29 déc. 2010

La Russie S' Arrache Péniblement Des Mains De La Maffia Juive. Mikhaïl Khodorkovski Condamné Malgré Le Forcing International De Ses Coreligionnaires Pour Sa Défense.

 Les Média complices De La Maffia Juive Lorsqu'ils Licencient Ses Crimes En Omettant De La Dénoncer Ou Même De La Mentionner ! 
Au fait j'oubliais : ces média sont quasiment tous aux mains de la pègre judéo-talmude !  Alors quoi bon attendre la vérité d'eux, ils sont complices et partie prenante !
En nous tournons vers l'Algérie qui souffre à un moindre degré de ce fléau criminel, il est aberrant et révoltant de constater l'acharnement, qui verse dans le sadisme, avec lequel les média indépendants couvrent les affaires de corruption et malversation financière et pointent toujours le doigt vers le mythique "système" et presque toujours, malicieusement, insinuent l'hypothétique complicité du président Boutéflika, de ses frères ou de ces proches.  
A l'inconsistance et la malhonnêteté de leur démarche, les charognards de la démocratie joignent une posture, pitoyablement  feinte, de victimes, d'opprimés, de dépossédés de liberté. A propos de liberté de la presse la réalité est tout autre et leur situation est des plus enviables, car le "harcèlement" dont la majorité de journalistes se plaignent est souvent une réponse de l'autorité aux attaques diffamatoires gratuites et non fondées. Certes Il est vrai que marginalement à une échelle réduite des personnes ayant élevé la voix contre des injustices ou dénoncé des malversations ont par le passé subi des torts et souffert l'outrage de la part de groupes d'intérêt réfractaires au changement démocratique. Comparativement, la majeure partie des pays prêchant la démocratie de façade sont en pratique des dictatures sous le joug de gouvernements à la solde de "l'éternel conspirateur" dont les lois oppriment et persécutent l'opposition politique intègre et les patriotes qui refusent de soumettre au diktat de Sion et de son Nouvel Ordre Mondial.  L'Algérie, grâce à la culture de tolérance et de réconciliation initiée par le président, demeure un havre de paix et un refuge de la liberté d'expression dont les gardes-fous sont les "constantes et valeurs nationales" démocratiquement et historiquement approuvées par une majorité, depuis au moins 15 siècles  .
L'information circule librement dans la presse et sur le net. Les quotidiens en ligne ouvrent leur forum à tous les commentaires. Il suffit de naviguer sur certains d'entre eux pour constater la débauche d'insultes que vomissent les lecteurs incultes libérant leurs frustrations personnelles, avec la complaisance des administrateurs qui n'interviennent que pour censurer ceux qui ne partagent pas leur ligne éditoriale. Voilà pour la liberté d'expression à sens unique ! Voir Lien l'article "Tlemcen Capitale de la Culture Islamique", le défoulement islamophobique qui y est déversé ( capture d'écran ci dessus photo1) 
  Sans relâche, depuis 1999 date de son élection, Boutéflika est assailli par la presse "indépendante" et souvent adressé et agressé avec un langage désobligeant ciblant sa politique avant qu'elle n'ait prouvé sa valeur, ciblant sa personne et sa famille en dérogeant aux règles de déontologie et de conduite civilisée, occultant les plus grandes réalisations de ses programmes de développement et en lui endossant toutes les carences historiques chroniques, 
les détournements, la corruption, le gaspillage, et même.... les catastrophes naturelles.
En d'autres temps de dictature militaire pure et dure et de "Zaim", les illuminés de la démocratie d'aujourd'hui, se rangeaient alors docilement dans les rédactions des organes officiels qui vantaient les bienfaits "du socialisme spécifique". N'est-ce-pas Belhouchet et acolytes, tous  transfuges des "Révolutions" ?
Puis vint l'ouverture démocratique de '89, et au lieu de montrer leur gratitude et s'embarquer avec sagesse et retenue pour construire cette liberté d'expression tant glorifiée, la presse s'engagea dans la diatribe et l'insulte, la polémique et la querelle. Chadli Bendjedid l'initiateur des reformes, en fait lui-même les frais ! Les extrémismes et les éradications politiques sont confrontés,  la presse indépendante s'alignent sur le laxisme-laïcisme transfuge et héritier du matérialisme scientifique et à cause de son monopole des média, envenime les disputes, versant de l'huile sur le feu et provocant un schisme sociale jusqu'à là inconnu.  Les média tant virulents et acerbes sur les questions d'intérêt national et sur les reformes politiques en cours, car ils accusent un mythique "système" de toutes les contrefaçons, ignorent par exemple, les défis lancés par la renaissance de l'impérialisme US, 'proxy' des usuriers juifs-talmudes. Ils ne questionnent jamais les objectifs du Nouvel Ordre Mondial et s'accommodent du rôle de caisse de résonance des agences étrangères occidentales qui, en aval et en amont, contrôlent l'information et la modulent conformément à l'agenda tracé par les théoriciens occultes du Nouvel Ordre Mondial. "NOM" annonçant l'avènement de la Tyrannie talmude des banquiers sionistes. 
Les Prédateurs à table, fêtant la conquête de la Russie !
Pour illustration, tournons le regard vers ce procès de M.Khodorkovski, agent de la pègre "multinationale", la maffia de la race suprématiste des banquiers siégeant à New York, qui a failli avec la complaisance de l'alcoolique Eltsine, président de la Russie et catalyseur du démantèlement de l'Ex-URSS, détourner les ressources naturelles et financières de toute une nation, de ce pays immense. Tous les documents publiés et reportages réalisés sur cette période, 1990-2000, par les spécialistes indépendants non-juifs, dénoncent le complot échafaudé pour piller et ruiner la Russie par une procédure délinquante de privatisation des biens d'état précédée de la main mise sur les moyens de communication (TV, Presse, radio) et la création de partis politiques fantoches dirigés par l'oligarchie juive. Le hold-up le plus important de toute l'Histoire de l'humanité, est commis grâce à la complicité et la coordination des agents juifs en Russie et des banquiers et financiers de New York, Londres et Tel Aviv (Soros, Rockefeller, Rothschild) !
"L’ascension et la chute de Mikhail Khodorkovski ", article  au lien Voltaire.Net du 06 Juin 2005 est très pertinent et devrait être absolument lu pour qui souhaite adresser brièvement le sujet. En introduction, S.Djamel collaborateur au site écrit :
«Le traitement médiatique occidental de l’affaire Khodorkovski illustre le « deux poids, deux mesures » que la presse atlantiste applique systématiquement à la Russie. Des hommes d’affaires ayant eu recours aux mêmes pratiques ont été lourdement condamnés en Europe et aux États-Unis, mais vu de Londres et de Washington, Mikhail Khodorkovski était un partenaire si utile qu’il doit être défendu à tout prix.» 
Traitement médiatique..., la clé de toute cette affaire et qui est à l'origine du brouhaha déclenché par les média dominants avocats et défenseurs des droits de l'homme qui présentent l'escroc effronté comme une victime de la recrudescence d'attaques de Putine contre la démocratie ! 
Logique que les média dominants occidentaux pris en otage par la nébuleuse juive publient leur version et en font leur propagande, ce qui est révoltant et alarmant est que ceux qui ont l'amplitude de publier des versions contradictoires et permettre au moins d'entendre tous les partis, ne font que résonner la version AFP, Reuters,etc, des agences  sionistes connues. El Watan et ses fins limiers de chroniqueurs-commères ont l'habitude de chercher des "poux dans la tête des chauves" lorsqu'ils commentent "Al Khalifa" par exemple, alors que Belhouchet et Benchicou ont été les récipients des largesses d'Abdelmoumen, et ils essayent toujours de "mouiller" Bouteflika dans ce genre d'affaires. Face à l'affaire "Khodorkovski", ils observent le silence et plus grave et inquiétant, reproduisent une dépêche de l'AFP (Lienavec une photo du criminel souriant et narguant l'humanité entière, réconforté par son appartenance à l'oligarchie juive, prédatrice des biens des Goyim en accord avec les principes discriminatoires et racistes du Talmude qui rend licite l'usurpation des possessions non juives !  Dans tous ses articles depuis le début de l'affaire en 2005, le quotidien n'a jamais (Lien, Lien , Lien et Lien) qualifié les oligarques de criminels , de voleurs, d'escrocs, mais les a décrit d'une manière équivoque comme "intelligents", "ambitieux", "Le groupe de M. Khodorkovski, Ioukos, ex-fleuron de l'industrie pétrolière russe " !  Fleuron ? Oui, mais au service de qui ?  
Notre presse "indépendante" si critique d'habitude, cet "Âne de Troie ", est une caisse de résonance des média dominants kosher. Symptomatique de l'allégeance réelle de ces "défenseurs des liberté", le baisemain de leurs sponsors financiers : les Bandes  Néfastes des Prédateurs de Paris.
______________________________________________
Photo1:
 

Aucun commentaire: