11 août 2016

Alerte ! Campagne d'intox et de dénigrement de l'Algérie au nom de la défense des droits et libertés individuels. Coupable de haute trahison, Slimane Bouhafs devient victime ! Plaidoirie El-Watan en sa faveur !



ALERTE CAMPAGNE DE PROVOCATION ET D'INTOX !! 
Slimane Bouhafs, Président de la cordination chrétienne de Saint Augustin en Algérie !
SLIMANE BOUHAFS agent de la 5em colonne de Lavigerie, le réseau des média de la subversion (El-Watan, Le Matin, etc..), et les berbéristes "baptisés" des réseaux sociaux, PLEURNICHENT et accusent la sécurité nationale et le gouvernement d'abus de pouvoir ! La défense du pays est selon eux abusive, aux yeux de ces ennemis de l'intérieur elle enfreint leurs libertés ! Un exemple (parmi des milliers) des "innocentes" actions de SLIMANE BOUHAFS, "de sa défense des droits de l'homme " et des droits des chrétiens, DES ATHÉES, DES BOUDHISTES, en Algérie ! TOUS ADMIRATEURS DÉCLARÉS OU CACHÉS ......D’ISRAËL .
(UNE COLLECTION DES "PENSÉES INNOCENTES HUMANISTES" DE SHLOMANE BOUHAFS AU LIEN
Slimane Bouhafs est un cas d'école, un parmi des dizaines de milliers d'autres ! ET SURTOUT NE VOUS BERCEZ PAS D'ILLUSIONS, ILS SONT BIEN PLUS NOMBREUX !
El-Watan en accord avec ses convictions et ses engagements subversifs contractés auprès des cercles occultes locaux et de Paris-Sion (en un mot le pouvoir judéo-maçonnique-jésuite) prends la défense d'un personnage dont l'arrogance envers les algériens et le défi de l'État signalent une situation inquiétant ! Ce harki kamikaze, si sûr de son immunité, insulte Islam, musulmans, arabes, le Prophète (saaws),
et l'autorité du gouvernement ! 
 
Son profil sur facebook

El Watan souligne sa maladie, la goute (cervicale ?), et son arrestation menacerait sa santé ! Même scénario de la lamentation, de la tromperie, de la fourberie, et du leurre !  
EL-WATAN OCCULTE LES FAITS, LE PORTRAIT DU FORCENÉ, JURIDIQUEMENT COUPABLE DE HAUTE TRAHISON, SPÉCIALEMENT DE SON CV, QU'IL MENTIONNE : «...a été introduit très jeune, selon sa famille, dans «les rangs de la garde présidentielle, puis dans la police nationale avant d’achever sa carrière, à l’âge de 34 ans, à cause de problèmes de santé, comme garde du corps personnel..»
 

Aucun commentaire: