22 févr. 2009

La presse "indépendante" se mobilise contre Bouteflika !!


 
La presse "indépendante" se mobilise contre Bouteflika !!
Bouteflika dérange et quand les voix s’élèvent contre lui du côté de l’ennemie d’hier, c’est bon signe. Le peuple ayant fait son choix, quels arguments reste-t-il aux renégats pour s’opposer à sa volonté souveraine, sous prétexte de défendre la démocratie ?   
Agitation violente de la presse nationale (les commères des bains maures), coordonnée mais stérile. 
Elle a ouvert ses vannes et déverse le venin de sa propagande, confondant information et intox ! 
Ils ne savent plus où donner de la tête car ils sont pertinemment conscients que le 3em mandat sonne le glas de "l'ancien régime", celui des ministres du "socialisme spécifique" avec vue sur la Suisse et comptes en banque bien fournis. 
Les masques tombent et dévoilent le parti pris de cette presse "indépendante" qui coordonne sa propagande avec les ONG !  
-ONG ? 
-Le bras humaniste/associatif des CIA-MOSSAD ! 
Ce qui est révoltant, c’est de lire les commentaires des gens qui s’apitoient sur le sort du pays. 
Eux qui se sont servis et n'ont jamais servi. 
Eux qui vivent dans le confort de leurs illusions de l'époque où les jouisseurs parasites faisaient la pluie et le beau temps. Qu’ils restent cloîtrés dans leurs refuges de la Côte d"Azur et nous laissent endurer les carences nationales. 
Bouteflika nous a sauvé de la catastrophe, redoré le blason de l’Algérie et donné espoir dans l’avenir et ceci malgré toute les obstacles qui ont été dressés sur son passage, et pas des moindres. 
Certains, aigris par les regrets du mauvais choix ou la nostalgie de l'époque de la vache à traire "entre amis", tentent de nous induire en erreur mais perdent leur temps car nous vivons modestes et dignes, heureux et fiers, alertes et avertis, et surtout en pleine harmonie avec les projets de notre bien aimé Président qui s’attache à construite la grande démocratie du 21em siècle. 
J’ai bien dit "grande démocratie" !  
Et tout cela en concordance avec nos valeurs, et à contre courant de la tendance mondiale où les gens perdent leurs repères et sont livrés à tous les maux qui rongent les sociétés dites "modernes". On a failli être détruits par les idéologues de gauche comme de droite, mais grâce à Allah nous avons opté pour la voie qui nous est propre: algérianité d'abord, bâtie sur les constantes nationales,celles de notre grande civilisation. 
Si le doute persiste dans l’esprit de ces esclaves (à la solde de la propagande étrangère contre notre patrie) qu’ils endurent le 3em mandat présidentiel (et en crèvent) pour attester de la véracité de l’expression "Algérie, grand pays pour un grand peuple" !!

Aucun commentaire: