23 déc. 2010

Arkoun Initie Les Quotidiens Indépendants A L'Islamologie Appliquée. Conversion Massive A L'Islam ? Les Rédactions Etudient La Question.

Arkoun Initie Les Quotidiens Indépendants A L'Islamologie Appliquée. Conversion Massive A L'Islam ? Les Rédactions Étudient La  Question. Entretemps Leur Ligne Éditoriale Poursuit Son Bout De Chemin Laïco-Laxiste.
Dernière nouvelle :
«Après une enquête minutieuse "Liberté-Algérie" découvre le réseau de contrebande le plus dangereux que les annales du banditisme aient enregistré dans l'histoire du pays. Il s'agit d'un groupe important de hadji qui opérait en période de pèlerinage et exerçait le commerce illicite de produits vestimentaires, communément connu sous le nom de "trabendo". Les services d'intelligence économique du groupe Rabrab a estimé les pertes sèches infligées au trésor publique, par le non règlement des taxes de douane, comme très importantes. L'impact de cette importation illégale de produits textiles sur la production nationale, est également jugé catastrophique, mais ne met pas en danger les projets en cours de Cevital  dans le textile synthétique.»
«Fichés et faisant l'objet d'une filature 24/24, les redoutables et dangereux trabendistes sont poursuivis par la justice pour crime économique et risquent la perpétuité. Un membre de l'Assemblé Nationale sponsorisé par le généreux Club des Entrepreneurs Privés doit faire voter une motion en faveur d'un contrôle plus sévère à l'octroi du passeport "Hadj". »
«Les autorisations devant être assujetties à une déclaration sur l'honneur engageant le candidat au pèlerinage à ne ramener aucun produit qui causerait un préjudice à la production nationale privée. Selon le "député", des détecteurs de mensonge devraient accompagner les fouilles corporelles et les scanners, lors des déclarations au douane, pour découvrir les contrevenants. Ce pèlerinage du Hadj semble donc irriter nos businessmen, qui entre autre, craignent une reconversion de ces trabendistes dans le trafic du rond à béton ou de l'huile de table.
Pour parer au pire, ils ont par l'intermédiaire de la presse "indépendante" lancé une campagne de prévention et de dissuasion en promotant un produit de voyage alternatif celui de Noél-Saint et du Réveillon Moubarak, et ceci depuis 2009.(voir image).
Entretemps, à El Watan les penseurs invités aux débats poursuivent leurs efforts de modernisation  de l'Islam par la mise en application des théories arkouniennes. Tous les participants s'accordent à trouver certains rituels exténuants pour les croyants. Initiative louable d'un commentateur avisé : il propose, en guise de méthode d'éducation spirituelle et physique, une initiation au yoga ou aux arts martiaux pour permettre à nos Hajis une meilleure préparation aux épreuves du pélerinage. Le vent de la modernité souffle de toutes les directions et annonce donc un avenir radieux pour tous, sans oublier nos militants de la liberté (toutes options). En marge des débats d'El Watan sur l'Islamologie, l'annonce de l'autorisation aux tordus américains de rejoindre les rangs des GI's, a été acclamée par une longue ovation de l'assistance. Chez El Watan il ne s'agit que de l'abrogation d'une loi sur un tabou, un pêché mignon. 
Euphorie partagée à El Watan, en défenseur de la moralité et des causes justes.
Cette promesse électorale, tenue par Obama, aux adeptes de la fusion-confusion des genres (lui même très actif dans le mouvement arc-en-ciel), va ouvrir de nouvelles perspectives aux candidats à l'exil vers les USA, et à la citoyenneté  américaine parmi les nombreux démocrates  qui endurent en Algérie une persécution intolérable (régime religieux dictatorial). Ce qui me fait penser à Said Saadi, qui très influencé par la démocratie yankee, à laquelle il réserve un engagement actif et un dévouement religieux (l'agent de la CIA, alias "SS"), devrait profiter de l'occasion et terminer ses vieux jours, confortablement allongé sous le soleil californien.

Aucun commentaire: