9 avr. 2014

El Khabar/Historique:
- Le quotidien a été pris en charge par la Kosher Nostra, voir Freedom House et ses ramifications "humanitaires" (ONG).
- Son PDG Ali Djerri (voir Wikipedia !!) est un sacré atout pour la pieuvre médiatique internationale. Un vrai prodige du journalisme, jaugé selon les normes des média occidentaux, surtout pour son engagement corps et âme, et pécuniaire, en faveur de la démocratie version Nouvel Ordre Mondial. Djerri a été fréquemment décoré pour son travail, lors d'une longue séquence de remises de prix (carrière programmée en parallèle avec celle de Belhouchet). Au profil idéal, puiqu'il est membre du PAGS (Parti d'avant-garde socialiste), parti dont les orientations idéologiques et religieuses propagent toutes les abominations qu'Allah et Ses Prophètes condamnent et prohibent, la laïcité, le socialisme talmude, et les infâmes LGBT !. Le quotidien est lié étroitement à la nébuleuse de la subversion juive internationale, média-finance-ONG-sionisme-franc-maçonnerie (Djerri élu « Chevalier international du journalisme »). Il s'est vu octroyé les prix du "mérite industriel algérien " et "Manager de l’année 2002 ", pour service rendu à l'industrie du mensonge ! 
L'argent des lecteurs :
À propos d'argent, certains quotidiens nationaux algériens qui se gargarisaient de déclarations sur leur autonomie financière et leur indépendance envers la régie de presse ANEP, après acquisition de leur propre imprimerie, rencontrent des difficultés de remboursement des dettes contractées auprès de BNP Paribas (Rothschild).
Le travail d'intox médiatique et la promotion des printemps arabes (pour l'Algérie) ayant échoué dans leur mission, et les objectifs de déstabilisation inachevés, les quotidiens impliqués ont été sommés de régler leurs dettes au près des banques. La générosité légendaire de Tonton Rothschild pour l'achat d'imprimeries, s'est métamorphosée en claire vindicte shylockienne, il réclame à ses débiteurs (O.Belhouchet et C.Rezki) leur "livre de chair ".

-Le quotidien a été pris en charge par la Kosher Nostra, voir Freedom House et ses ramifications "humanitaires" (ONG).
ZEKRI :
 - «Nous sommes un journal indépendant alors que ces titres (les arabophones)sont des alliés du pouvoir ».
- Faux ! Vous êtes intimement liés au GRAND pouvoir, les banquiers talmudes, et participez à leur agenda ! 
-Le prix de 15 dinars «permettra à El Khabar d’assurer la formation de ses journalistes pour qu’ils puissent donner un rendement meilleur.» (***)
- Également faux et mensonger. Vos journalistes sont pris en charge par vos partenaires des écoles de journalisme de France et d'Europe, et le pactole que vous allez soustraire aux naïfs lecteurs servira à vos agissements suspects, vos conférences douteuses, vos campagnes d'intox commanditées de l'étranger, Ex : NED (ONG juive-US), et sa filiale la "European Endowment for Democracy " .
Le juif Maurice Szafran,directeur de la publication de Marianne, n'affirmait-il lors de " La vérité dans les médias" (Lien-2002) ?
" En se tournant vers Cherif Rezki, directeur d’El Khabar, journal algérien en langue arabe co-organisateur avec Marianne et France Inter de ces journées autour de la guerre d’Algérie, il s’alarme :
« Proportionnellement, les médias algériens ont probablement plus de moyens en Algérie que le Figaro ou  le Monde en France. Nous sommes une presse ultra-pauvre. Dans cette situation, la presse française fait de l’idéologie, du commentaire, du politique, de l’historique, car cela ne coûte pas trop cher ».

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Ces journalopes traîtres à notre pays ,dont le minable belhouchet et consorts .