1 juil. 2011

Lorsqu'Un Juif Errant Rencontre Un Crypto-Juif. : Kamel DaÔud et Jorge Volpi, Deux Agents De La Désinformation Juive.

Deux scribouillards, dont les média judaïco-talmudes s'attachent à gonfler la réputation, cette fois dans un débat publique lors du 4e Festival international de la littérature et du livre jeunesse (Feliv) d’Alger, échangent des tapes dans le dos complices sur le thème du combat (orienté) contre les "utopies". 
David et Volpi  : des liens fraternels.........ancestraux.
 DaÔud apôtre de la laïcité et agent provocateur de la franco-filoutrerie, ne dissimule plus son reniement de l'Islam (1) , son dénigrement du patriotisme-nationalisme, ses outrages à la langue et culture arabes : «Nous sommes tous les enfants d’une utopie nationaliste algérienne. Au début, l’écriture était pour moi un amusement. Amusement devenu sérieux avec le temps. Écrire était une manière de démanteler l’univers qu’on m’a légué. Il y avait un discours triomphaliste que nous avons tous subi. J’ai grandi dans un univers où il y avait une propagande.»
Pour plus de témoignages sur le travail carrément subversif du dégénéré consultez les liens  Lien1, Lien2, Lien3Lien4. L'éclosion d'une telle souillure humaine, parfumée et drapée de l'intox des média laïques et les combines des "prix" organisés par les cercles narcissiques du Rotary Club (Prix M. Dib) était inconcevable durant 130 ans de colonisation. Les efforts du colonisateur pour aliéner les autochtones, ne furent couronnés de succès qu'après l'investiture des suppôts du "socialisme spécifique". Ces derniers contournant la résistance naturelle du peuple musulman et abusant de sa naiveté, en lui imposant dictature et culte de la personnalité, modelés sur ceux diffusés par les icônes du matérialisme marxiste talmude, Lénine et Staline. Utopie du nationalisme, dit-il, omettant de préciser son option idéologique du mondialisme laïc, oeuvrant à détruire tous les "nationalismes-patriotismes " et les particularismes régionaux, et à niveler les différences naturelles, même celle des genres.
De son coté, Jorge Volpi est un arriviste que la presse kosher internationale a encensé de prétendus miraculeux talents littéraires, dont le plus méritoire est sa promotion subtile du mythe de la Shoah et la diffamation du peuple allemand sur lequel il s'acharne, 65 ans après la 2em guerre mondiale, en le tenant collectivement responsable des supposés crimes nazis. Quand à l'utopie des révolutions populaires, sans renié les tenants du socialisme et ses idéologues (ses coreligionnaires), il préconise la fin de la "folie" de l'idéologie, car la tendance actuelle est à la mondialisation, selon les plans dictés par le Nouvel Ordre Mondial géré par le peuple " élu " (maudit par Allah et Ses Prophètes). L'enfant gâté du ministre des média du Mexique, pays présidé par une succession de Juifs  Sionistes (Portillo, Calderon, etc...Voir (2), ci-dessus).

Aborder l'utopie de la Shoah n'est pas à l'ordre du jour. Au contraire, sa promotion est un créneau porteur que nombre d'ambitieux scribes, à l'image de B. Sansal, investissent par calcul.Une citation du prédateur : « Y a-t-il péché plus vulgaire, plus sinistre, que de faire quelque chose, n'importe laquelle, pour mériter le paradis ? »
Les deux caractères, DaÔud et Volpi, sont en fait des jumeaux, enfantés par l'agenda du NOM et promus par quelque groupe occulte collaborant avec les maitres de l'intrigue pour l’avènement de l'ordre tyrannique des enfants de Satan, ordre dont la monstruosité, guerres et génocides, est flagrante depuis 2001, à l'échelle mondiale.

Une question, qui demeure sans réponse, se pose sur l'utilité de ces festivals littéraires et les critères de sélection par ses organisateurs (en mal d'inspiration), pour le choix des participants et les sujets de débat. La main mise des illuminés du rotary et des loges judéo-maçonniques sur ces opérations de pillage budgétaire est pratique courante. Les caisses remplies permettent de financer les campagnes de recrutement savamment dissimulées sous des actions charitables, dont la plus sournoise est la vaccination, outil de génocide mondialiste. (Lire article suivant à propos des dessous du vaccin contre la polio).
________________________________________________
Notes :
-(1) Lien, (Commentaire d'un lecteur avisé sur article publié  annonçant le lauréat du prix frauduleux M. Dib, par la fondation scélérate La grande Maison, usurpatrice des droits d'auteur de l'écrivain M.Dib. Voir autre Lien )
«Certes M. K. Daoud est une assez bonne plume (sic) qui sait écorner , écorcher tout ce qui a trait à l'Islam et l'arabité avec les chroniques , les seules que j'aie pu terminer de lire tant j'avais la nausée .En effet pour ce quidam se prend-il pour gueuler a tue tête que "l'arabité" est le tribut de "la colonisation horizontale" trouvaille lexicale qui semble le rendre assez fier , et "le Coran" ce recueil de textes épars glanés ça et la par le Prophète de l'Islam " 'Hachah" pour en faire un livre sacré. Qui peut être ce minus pour juger ainsi un texte sacré pour tout ce que l'Algérie et le monde musulman peut porter de croyants ? Certes vous avez le droit d'être incroyant mais aller jusqu'à se gausser ainsi de la foi des millions de lecteurs qui payent votre pitance au moment même ou vous prenez , bizarrement , la défense de l’église en souhaitant « un appel pour la collecte pour la construction d’églises en Algérie » (votre article du 22/09/09) voila ce qu’on ce qui s’appelle « aller trop loin » dans une société où la pudeur nous appelle les « âmes bien nées » , c’est " El asl " à la réserve. Quant à faire le beau , le museau plus bas que le paillasson devant la brute sioniste, il n'hésite pas un instant à implorer le sanguinaire bourreau de Ghaza en l'appelant "MON FRERE" (c.f chronique de janvier 2009). J'en suis persuadé, le fantasme de ces gens de cet acabit c'est donner l'automutilation , donner des coups canifs à la religion de leurs ancêtres , se renier et le faire savoir pour mériter les félicitations condescendantes de leurs maitres.»
-(2) Lien : " LES JUIFS DU MEXIQUE"   
«Quelques Conversos, ces juifs forcés de se convertir au Christianisme, firent partie des expéditions de conquête de l'Espagne. Ils émigrèrent en masse a Nueva Espagna, ancienne appellation du Mexique. Au milieu du 16eme siécles, les crypto-Juifs étaient plus nombreux que les Espagnols catholiques.» 
Aujourd'hui : «DE TURQUIE, DE RUSSIE. La seconde vague atteignit son apogée entre 1911 et 1913, après la chute de l'empire ottoman. Une grande partie de la communauté juive séfarade vint trouver refuge au Mexique et s'intégra facilement grâce à la similitude des langues celle du ladino et de l'espagnol.»
«La communauté juive mexicaine elle, est forte de près de 50 000 âmes (sic, chiffre exact près d'un 1/2 million !). Environ 37 000 vivent dans la ville de Mexico riche de 23 synagogues, de 12 écoles juives fréquentées par 80 % de la jeunesse et de plusieurs restaurants casher. De petites communautés résidant à Guadalajara, Monterrey, Tijuana, Cancun et San Miguel. Les familles juives mexicaines sont pratiquantes et seulement un mariage sur dix est mixte.»
«Des Mexicains qui occupent des positions importantes n’hésitent pas à affirmer qu'ils ont des origines juives. Les présidents, Portifirio Diaz, Francisco Madero et Jose Lopez Portillo ainsi que l'artiste Diego Rivera ont témoigné publiquement de leurs racines juives. En 1994, un groupe de Juifs mexicains baptisé Coulanou (Nous tous en hébreu), ont pendant plus de sept ans tenté de convaincre sans succès la communauté juive d'accepter les Conversos comme Juifs (Même problème pour Ferhat M'Henni et ses adeptes).
Cette dernière, composée de 50 000 membres, a rejeté la demande de “Coulanou” par la double crainte d’être accusée de Prosélytisme et de provoquer des attentats antisémites.»

Aucun commentaire: