocat du diabolique NOM, un chien de garde de l’infâme ligue onusienne des droits (sélectifs) de l'homme,
-Mostefa Hemissi un journaliste d'El Khabar (un autre pion médiatique rothschildien !), et
-Redouane Boudjemaâ un obscure ancien journaliste de la presse subversive, directeur aux "droits de l'homme", et enseignant (quel travail de sape ses pauvres étudiants doivent subir en endoctrinement et prosélytisme idéologique !).
Le clou des insanités déversées et qui résume la déconfiture de cette réunion montée par les protagonistes de cette pompeuse chicane intellectuelle est la déclaration : 
 « la couverture des événements a été assurée d’une manière professionnelle (sic) par trois chaînes de télévision : Al Jazeera, Al Arabya et France 24.»
Professionnelle, certes, mais manifestement partiale et partisane, et toutes au service du NOM.
L'impression se dégageant de cette tentative d'entourloupe médiatique est qu'El-Watan s’enlise dans ses méthodes de désinformation, assumant que l'opinion stagne dans l'ignorance et la naïveté et qu'il peut en toute impunité abuser de son lectorat. Omettant de remarquer que le web a transformé le champ médiatique et offre des sources d'information bien plus fiables que celles monopolisées par la maffia "indépendante". 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

moi je n'ai rien compris a cet article confus

wah fkir a dit…

Moi je ne comprends pas ce que vous n'avez pas compris..